Trois questions à Adil Terrab, président du Conseil préfectoral du tourisme de Meknès    «Dire non ne suffit plus»    Des journaux nord-macédoniens soulignent la reconnaissance internationale croissante de la marocanité du Sahara    Des placements privés pour les filiales d'Akwa    El Otmani appelle à privilégier la dimension territoriale    Covid-19: Débat sur la place de la culture dans «le Maroc d'après»    Venezuela: La pandémie comme vecteur de rapprochement…    Italie: le foot avec des spectateurs au stade, déjà?    Ligue 1: Yassine Boujouama signe son premier contrat pro avec Bordeaux    Pourquoi est-il vraiment dangereux d'utiliser son portable au volant ?    Le Maroc de tous mes espoirs!    La Fondation MAScIR prévoit la fabrication de 10.000 kits de diagnostic de la Covid-19 avant fin juin    Rabat revient, doucement et sûrement, à la vie…    Enseignement français au Maroc: les parents d'élèves obtiennent des avancées    GAM: « Comment les entreprises marocaines envisagent-elles leur stratégie de marques et communication ? »    Coronavirus : 45 nouveaux cas, 7.967 au total, jeudi 4 juin à 10h    Coronavirus : plus de 8 milliards de dollars de pertes pour les compagnies aériennes africaines    Abderrahmane El Youssoufi: Hommages et condoléances    Crime social    Fès: El Hammouchi veille sur le déroulement des opérations de contrôle    Justice: Le plan de transformation numérique pour bientôt    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    André Azoulay : Essaouira prête pour le jour d'après    Les capacités de stockage de la SAMIR mises à la disposition des importateurs de produits raffinés    Appel à la réalisation de la justice sociale et territoriale    Le Polisario dans la nasse de la justice espagnole    Propagation en baisse et guérisons en hausse    Les personnes vivant dans la précarité se comptent par millions    Mohamed Benabdelkader : Le plan de transformation digitale de la justice sera dévoilé dans les prochains jours    Benzema a très envie de revenir à la compétition    Le Crédit Agricole du Maroc améliore son PNB au premier trimestre    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    Prolongation de l'exposition "Maroc: une identité moderne" à l'Institut du monde arabe de Tourcoing    La FNM lance un appel à concurrence pour l'acquisition d'œuvres d'artistes marocains    L'humoriste «Zerwal» n'est plus    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Formatage néolibéral, débat et combat    Poutine aura bien sa réforme constitutionnelle…    Lions de l'Atlas: Feddal sur les traces de Naybet?    Les messages de condoléances affluent au siège de l'USFP    La CAF décidée à sauver la saison 2020 des compétitions interclubs    La Fifa en appelle au bon sens    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    L'Amérique et ses démons    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Grand prix du Festival national du film de Tanger : "Fragments" et "Courte vie" séduisent les jurys
Publié dans Libération le 31 - 01 - 2011

Le Grand prix de la 12ème édition du Festival national du film (FNF) a été attribué, samedi soir, au long métrage "Fragments" de Hakim Belabbes et au court métrage "Courte vie" de Adil Fadili.
"Fragments" est une production autobiographique signée Hakim Belabbes. Ce documentaire retrace les premiers pas du réalisateur dans l'univers de la photographie. Un amour pour l'image que le cinéaste cultive depuis son jeune âge et dont il a voulu retracer la passion à l'écran.
Ce film reflète l'image de « la réalité d'un Maroc simple », a estimé Ahmed Ghazali, le président du jury du long métrage de cette douzième édition.
Dans la catégorie court métrage, le Prix de la critique est revenu au film "Courte vie" de Adil Fadili. Une nouvelle récompense pour cette œuvre cinématographique de 16 minutes, qui avait déjà été sacrée au Festival du court-métrage méditerranéen de Tanger.
Le jury des films de court-métrage, présidé par le réalisateur Mohamed Mouftakir, a été séduit par l'histoire relatée dans ce film, celle d'un enfant né sous le signe du malheur et de la malédiction. Zhar perd sa mère lors de son arrivée au monde. Cette mort déclenchera chez cet orphelin autant de cataclysmes qui marqueront définitivement sa vie.
Pour rappel, les jurys de la précédente édition avaient attribué le Prix de la critique à deux excellentes productions: «Pégase» de Mohammed Mouftakir et «L'âme perdue» de Jihane Lbahar.
Cette année, les Prix du meilleur rôle féminin et masculin ont été attribués respectivement à Meriem Raoui pour son rôle dans "Mirage" de Talal Selhami, et Omar Lotfi pour son interprétation dans le long métrage "Libres d'aimer" de Abdelhay Laraki. Alors que ceux du meilleur second rôle féminin et masculin revenaient respectivement à Noufissa Ben Chhida dans "Agadir Bombay" et Fahd Ben Chamssi dans "Le Film" de Mohamed Achour.
"The End", du réalisateur Hicham Al Assri, s'adjuge le Prix spécial du jury de la compétition long métrage.
Dans la compétition officielle des courts métrages, on retiendra aussi le Prix spécial du jury attribué au film "Karkoubi" de Kaiss Zinoun.
19 longs métrages et autant de courts métrages étaient en compétition officielle lors de cette douzième édition, organisée à l'initiative du Centre cinématographique marocain (CCM), en collaboration avec les Chambres professionnelles du secteur cinématographique.
Soulignons que le Festival, dont le coup d'envoi avait été donné vendredi 21 janvier à Tanger, a également rendu hommage à feu Noureddine Kachti, en baptisant, cette année, le Prix de la critique du nom de ce grand critique passionné de cinéma. Et décédé l'année dernière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.