DGSN: la police de Safi s'attaque aux fumigènes    Juan Carlos Garrido est le nouveau coach du Wydad Casablanca    Saad Lamjarred et Fnaire ont-ils plagié une chanson de Hamid Zaher ? (VIDEO)    SUEZ remporte deux contrats dans le secteur automobile au Maroc    Habib El Malki recadre certains politiciens d'Europe    La coopération entre les services de renseignements arabes au centre d'un forum au Caire    Italie : le virus en Toscane et Sicile, des ministres européens à Rome    Modèle de développement: Le forum des jeunes d'Al Akhawayn formule une série de recommandations    Casablanca: un “khettaf” percute volontairement un fourgon de police    Autre revers cinglant pour la fantomatique «RASD»    Hamidou Zemmouri n'est plus    L'ancien président égyptien Hosni Moubarak n'est plus    Les souvenirs du séisme d'Agadir!    L'escalade continue    3e édition de l'Afrique du Rire    Huawei sort la nouvelle version de son mobile pliable, à un prix très haut de gamme    Varroc Lighting Systems Maroc obtient un nouveau prêt auprès de la BERD    Tour des championnats européens de football    Primaires démocrates : Sanders en pole position, Biden sous pression    6 jeunes auteurs en résidence d'écriture pour le film d'animation    Eliminatoires africaines de taekwondo : Trois Marocains sur quatre qualifiés aux JO de Tokyo    Tennis : le Med Avenir du COC a rendez-vous avec son 33e tournoi incontournable    Allemagne: Une voiture fonce dans un défilé de carnaval, 30 blessés    Coronavirus : à Wall Street, pire séance en deux ans pour le Dow Jones    Thaïlande: La Cour Constitutionnelle dissout un parti d'opposition…    Alliances Développement Immobilier : Alami Lazraq franchit à la hausse le seuil de participation    Le Maroc prend part à Genève à une rencontre sur la Convention contre la torture    Pétitions, le Parlement fait le point    Attijariwafa bank : un nouvel organigramme    4ème édition de Oulad Mogador Music Action : Deux groupes sélectionnés    Prévisions météorologiques pour ce mardi 25 février    63ème Championnat marocain de cross-country    Insolite : Anniversaire présidentiel    Les cygnes blancs de 2020    Le DG de l'ONEE présente à Kampala le bilan positif de la présidence marocaine de l'Association africaine de l'eau    Marrakech abrite une journée nationale sur les NTI et le développement informatique    Les éditeurs marocains exposent au Salon international du livre à Mascate    Participation du Maroc à la 43ème session du CDH    Divers    Pompeo appelle le Premier ministre irakien désigné à protéger les troupes américaines    200ème but de Cavani sous les couleurs du PSG    Le Zamalek se retire du championnat égyptien    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Dounia : Un monodrame poignant sur le parcours d'une jeune femme en quête d'identité existentielle    Avec "Pinocchio", Matteo Garrone signe un conte noir pour enfants    Lancement du programme de prévention des jeunes à l'addiction au tabac et aux drogues    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mustapha El Atrassi, dans la cour des grands
Publié dans Libération le 26 - 02 - 2011

Mustapha El Atrassi, révélation de l'émission « 15 ans, 15 talents », de 2M, n'en finit pas de gravir les marches du succès et de la célébrité. Pour sa première participation à l'international, il choisit de se produire au Mégarama. Une façon de retrouver le public marocain, de se ressourcer et aussi de remercier tous ceux qui l'ont soutenu et le soutiennent encore.
"C'est un honneur pour moi de me produire au Maroc. Avant j'allais au Mégarama pour regarder des films, aujourd'hui, je suis fier d'être sur le plateau", souligne-t-il avant son spectacle.
En effet, le spectacle est une façon pour cet humoriste de porter son regard sur l'actualité, en abordant des thèmes du quotidien avec humour et parfois cynisme. Sa façon de présenter les choses et sa conception humoristique lui ont valu d'être sollicité aussi bien par la télévision que par la radio.
"Mon vrai moteur, explique-t-il, c'est l'envie de faire ce métier et de faire rire les gens. J'ai toujours rêvé de faire ce que je fais aujourd'hui, alors je me dis toujours, je n'ai pas le droit d'être fatigué".
En France, les auditeurs le retrouvent tous les jours dans "6-9" sur les ondes de NRJ. Mustapha El Atrassi est accompagné de Nikos Aliagas.
A la télévision, il présente l'émission "La nuit nous appartient", qui réalise un grand audimat."La nuit nous appartient est ma propre émission que j'anime. Elle bat des records d'audience sur les chaînes Comédie et NRJ 12", précise-t-il. J'ai la chance de travailler avec les plus grands animateurs français tels que Laurent Ruquier, Thierry Ardisson et Nikos Aliagas. J'ai fait l'Olympia à 23 ans, j'anime le premier morning radio de France sur NRJ et j'ai signé un contrat pour jouer mon spectacle en anglais à Los Angles au "Laugh Factiry" qui est un lieu mythique en terme de stand-up".
C'est en 2004 que Mustapha El Atrassi présente son premier spectacle au théâtre Trévise, alors qu'il n'avait que 19 ans. A 20 ans, il intègre officiellement le cercle réduit des humoristes à succès, notamment après ses passages au théâtre du Temple.
Laurent Ruquier le repère et l'engage comme chroniqueur dans ses émissions "On va se gêner" sur Europe 1, puis "On a tout essayé" et "On n'est pas couchés" sur France 2.
En septembre 2007, il suit Laurent Ruquier dans sa nouvelle aventure "On n'a pas tout dit", en direct tous les soirs sur France 2.
A la rentrée 2008, il rejoint l'équipe de "Salut les terriens" et Thierry Ardisson sur Canal +.
En août 2008, il débarque sur les ondes en devenant l'animateur-phare du célèbre 6-9 sur les ondes de la première radio NRJ. Deux mois après, il revient sur scène et affiche complet pendant cinq mois au théâtre du Temple, ce qui lui ouvre les portes de l'Olympia où il se produit en avril 2009. Une ascension et un succès foudroyants pour ce jeune talent qui n'est pourtant qu'à ses débuts. Mais si les plus grands producteurs des émissions d'humour à la radio et à la télévision en France, le sollicitent, c'est parce qu'ils voient en lui, non seulement un talent de plus qui vient renforcer les rangs des humoristes "beurs", mais surtout parce qu'il apporte une vision et une conception nouvelles sur l'actualité et les scènes du quotidien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.