ONU: les ambassadeurs de Suisse et du Maroc à New York lancent le processus    Eaux Minérales d'Oulmès: l'activité maintenue grâce à Bahia    Trois millions de personnes affiliées à la CNSS    Poutine aura bien sa réforme constitutionnelle…    Réflexions sur quel Maroc de l'après covid-19?    Abdelouafi Laftit: «L'état d'urgence demeure en vigueur jusqu'au 10 juin»    Lions de l'Atlas: Feddal sur les traces de Naybet?    Madrid ne jouera plus à Bernabeu cette saison    Coronavirus : Voici comment vous serez accueilli et traité dans les hôtels au Maroc    Voici la date de reprise de la Serie A    Etat d'urgence sanitaire : 408 étudiants bloqués à Agadir rejoignent leurs villes d'origine    Tourisme : les opérateurs se mobilisent pour la relance du secteur    Coronavirus : 44 nouveaux cas, 7.910 au total, mercredi 3 juin à 10h    Coronavirus : Le Roi ordonne une large campagne de dépistage auprès des employés du secteur privé    La CAF décidée à sauver la saison 2020 des compétitions interclubs    La Fifa en appelle au bon sens    Ebranlés par la crise, les professionnels du tourisme dans l'expectative    Un communiqué riche en enseignements    Les messages de condoléances affluent au siège de l'USFP    Le grand bazar    Repli de l'IPPIEM hors raffinage de pétrole en avril    Ils sont tous devenus des épidémiologistes et des économistes !    Le cérémonial sahraoui du thé bousculé par le coronavirus    Le satisfecit de l'Université Mohammed V    L'Université Hassan II tient son premier festival culturel à distance    «Le gouvernement responsable devant l'opinion publique»…    Penser le concret    Prolongation de l'exposition «Maroc: une identité moderne»    Accrocs frontaliers dans l'Himalaya…    Le Maroc, consommateur de fast-food en plein confinement    Violents affrontements entre manifestants et miliciens du Polisario devant le bagne d'Errachid    La CAF accélère le décaissement de l'aide financière destinée aux Associations membres    Christo, l'artiste «emballeur» n'est plus    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    Hyperpuissance    Les Etats-Unis s'embrasent    France: C'est l'heure de la reprise économique    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Les syndicats interpellent El Othmani    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    Danielle Skalli tire sa révérence    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'OCK accroché par le Kawkab : Des points perdus pour les deux protagonistes
Publié dans Libération le 18 - 04 - 2011

Devant des gradins presque vides, pour le compte de la 25ème journée GNFEI, l'OCK a reçu le KACM, au Complexe OCP de Khouribga. Les Khouribguis qui siègent en 2ème position du classement lorgnent le fauteuil du leader, tandis que les Marrakchis avant-derniers tentent tant bien que mal de sortir de la zone de turbulence.
Les supporters khouribguis s'attendaient à ce que l'Olympique confirme son excellente prestation face au WAF, lors de la précédente journée. Mais, face aux hommes de Fathi Jamal, les Phosphatiers ont fourni un match terne, voire médiocre, surtout en première période où les occasions étaient rares. Pourtant, ce sont les Khouribguis qui ont pris les commandes du match dès le coup d'envoi. L'OCK a dominé légèrement son adversaire qui s'est contenté de se regrouper en défense, tout en procédant à quelques contre-attaques sans danger. La plupart du temps, la balle se jouait en milieu de terrain sans pour autant inquiéter les deux gardiens.
La seconde période, à l'image de la première, était caractérisée par un rythme monotone. L'OCK qui manquait de punch, est amoindri par l'absence d'un dynamo de l'équipe, d'un maestro, capable de diriger ses éléments. La formation de la ville ocre qui a gardé durant le match le même schéma tactique n'a pas convaincu.
Les Marrakchis ont acculé les Phosphatiers au partage des points. Suite à ce nul, l'Olympique, dauphin, porte son actif à 44 points, alors que le KACM reste avant-dernier avec seulement 21 points dans l'escarcelle.
Ce demi-échec de l'OCK, à domicile, le stimulera-t-il pour affronter prochainement à l'extérieur le KAC et le CRA ?
Au terme de cette rencontre, Lamrini a déclaré : «Quarante-quatre points et il reste encore cinq matchs à jouer. Je crois que c'est une bonne saison pour l'OCK malgré ce faux pas. C'était un match de nerfs L'équipe du Kawkab est venue pour gagner et n'a pas ouvert le jeu, ce qui a rendu notre tâche difficile. J'estime que c'est un bon résultat. »
Quant à son homologue, Fathi Jamal, il a déclaré : «Je crois que les deux équipes ont mal joué. Le match nul est équitable pour les deux formations. En ce qui concerne le penalty, il est légal, néanmoins l'arbitre était mal placé pour le voir. Par rapport à la dernière saison, le championnat actuel n'est pas au niveau escompté. Toutes les équipes marquent suite à des balles arrêtées. Je ne sais pas pourquoi on est toujours loin de la préparation pour le professionnalisme. Pour le Kawkab, on essaye de sauver les meubles, mais je ne sais pas comment. Je suis venu à l'équipe un peu tard. C'est une mission difficile, mais pas impossible, ça dépend de la volonté des joueurs. Il y a quelque chose qui cloche, je n'ai pas encore trouvé la solution. Toutefois, il y a toujours de l'espoir. »
La bonne opération de l'OCS
L'OCS s'est imposé sur la pelouse de CRA par 2 à 0, samedi au stade Mimoune Al Arssi, en match de la 25è journée du championnat D1.
Les buts de la rencontre ont été inscrits par Ibrahima Ndione à la 57è minute et Younes Belakhder, à la 5è minute du temps additionnel (90+5).
Grâce à cette victoire, l'OCS s'est hissé à la 3ème place avec 43 points, alors que le CRA stagne à la 11è place avec 25 points, ex aequo avec le WAF.
Quant au HUSA, il a été tenu en échec par le KAC, sur le score d'un but partout, vendredi au stade Al-Inbiâat.
Les Gadiris ont ouvert le score à la 75è minute, sur pénalty exécuté par Mohamed Alaoui, alors que les visiteurs ont égalisé à la 87è minute, grâce au Brésilien Dustin Alexander Valdez.
Ce résultat n'arrange en rien la situation du KAC, qui reste 13è avec 24 points. Le Hassania, pour sa part, est toujours 7è au classement, avec 32 points.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.