Masters 1000 de Rome: Nadal bat Zverev et se qualifie en demi-finales    Changement d'heure: voici quand le Maroc va repasser à GMT+1    Maroc : Le CESE préconise une nouvelle organisation du souk hebdomadaire    Un joueur du Real en isolement    Compteur coronavirus: 35 nouveaux cas et 399 guérisons en 24H    Un séparatiste du «Polisario» lance un appel au meurtre visant des policiers marocains    L'Espagne prolonge les restrictions sur les vols en provenance d'Inde    Maroc: Les cafés et restaurants seront-ils autorisés à travailler de nuit ?    L'antitrust italien inflige une amende de 102 millions d'euros à Google    Santé connectée: A consommer avec modération !    Transport maritime: programmation d'une liaison spéciale entre Tanger et Algésiras    Oranje : Anwar El Ghazi présélectionné pour l'Euro 2021    Les Casablancais retrouvent l'historique Parc de la Ligue Arabe (Reportage)    Pays-Bas : Mohamed Ihattaren présélectionné avec les Jong Oranje    Covid-19 : l'OMS appelle à renoncer à vacciner les enfants pour donner les doses aux pays défavorisés    Podcast: Punk, en toute transparence    Réseaux sociaux: 84% des marocains utilisent WhatsApp en 2021    Melilla : Mise en échec d'une tentative d'immigration clandestine    65è anniversaire de la création des FAR : SM le Roi adresse un Ordre du jour aux Forces Armées Royales    Football : Le Borussia Dortmund vainqueur de la Coupe d'Allemagne    Les pays en développement face aux défis de la reprise post-Covid    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Japon : l'état d'urgence élargi face à la pandémie    Technopark et le Cluster Solaire promeuvent l'entrepreneuriat    Afghanistan : les Etats-Unis se retirent d'une des plus importantes bases    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    Brahim Ghali, accusé de crimes contre l'humanité, appelle ses partisans «à poursuivre leur combat contre le Maroc»    Casablanca : un inspecteur de police contraint d'utiliser son arme pour interpeller un multirécidiviste dangereux    Conflit israélo-palestinien : la session du Conseil de sécurité de l'ONU sera tenue dimanche    Célébration du 65ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR)    Météo/Maroc: temps peu nuageux au Royaume ce vendredi    Coupes de la CAF : Missions périlleuses pour le WAC et le Raja en déplacement    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    Fermeture des salles de cinéma : Les exploitants lancent un appel au ministre El Ferdaous    Livre. Danse avec les riches    La Russie veut franchir un nouvel cap dans sa reconquête de l'espace    60 ans des relations diplomatiques entre le Maroc et le Chili: Riche programmation culturelle dans les universités chiliennes    En Espagne, appels à empêcher Brahim Ghali de fuir le pays et que des mesures soient prises à cet effet    Migration : La CEA se penche sur la reconnaissance des compétences africaines au Maroc    Agressions israéliennes contre les Palestiniens : La Chine appelle l'Etat hébreu à la retenue    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Le Gabon veut intégrer le Commonwealth    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dakhla abrite le 4ème Festival de théâtre hassani
Publié dans Libération le 30 - 03 - 2009

La ville de Dakhla se prépare à accueillir du 1er au 5 avril prochain, la 4ème édition du Festival régional du théâtre hassani, organisé par l'Association Anfass pour le théâtre et la culture en partenariat avec la division régionale de la culture de la région Oued Eddahab-Lagouira sous le signe «Régionalisme au service du développement».
C'est lors d'une conférence de presse donnée à Agadir que les organisateurs ont dévoilé le programme de l'édition. Un signe de maturité du Festival consiste à introduire la dimension de compétition, favorable au rehaussement de la qualité des représentations avec la création de 4 prix qui iront récompenser la meilleure interprétation féminine et la meilleure interprétation masculine en plus du prix du Festival et du prix du jury. En course pour décrocher ces prix, trois représentations théâtrales : « Dika âla M'kabba » de la troupe Anfass pour le théâtre et les arts dramatiques (Oussarde) représentant la région Oued Eddahab-Lagouira, « Amnate l'youm » de la troupe Sakia Al Hamra (Laâyoune) représentant la région Boujdour-Sakia Al Hamra et la pièce « Lamrabte boumarghaya » de la troupe Habachi (Smara) représentant la région Guelmime-Smara. Deux représentations hors compétition seront données, la première par la troupe Molière de la Faculté de médecine dentaire de Casablanca, la seconde par la troupe Bassamate Al Fane d'Agadir. Est prévue aussi une conférence sur le thème « Le théâtre hassani et le fonctionnalisme du patrimoine».
L'événement théâtral du Sud ne pouvant se faire sans la présence honorifique de figures emblématiques de la scène, la 4ème édition recevra, entre autres, les artistes Mohamed Bastaoui, Hammadi Âmmour, Houda Rihani et Abdel Kader Moutaâ.
Véritable phénomène culturel dans la région, le Festival du théâtre hassani est en passe de se forger une personnalité fédératrice des créations théâtrales et une dynamique structurante dans la région. Les organisateurs s'engagent à participer à la diffusion et à l'ancrage des principes qui fondent l'art en général et plus particulièrement l'art hassani qui manque de visibilité dans l'espace culturel national, en tant qu'entité porteuse de symboles en considération de ses spécificités ancrées dans le patrimoine culturel sahraoui.
Si les organisateurs attestent de la dynamique multiplicatrice des associations et troupes théâtrales dans la région depuis l'avènement du Festival du théâtre hassani, ils déplorent néanmoins l'absence d'une scène et d'un complexe culturel appropriés pour accompagner cet élan de renouveau favorable à la culture et à la préservation des riches patrimoines des régions du Sud marocain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.