Maroc/Conseil de gouvernement : Voici l'ordre du jour de la réunion du 15 avril    L'Europe doit être pragmatique et ouvrir son propre bureau de représentation dans les provinces du Sud du Maroc    AXA Crédit: résilience avérée dans un contexte de crise sanitaire    Casablanca: obsèques de Réda Saki en présence de Soufiane Rahimi (VIDEO)    Ramadan: les autorités serrent la vis à Casablanca    Recherche biomédicale/Maroc : Les laboratoires Laprophan et l'USMBA signent un partenariat    Meeting Fédéral d'Athlétisme: Deux nouveaux records nationaux battus par Siba et Koussi    Violence subie par les hommes: les constats de l'enquête du HCP    Football / Ligue du Gharb : L'équipe «Al Achbal » remporte le tournoi des U12    Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    L'élevage avicole algérien affecté par la fragilité économique et les faiblesses technologiques    Contrôles pendant Ramadan: l'ONSSA se mobilise    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Atelier sur la gestion des déchets industriels à Casablanca
Publié dans Libération le 18 - 04 - 2009

«La valorisation énergétique et la gestion écologique des déchets industriels» a été le thème d'un atelier le 16 avril 2009 à Casablanca.
Lors de cette manifestation qui s'inscrit dans le cadre programme de gestion et de protection de l'environnement, l'Ambassadeur allemand au Maroc, Ulf Dieter Klemm, a souligné que son pays est engagé « à faire profiter le Maroc de son expérience dans le domaine de l'environnement».
Pour sa part, l'Association professionnelle des cimentiers, créée par trois groupes, s'est engagée dans différents projets liés au domaine de l'environnement, initiés par l'Agence allemande de coopération internationale (GTZ). Ils visent le renforcement de nouveaux partenariats public-privé (PPP) Ecocim et la GTZ qui ont pour objectif la valorisation énergétique, la gestion écologique des déchets industriels au Maroc et la formation dans le domaine de la gestion des déchets.
Ce PPP contribuera à la maîtrise des impacts environnementaux et des dangers et risques liés à une mauvaise gestion des déchets industriels. Il contribuera également à la préservation des ressources et matières premières à travers le développement de filières de valorisation et de recyclage des déchets industriels, et à l'économie en énergie moyennant l'utilisation de combustibles alternatifs dans les fours de cimenteries. Les responsables de Ecocim ont souligné l'importance de l'utilisation de combustibles de substitution afin de réduire les dépenses en devises du Maroc, de préserver les ressources naturelles de combustibles et de réduire les émissions globales de CO2, gaz contribuant au développement de l'effet de serre.
Les cimentiers marocains consomment annuellement 450.000 tonnes de cendres volantes, 60.000 pneus usagés importés et 20.000 de déchets locaux. 204.000 tonnes contiennent des déchets dangereux. A cela s'ajoutent près de 7 millions de tonnes de déchets ménagers. Les 10 unités de production de ciment au Maroc peuvent participer à l'élimination de près d'1 million de tonnes de déchets, relève Ecocim qui planche actuellement sur la réalisation de plateformes de traitement des déchets avec un budget d'environ 100MDH. « Nous nous appuyons sur l'expérience des trois cimentiers pour mieux faire », précise Saad Tazi, directeur d'Ecocim. Cette quantité représente 12% du taux de substitution qui sera porté à 20% à l'horizon 2011.
Les cimentiers en Allemagne ont économisé 52 % de leur consommation en recourant à l'incinération des déchets. En France l'économie est de 30 % alors qu'au Maroc elle est établie à 15%. Cette quantité représente 12% du taux de substitution qui sera porté à 20% à l'horizon 2011.
Ce projet s'inscrit dans la politique gouvernementale visant à promouvoir un développement durable respectant l'environnement, a expliqué Mohamed Benyahya, directeur du partenariat de la coopération et de la communication au secrétariat d'Etat chargé de l'Eau et de l'Environnement.
Le contexte national de gestion des déchets industriels, la réglementation en vigueur dans ce domaine et sur les besoins et attentes des entreprises en la matière, ont été les principaux sujets débattus lors de cet atelier. Par ailleurs, une présentation du cadre juridique régissant la gestion des déchets industriels au Maroc a eu lieu. Elle a mis l‘accent sur la loi 28-00, promulguée en 2006 , relative à la gestion des déchets et à leur élimination. Elle vise, entre autres, l'organisation de la collecte, du traitement et de l'élimination des déchets et la valorisation des déchets et leur recyclage en vue d'obtenir des matériaux réutilisables ou de l'énergie.
Rappelons que la coopération financière allemande a déjà participé au projet de création d'un Centre national d'élimination des déchets spéciaux avec un investissement avoisinant 111MDH. Ce centre avait pour objectif le traitement de plus de 80% des déchets industriels dangereux pour la santé et l'environnement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.