Relance économique : les associations de microcrédit bénéficieront aussi des garanties de la CCG    Réseau FCA Morocco : La Continentale s'implante à Dar Bouazza    Le secteur de la santé bientôt représenté au sein de la CGEM    Maroc-USA : Des relations plus fortes que jamais    DTFE : Hausse de 35,2% des souscriptions sur le MAVT à fin août    Coronavirus : Ahmad Ahmad testé positif (CAF)    Raja: les supporters élisent leur joueur du mois (PHOTO)    Reconfinement: la France s'attend à une récession de 11% en 2020 (ministre)    Radical. Les menaces à peine voilées de Benkirane    PSG: Neymar forfait jusqu'à la trêve internationale    Le Qatar va sanctionner l'auteur des frottis forcés à l'aéroport de Doha    Dernière plongée pour Sindika Dokolo    Education : 66 % des enfants marocains sont incapables de lire un texte simple selon la Banque mondiale    La 17ème édition du festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira sera virtuelle    Safae et Hanae répondent à la femme prétendant être leur vraie mère (VIDEO)    1ère édition de «Talents Africains» : Attijariwafa bank allie les jeunes et compétences pour l'avenir du continent    Algérie : Une économie au bord de la banqueroute    En 9 mois, les tribunaux du Royaume ont enregistré plus d'un million d'affaires    Mais où est donc Charlemagne ?    Casablanca : 12 ans de prison ferme pour avoir abusé d'une mineure    Covid-19: la mort rôde partout, surtout à Casablanca    Dialogue libyen : les efforts marocains salués par le Parlement arabe    Attentat de Nice: nouveau rebondissement    Météo: temps brumeux ce vendredi au Maroc    Casablanca-Settat : les détails du plan stratégique 2020-2022 du CRI    Vaccin grippal : le Ministère de la Santé rationne les quantités et met les pharmaciens en difficulté    Malaisie. Mahathir veut tuer des millions de Français    Et revoilà Benkirane, le retour!    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Condoléances du Roi Mohammed VI à la famille de feu Mohamed Melehi    Le Maroc dénonce l'attaque perpétrée à Nice    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    Procès à distance: 8.775 audiences du 27 avril au 23 octobre    Mort de Driss Ouhab: les journalistes lui rendent hommage (PHOTOS)    Attaque dans une église à Nice: plusieurs morts et blessés (VIDEO)    Vers la création de la Chambre de commerce maroco-kényane    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Ligue des champions : Le Real échappe au pire    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    Vernissage à la Villa des arts d' une exposition rétrospective de l' artiste-peintre Bouchaib Habbouli    a Zambie se dote d'un consulat général à Laâyoune    Sahara marocain: quand les médias « algésariens » inventent de toute pièce une fake news    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    Laftit: une série de compétences propres seront transférées aux régions    Atteinte aux religions et prophètes : Le Conseil supérieur des ouléma dénonce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Accident au village Ait Athmane : 13 chèvres tuées
Publié dans Libération le 10 - 12 - 2011

Un spectaculaire accident a provoqué des difficultés de circulation, le 7 décembre courant, aux environs de 11h 30 sur la route reliant Errachidia à Midelt. C'est au village d'Ait Athmane relevant de la commune rurale d'Elkheng qu'un camion remorque chargé de bouteilles de gaz butane a percuté un troupeau d'environ 120 têtes de chèvres. Les gendarmes se sont rendus aussitôt sur les lieux de l'accident. Le camionneur en provenance d'Errachidia, n'arrivant pas à maîtriser la situation, a violemment heurté le troupeau. 10 chèvres ont été tuées sur le coup. Trois autres, agonisant sur le goudron, ont été égorgées par le berger afin d'éviter des pertes inutiles comme le veut la tradition. Le chauffeur du poids lourd, lui, qui voulait aller décharger les bouteilles de gaz à Midelt s'en est tiré sans égratignure.
Le berger venant de la région d'Imilchil a fait escale au village d'Ait Athmane où il a passé la nuit avant de continuer son parcours de transhumance vers la région de Boudnib. Voulant passer sur l'autre rive et devant l'impossibilité de traverser la rivière de l'Oued Ziz (débit important), il avait conduit son troupeau vers le pont. A cinquante mètres, il a subi ce drame qu'il n'oublierait pas de sitôt. L'accident serait dû à un excès de vitesse. Comme très souvent le malheur des uns fait le bonheur des autres, les riverains, équipés de sacs et de paniers ont accouru sur les lieux pour se servir de cette viande inattendue. Il est à rappeler que lorsqu'un éleveur égorge accidentellement une bête, les villageois viennent lui acheter de la viande. Un geste de solidarité faisant partie des coutumes ancestrales de la région. Est-ce que le pauvre berger sera indemnisé selon les dispositions de la loi en vigueur?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.