Coronavirus : la deuxième vague sera économique    L'OMDH rend hommage à l'un de ses fondateurs    L'homme de l'alternance n'est plus    Les grands travaux du gouvernement El Youssoufi    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Abderrahmane El Youssoufi a présenté son bilan à la nation    Abderrahmane El Youssoufi : Un homme d'Etat au service de la culture    Industrie : Renault met en stand-by les projets d'augmentation de capacités prévus au Maroc    Tanger Med co-signe un engagement pour garantir la continuité des chaines logistiques mondiales    Communiqué du Bureau politique du PPS    OCP : Malgré la crise, le groupe confirme sa résilience    Bientôt un café. Expresso SVP !    Il y a 38 ans… : La pensée d'Aziz Belal toujours vivante et actuelle    Quatre Marocains dans les commissions du CIO    Vahid fait le forcing pour convaincre deux joueurs    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Marie-Louise Belarbi, une étoile de la culture marocaine s'est éteinte    Pour un encadrement législatif ou conventionnel    Un expert met en évidence la responsabilité imprescriptible de l'Algérie    Chine-Etats-Unis: Une nouvelle guerre froide est en marche…    Coronavirus : 54 nouveaux cas, 7.697 au total, vendredi 29 mai à 10h    Ait Taleb: L'efficacité de la chloroquine dans le traitement du Covid-19 peut être prouvée    Abderrahmane Youssoufi personnifiait l'histoire du Maroc    Covid-19 : deux nouvelles régions dépassent la barre de 1.000 contaminations    Article 1062580    Technocrates, gouvernement d'union nationale…: Le Maroc peut-il se permettre ces changements en plein Covid-19?    Mort de Guy Bedos    Le CNDH lance un appel au respect des droits des travailleurs    L'INDH s'investit dans la formation à distance à Khénifra    Début des tests de dépistage du Covid-19 à Errachidia    7000 saisonnières marocaines bloquées à Huelva début juin    Tarik El Malki : Il convient de mettre de côté la doxa libérale pour un temps    Un Casque bleu marocain honoré par les Nations unies    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    Relaxé, Rafiq Boubker présente ses excuses    L'auteur de la saga Harry Potter met en ligne un conte pour les enfants confinés    Zaki élu meilleur gardien de l'histoire de l'Afrique    Afghanistan: L'échange de prisonniers comme premier pas vers la paix?    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Deuxième Rencontre internationale du Malhoune: Azemmour et El Jadida en fête
Publié dans Libération le 31 - 07 - 2012

Une centaine d'artistes venant d'Iran, du Liban, de Tunisie, d'Algérie et du Maroc prendront part à la deuxième édition de la Rencontre internationale du Malhoune, plus connue sous l'intitulé « Malhounyat ».
«Le Malhoune, la transe et le mysticisme». Tel est le thème de cette édition qui se déroulera simultanément, du 2 au 4 août prochain, à Azemmour et à El Jadida.
Organisée à l'initiative de l'Association des affaires culturelles et la province d'El Jadida (APAC), la deuxième édition de « Malhounyat » propose une programmation reflétant la diversité et la richesse de la musique et du chant spirituel, a annoncé l'équipe d'organisation de ce festival. C'était lors d'une rencontre tenue à El Jadida, en présence de Mouad Jamai, gouverneur de la province d'El Jadida, Mohamed Zahidi, président du Conseil provincial d'El Jadida et Abdelhakim Soujda, président du Conseil municipal d'Azemmour.
Etaient également présents à cette rencontre, Mustafa El Bidouri, président de l'Association provinciale des affaires culturelles et l'artiste Sanaâ Marahati.
«Toutes les dispositions ont été prises pour assurer la réussite de cette manifestation et offrir aux publics jdidi et zemmouri un moment agréable, riche en musique et en chant spirituel». C'est en ces termes, on ne peut plus rassurants, que s'est confié à Libé M. Abdelilah Janane au sujet de « Malhounyat », dont il est le directeur artistique.
Très attendu des Marocains et étrangers dont c'est la musique favorite, cet événement culturel accueillera plusieurs troupes et artistes marocains. A l'instar de : Majda Yahyaoui, Sanaâ Marahati, Asmaâ Lazrak, Mohamed Soussi, Abdel Ali Labriki et Abdel Majid Rahimi, qui seront accompagnés par les célèbres musiciens marocains de l'art du malhoune.
Aux côtés de ces têtes d'affiches marocaines, les passionnés du malhoune seront conviés à une belle prestation de « l'artiste libanaise Jahida Wahbe (qui) interprétera le répertoire soufi de Jalal Dine Roumi, Ibn Fared, Ibn Zourik et Jabrane Khalil Jabrane », ont révélé les promoteurs de cet événement.
Autres artistes attendus à cette manifestation, l'Iranien Ali Réza Ghourbani et l'Algérien Rim Hakiki. Le premier présentera des chants de l'art soufi iranien alors que le second « prospectera l'art populaire algérien », précise-t-on. De son côté, le Tunisien Soufiane Siala devait enflammer la scène grâce notamment à la fameuse Hadhra de Sidi Mansour – Sfax, promettent les organisateurs.
Soulignons que deux sites ont été retenus pour accueillir les différentes prestations prévues dans le cadre de cette manifestation: la Place Braham Moul Niss (Azemmour) et le Parc Mohamed V (El Jadida).
Il n'y aura pas que de la musique et le chant lors de ces festivités. En effet, les organisateurs proposent également une conférence autour du thème «Le mysticisme à l'accueil de l'art du Malhoune», le 4 août à la capitainerie d'Azemmour. Elle sera animée par Dr Abbas El Jirari, Fawzi Skalli et Abd Salam Khalloufi. Au cours de leurs interventions, ces illustres intervenants aborderont diverses thématiques en rapport avec l'Homme, le temps et le voyage spirituel dans l'art du malhoune..., précisent les organisateurs.
« La nuit du voyage spirituel », « La nuit de la transe soufie », et « La nuit de la fraternité et de l'amour », sont autant de thèmes que le public retrouvera tout au long de cette édition, notamment à travers les différents rendez-vous annoncés inscrits au programme de cette grande manifestation culturelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.