Presse marocaine: une perte sèche de 240 millions dhs en 3 mois de pandémie    Coronavirus : priorité au tourisme    Une opération «exceptionnelle» qui ne signifie pas une ouverture des frontières    De succès en succès!    Mahi Binebine, Giosuè Calaciura, Souad Labbize boycottent la cérémonie de remise    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Glovo étoffe son portefeuille de partenaires    Premier League: Manchester United renaît de ses cendres    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    Le Maroc érige une voie express de plus de 1000 km en plein désert    Benzema élu joueur du mois en Espagne    Alerte météo: la canicule se poursuit dans ces villes du Maroc    Serie A L'inter Milan accroché par Verone    La médina d'Asilah renoue avec l'art contemporain    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 115 nouveaux cas, 15.194 au total    25 ans déjà pour l'Université Al Akhawayn : 6.000 lauréats et un nouveau cap stratégique    Le soutien des entreprises conditionné par la conservation d'au moins 80% des déclarés    La 2ème session du bac sera-t-elle annulée au Maroc ?    L'Homme refuse d'être libre    Covid-19 : Privatisation, «dommage collatéral»    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Gims raconte son « Malheur Malheur »    Casablanca: un inspecteur de police et une femme interpellés pour falsification et usage de documents officiels    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Dialogue social : Les partenaires sociaux préparent un nouveau round    Fonds Innov Invest : Un plan d'urgence pour les start-up lancé    Le Maroc intègre la communauté andine en tant que membre observateur    Prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 10 juillet 2020    Le nouvel ordre mondial post-Covid-19: Quel positionnement pour le Maroc?    Débat sur la réforme du Code électoral    La responsabilité de l'Algérie dans le détournement de l'aide humanitaire destinée aux camps deTindouf est patente    City se balade, Wolverhampton s'égare    Formation pour l'obtention de la licence A CAF d'entraîneur    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Le Maroc rouvre partiellement ses frontières    Débat en commission parlementaire sur le projet de loi relatif au ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social    Préparation des prochaines échéances électorales    Le trompettiste Ibrahim Maalouf relaxé en appel    Le 51ème Festival national des arts populaires aura lieu en octobre    Agadir se prépare pour relancer l'activité et accueillir les touristes nationaux    Nouvelle édition en ligne des Nuits blanches du cinéma et des droits de l'Homme    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    De nouveaux jalons pour l'écriture poétique proposés par Salah Boussrif    Détournement de l'aide par le polisario et l'Algérie: le Parlement européen dépose un projet de résolution    Reprise de l'activité footballistique au Maroc    Talaâ Saoud Al Atlassi : Le non du Maroc au plan israélien se démarque par son réalisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





11 morts et 40 blessés dont trois dans un état comateux : Fin tragique du Festival Mawazine
Publié dans Libération le 25 - 05 - 2009

C'est un véritable drame qu'a vécu Rabat lors de la clôture du Festival Mawazines. Une bousculade survenue samedi à la sortie du spectacle du chanteur populaire stati au stade Hay Nahda a fait 11 morts et 40 blessés dont 5 dans un état grave. Le drame s'est produit aux alentours de minuit lorsque les 70.000 spectateurs ayant suivi le spectacle s'apprêtaient à quitter le stade. Mais pour arriver à la porte principale, il fallait emprunter un chemin latéral où la place réservée à la marche est très réduite et qui plus est, donne sur une pente où l'on peut facilement glisser. C'est d'ailleurs ce qui s'est passé lors de cet accident tragique où des dizaines de personnes ont glissé pour percuter directement les barrières du stade. La force de la bousculade est telle qu'elle a réussi à arracher deux barrières de la clôture métallique. Les personnes décédées l'ont été toutes par asphyxie.
Selon un médecin réanimateur ayant participé au secours, les personnes décédées dont 5 femmes, 4 hommes et deux enfants, sont mortes sur le champ avant même d'arriver à l'hôpital. C'est dire la force de la bousculade.
Il s'agit de Fatna Hjouzi né en 1990 et résident à Hay Moulay Isamaïl à Salé, Zouhair Naji (14 ans, Hay EL Farah à Rabat), Baâtik Issam (14 ans Hay El Farah à Rabat), Idrissi Mohamed (25 ans, Hay Erraham à Salé), Erramchi Malika (1963, El yoyssoufia à Rabat), Fadwa Al Kholti (1954 Khnichat), Laroubi Fatna (29 ans Salé), Jaouad Sehri ( 26 ans Marbella, Malaga), Abdellatif Bendehamane (26 ans, Bengrir), Habchi Ibrahim (25 ans Hay Al Farah Salé) et Hind Majda (1983, Hay Nahda Rabat). Ce drame a par ailleurs fait une quarantaine de blessés qui ont été admis aux urgences de l'hôpital Ibn Sina alors que trois enfants ont été accueillis à l'hôpital pédiatrique. Selon le même médecin réanimateur, « les urgences étaient loin d'être préparées pour accueillir un nombre aussi important de blessés et surtout pour trouver des masques à oxygène pour tout le monde ». Les blessés étaient en effet atteints du « syndrome de Perthes». Ils avaient tous des irritations au niveau des yeux et le visage cramoisi à cause de l'asphyxie. Si les blessés légers ont été soignés sur place, les plus graves d'entre eux ont été admis dans les différents services de réanimation. Trois d'entre eux qui sont dans un état comateux, y sont toujours. Mais leurs jours ne sont pas en danger et leur état pourrait s'améliorer dans 48 heures, selon ce médecin réanimateur. Deux autres femmes qui sont toujours suivies au service de traumatologie doivent subir des opérations chirurgicales sur l'un des membres inférieurs. En attendant, elles ont été reçues en consultation psychologique pour les aider à supporter ce traumatisme qu'elles ont subi.
Si les familles des blessés étaient contentes de retrouver leurs proches vivants, d'autres dont un des membres ont péri dans ce drame, étaient beaucoup moins chanceux. C'est le cas de cette jeune fille de 17 ans qui criait et pleurait toutes ses larmes la perte de son père alors qu'il était dans la fleur de l'âge. Ce dernier a laissé derrière lui cinq enfants. Une autre mère, qui a perdu un fils de 24 ans, pleurait à chaudes larmes son enfant dont le seul crime était de vouloir assister à un spectacle de Stati.
Le Wali devait tenir une conférence de presse pour informer des tenants et des aboutissants de ce drame. Il s'agit en effet de s'arrêter sur les normes de sécurité dans des spectacles de ce genre qui accueillent jusqu'à 70.000 personnes, notamment au niveau des issues de secours. Cela est d'autant plus vrai qu'un premier signal a été donné lors de la soirée des Daoudi et Daoudiya où les dégâts matériels ont été significatifs et surtout lors de la soirée de Kadem Essahir où les autorités étaient obligées de fermer les portes d'entrée vu la marée humaine ayant afflué cette soirée-là. Une enquête a été ouverte par le ministère de l'Intérieur pour lever le voile sur les circonstances de l'accident. Certes, Mawazine a constitué une bouffée d'oxygène pour les Rbatis, mais il est sûr que le public marocain lambda n'a pas l'habitude des grands spectacles et encore moins de la gestion de la foule. Ironie du sort, au moment où l'on annonçait la fin du Festival par un spectacle féerique d'un feu d'artifice suite au spectacle grandiose donné par Stevie Wonder, onze personnes ont perdu la vie.
o Condoléances de SM le Roi
A la suite de la bousculade qui s'est produite à la sortie du stade de Hay Nahda à Rabat, à l'issue d'un concert de musique, SM le Roi Mohammed VI a adressé des messages de condoléances et de compassion aux familles éplorées.
Le Souverain a décidé de prendre en charge personnellement les frais d'inhumation des personnes décédées et d'hospitalisation des blessés.
Le Souverain a également ordonné aux autorités compétentes d'ouvrir une enquête pour déterminer les causes et les circonstances de cet incident douloureux.
o ...Et du Bureau politique de l'USFP
Le Bureau politique de l'USFP a présenté hier ses condoléances les plus émues aux familles et proches des victimes qui ont trouvé la mort à la suite de la bousculade qui s'est produite à la sortie du stade de Hay Nahda à Rabat
Le Bureau politique a également exprimé sa profonde compassion aux familles des victimes, implorant le Tout-Puissant d'avoir les défunts en Sa Sainte Miséricorde et d'accorder prompt rétablissement aux blessés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.