Un pays africain va ouvrir son consulat général à Dakhla    La direction des prisons répond à un proche de Zefzafi    Le Conseil de la concurrence se penche sur son inventaire de l'année 2019    Plus d'accidents, mais moins de morts en 2019    Coronavirus / Maroc: le nombre de cas suspects en hausse    Brexit : Londres songe à se retirer des négociations dès juin    La République dominicaine soutient l'intégrité territoriale du Maroc, au niveau des Nations unies    Il y a 60 ans, Agadir: Penser la catastrophe    Création à Kinshasa d'une Chambre de commerce RDC-Maroc    Mais où est Obama ? Le grand absent omniprésent face à l'ascension de Sanders    60e anniversaire du séisme d'Agadir    Agadir abrite le 27ème Rallye Maroc Classic en mars    Raja-Mazembe: à quelle heure et sur quelles chaînes ? (Champions League)    La FRMF annule la suspension à vie de l'arbitre Hicham Tiazi    Fouad Chafik prolonge avec Dijon!    Le Maroc, est-il une nation moderniste?    Sahara marocain: le Parlement espagnol précise sa position    Saham Assurance lancera deux nouvelles offres    Coronavirus: de nouveaux cas confirmés en France    Nadia Fettah Alaoui : Le tourisme contribue de 7% au PIB national    L'armée syrienne tue plus de trente soldats turcs dans la région d'Idlib    Akhannouch présente au Conseil du gouvernement les principaux axes de la nouvelle stratégie agricole    Mutandis réduit sa participation dans Immorente Invest    3ème édition du Forum Maroc – Iles du Pacifique : Mohcine Jazouli plaide pour une coopération renforcée    Hakim Ziyech s'offre une nouvelle villa aux Pays-Bas    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Célébration aujourd'hui du 13ème anniversaire de S.A.R la Princesse Lalla Khadija    La politique immobilière nationale décortiquée par le CESE    Le coronavirus plombe l'économie    Ligue des champions : Le Raja à l'assaut du Tout Puissant Mazembe    Divers sportifs    Moutaouali, la perle du Raja    La CCISCS scelle un partenariat avec l'AFEM    Bouillon de culture    L'Emir du Qatar reçoit Fouad Ali El Himma à Doha    L'OMDH demande la mise en adéquation des lois nationales avec les conventions internationales signées par le Maroc    Plaidoyer pour un modèle de démocratie participative et inclusive    Aucun cas de Coronavirus enregistré au Maroc    Le parc Murdoch victime d'un vandalisme aveugle    Caravane multidisciplinaire    Record absolu d'œuvres vendues en 2019 sur le marché de l'art    Avant une cérémonie sous tension, les César nomment une présidente par intérim    Oualas : Bilan exceptionnel du 3ème Festival "Afrique du rire"    Un don de Patrice de Mazières au profit des Archives du Maroc    Jeudis cinéma droits humains : Projection du film « Khartoum Offside»    «Trio Sophia Charaï» à l'Institut Cervantès de Casablanca    Taza à l'heure du 2e forum provincial pour la culture et le travail associatif    Zina Daoudia se défend après ses propos en Arabie Saoudite (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Affaire Prince Moulay Hicham- Abdelhadi Khairat : Le tribunal prononce l'extinction de l'action publique
Publié dans Libération le 30 - 10 - 2012

Le tribunal de première instance de Casablanca a prononcé, lundi, l'extinction de l'action publique dans l'affaire opposant SA le Prince Moulay Hicham à Abdelhadi Khairat, député de l'Union socialiste des forces populaires (USFP) et membre du Bureau politique du parti.
Le tribunal a également décidé d'imputer les frais de justice à la charge de M. Khairat, également directeur de publication des quotidiens «Al Ittihad Al Ichtiraki» et «Libération».
Ce dernier avait, dans un communiqué lu lors de la dernière audience, annoncé qu'«il ne comptait aucunement porter préjudice au Prince Moulay Hicham à qui il n'éprouve que respect et considération, ni le diffamer ou attenter à sa respectabilité, de même qu'il n‘avait nullement l'intention, que ce soit de manière directe ou indirecte, de l'assimiler à ceux qui ont dilapidé ou participé à la dilapidation des deniers publics».
«Par souci de s'élever au-dessus de tout ce qui serait de nature à créer quelque confusion que ce soit», Abdelhadi Khairat avait présenté «ses excuses personnelles à Son Altesse Moulay Hicham Alaoui pour tout préjudice qu'il aurait causé par ses déclarations faites sur la base de données erronées, mais en toute bonne foi sans calculs ni arrière-pensées».
A la suite de la lecture de ce document qui a fait l'objet de négociations dont la finalité première a été la conclusion, dans les meilleurs délais, d'une paix des braves où il n'y ait ni vainqueur ni vaincu, le tribunal avait mis l'affaire en délibéré.
La défense de la partie plaignante avait fait savoir, pour sa part, que SA le Prince Moulay Hicham renonçait à sa plainte.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.