Taghazout Bay: des hôtels épinglés pour infractions urbanistiques    La Tunisie dévoile son nouveau gouvernement    France: la ministre de la Santé a démissionné    Coupe Mohammed VI : Al Ismaily bat le Raja    Safi : 12 individus arrêtés pour hooliganisme en marge du match OCS-Ittihad Jeddah    Le classement des banques IVT les plus actives sur le marché des BDT    Mohammed VI félicite le président lituanien    Le RCA affronte l'égyptien Al Ismaïli pour la demi-finale de la Coupe arabe Mohammed VI    Zamalek Vs Espérance de Tunis avec un arbitre marocain    Béni Mellal : arrestation d'un mineur ayant gravement blessé un conducteur par jets de pierre    Le Roi Mohammed VI félicite le président lituanien à l'occasion de la fête nationale de son pays    Japon : le nombre de cas atteints de coronavirus sur le paquebot Diamond Princess grimpe à 355    Des roquettes s'abattent près de l'ambassade américaine à Bagdad    On n'arrête plus Youssef El Arabi (vidéo)    De rupture en échec    Marché des changes (février): le dirham s'apprécie face à l'euro    Investissements : une mission d'affaires de Valence en prospection au Maroc, du 16 au 19 février    Algérie : une mobilisation populaire massive se prépare avant le 1er anniversaire du « Hirak »    Italie: le Sénat autorise le renvoi de Salvini devant la justice…    Coupe arabe Mohammed VI des clubs : L'Olympic de Safi quitte la compétition    Pourquoi Ziyech est parfait pour Chelsea?    SM le Roi lance la nouvelle stratégie de développement agricole et forestier    Raviver le potentiel du Souss Massa!    Faiblesse du taux de la production éditoriale marocaine en langue amazighe!    Botola Pro D1 : Le Wydad tombe à domicile, Berkane se contente du nul    Météo: les températures prévues au Maroc ce dimanche (villes)    Rabat nommée capitale africaine de la culture    Voici le temps qu'il fera ce dimanche    Le Maroc isole le polisario sur les scènes africaine et internationale    Météo: le temps qu'il fera ce dimanche au Maroc    Tunisie: Ennahdha a pris une décision    Casablanca: Ramid a pris la parole au SIEL    Afrique : Rabat désignée capitale africaine de la culture    Kristalina Georgieva: «Le Maroc doit maintenir l'effort de réforme»    Coronavirus: premier décès en France    Le Lac des Cygnes, un monument de danse classique à Rabat    La Cour européenne des droits de l'Homme disculpe Madrid    Fès intègre le réseau mondial des villes les plus engagées contre le sida    Divers    Mohamed Benabdelkader : La communication publique, une exigence démocratique et un impératif de bonne gestion    Driss Lachguar en visite au SIEL    Jennifer Lopez: La renaissance d'une icône    Sharon Stone évoque son expérience avec les sites de rencontres    Britney Spears en danger ?    Dans son nouveau recueil : La nouvelle, tout un art chez Abdellah Baïda    L'IRCAM et l'Académie de la langue arabe absorbée par le CNLCM    SIEL 2020 : Le CESE présente son rapport sur la promotion de la lecture au Maroc    Salvini, le chef de l'extrême droite italienne, touché mais pas coulé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mhamid El Ghizlane : Une ambiance africaine électrique prévue au Festival Taragalte
Publié dans Libération le 03 - 11 - 2012

Danse, musique et poésie du désert seront au programme de la quatrième édition du Festival "Taragalte, Sahara et culture" qui aura lieu du 9 au 11 novembre 2012. Marocains, Mauritaniens, Maliens et Européens sèmeront la joie sur les dunes du désert de Mhamid El Ghizlane. Initiée par l'Association Zaïla pour le développement et la préservation de l'environnement, cette manifestation musicale internationale, qui va souffler sa quatrième bougie, a désormais l'habitude de drainer un public de tous bords et de tous les coins du pays. La musique du désert et dans le désert requiert une inspiration particulière. Si le volet musical reste, comme d'habitude, le créneau phare de ce festival, la nouveauté cette année sera la célébration des femmes du désert, avec une participation féminine le deuxième jour du festival. Ainsi et outre les groupes locaux de Guedra et Chemra ainsi que Mnat Azauan de Guelmim, danses sahraouies authentiques, le programme comprend des voix sublimes, avec en tête la marraine du festival, Oum, la Mauritanienne Mint Seymali et la Malienne Tartit Tombouctou. La troisième soirée sera baptisée «Désert blues» et verra la participation des groupes musicaux «Prends ton temps» de Zagora, Lakrab de M'Hamid, le Français Nico Wayne Toussaint, le Malien Samba Touré et un grand hommage sera rendu à Ali Farka. Et c'est une ambiance à l'africaine qui est prévue lors de cette édition, au grand bonheur d'un public épris à la fois des musiques et du désert.
Baptisé «Taragalte», qui n'est autre que l'ancien nom de M'hamid El Ghizlane, ce festival met l'accent sur l'importance des liens entre le passé, le présent et le futur. Le mode de vie des nomades et des communautés bédouines vivant dans le désert sera à l'honneur afin d'essayer de préserver ce patrimoine culturel.
Ainsi, l'on fera appel aux anciens rituels du Moussem Sidi Khalil et aux modes de préparation du couscous. Enfin, les festivaliers feront un tour dans les ksours de Talha, Aït Issa Oubrahim, Ouled Youssef, Znaga, Oulad Mheia avant d'atteindre le site du festival qui aura lieu à Sidi Khalil, à la lisière de la palmeraie, ancien point de départ des caravanes pour Tombouctou et Taoudenni. De nombreuses activités sportives, culturelles et écologiques figurent au programme de cette manifestation à laquelle prendront part des délégations de la Fondation Butterfly Works (Pays-Bas), du Festival Paléo (Suisse) et de la Fondation Sahara Roots (Pays-Bas).
Autrefois carrefour des cultures, des ethnies et des civilisations de par sa situation géographique comme point de rencontre des caravanes traversant le désert pour relier Marrakech, Fès, Tanger à Taoudenni, et Tombouctou, Mhamid El Ghizlane entend renouer avec son passé, par le biais de ce festival artistique qui réunira des artistes du Niger, de Mauritanie, d'Algérie et du Mali. Concerts musicaux, lectures de poésie, dédicaces, campagnes de sensibilisation, méharées et projections de films sur le désert sont également prévus au programme de cette édition.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.