Quant Ali Aarass fournissait des armes à feu au mouvement des moudjahidines du Maroc    Turkish Airlines met en place des vols spéciaux vers le Maroc    Prise en charge des enfants abandonnés : Une circulaire du procureur général appelle à une "intervention positive"    Ramadan: Un mois à oublier pour les cafetiers ?    Al Hoceima : un jeune homme rompt son jeûne en public    Tanger: un centre affilié au ministère des Habous vandalisé    Hausse de 12,4% du trafic portuaire global en 2020    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    Barça: l'offre de Laporta à Messi    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    Covid-19 : Monaco allège ses restrictions et rouvre ses restaurants    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    La BVC débute en hausse    Achraf Hakimi ne quittera pas l'Inter Milan    MAT-RCA ce soir à Rabat (22h00) : Le Raja pour réduire l'écart avec le Wydad, le Moghreb de Tétouan pour s'éloigner de la zone rouge !    Footballeurs marocains de l'étranger : Accusé de geste obscène, Hamdallah a été blanchi !    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    Sahara : Elliott Abrams soutient à nouveau le Maroc, un coup dur pour les séparatistes et Alger    Vaccins anti-Covid : le patron du laboratoire Pfizer évoque la possibilité d'une troisième dose    Les prières des Tarawih sont-elles effectuées à Fès ?    VACCIN, ES-TU LÀ?    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    Raja: Chebbi dévoile ses ambitions (VIDEO)    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    6 chantiers et 31 projets prévus : La Douane dévoile son plan stratégique 2023    États-Unis: une fusillade à Indianapolis fait huit morts    Prix à la consommation pendant Ramadan: Les produits les plus touchés    CNOM : La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet prochain    Généralisation de la protection sociale : Les réactions des agriculteurs (reportage)    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    UA: le Maroc plaide pour inscrire la sécurité sanitaire en Afrique comme point permanent à l'ordre du jour du COREP    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    Mali : la date des élections présidentielles fixée au 27 février 2022    L'ONU condamne avec fermeté    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    «Je me suis engagé à faire entendre la voix des habitants des montagnes»    «Hididane» aimé, «Hdidane» plagié ... par les gens de l'Est !    "Cultures ouvertes : L'Espagne et le Maroc " , une exposition virtuelle de l'Institut Cervantès    Cérémonie des Oscars: Des stars en chair et en os, pas sur Zoom    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La seconde investiture de Barack Obama en deux reprises
Publié dans Libération le 21 - 01 - 2013

L'investiture de Barack Obama pour un second mandat à la Maison Blanche n'aura pas l'aspect historique de la cérémonie de 2009 mais elle sera l'occasion pour le président américain d'affirmer ses priorités et d'appeler l'Amérique à surmonter ses divisions. En raison d'une particularité du calendrier, Barack Obama va prêter serment à deux reprises, dimanche à 11h55 heure de Washington (16h55 GMT) lors d'une cérémonie privée ouverte à quelques médias et lundi en public.
Depuis un siècle, la tradition veut en effet que lorsqu'un 20 janvier tombe un dimanche, le président est formellement investi ce jour, puis récite à nouveau le serment présidentiel le lendemain au Capitole.
Huit cent mille personnes sont attendues pour écouter son discours. Ils étaient 1,8 million il y a quatre ans, attirés par l'espoir incarné par ce jeune sénateur démocrate élu premier président afro-américain de l'histoire des Etats-Unis.
Les difficultés économiques, le chômage élevé, les querelles partisanes sur le budget, ont créé des désillusions et les attentes seront forcément moindres pour son deuxième discours d'investiture. A de rares exceptions près, comme les dernières lignes du discours d'Abraham Lincoln appelant à une "paix durable" en 1865, neuf semaines avant la fin de la Guerre de sécession et six semaines avant son assassinat, les discours de second mandat marquent rarement l'Histoire de leur empreinte. Selon un responsable de son administration, le président devrait faire valoir que les valeurs des pères fondateurs de l'Amérique ont encore un sens au XXIe siècle et encourager les Américains à faire entendre leurs voix pour influencer les décisions du législateur.
La réduction des déficits, le contrôle des armes à feu, la réforme de l'immigration et la politique énergétique seront probablement les priorités affichées par le président démocrate.
Barack Obama et son épouse ont lancé le marathon de l'investiture dès samedi en participant à des travaux bénévoles effectués dans tout le pays en hommage à Martin Luther King. Le jour férié en l'honneur du célèbre pasteur, célébré chaque troisième lundi de janvier aux Etats-Unis, coïncidera avec la cérémonie publique d'investiture. La prestation de serment en privé à la Maison Blanche sera précédée dimanche d'un dépôt de gerbe au cimetière national d'Arlington.
Barack Obama sera investi par le président de la Cour suprême John Roberts qui avait inversé un mot en lisant le texte il y a quatre ans, obligeant le président démocrate à répéter le serment en privé pour éviter toute contestation du caractère constitutionnel de son investiture.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.