Rentrée littéraire: Mohamed Alami Berrada publie "Le Maroc à venir"    Algérie : 4 morts et six portes disparus après le chavirement d'une embarcation de fortune    En RDC, les fonctionnaires fictifs rattrapés par la justice    Casablanca: le distanciel pour 2 semaines supplémentaires    France: fermeture de 89 établissements scolaires    Voici quand débute le mois de Safar au Maroc    Les Produits alimentaires agricoles affichent un bilan solide à l'export    Cybersécurité : La CGEM établit un guide pour les entreprises    Finale de la ligue des champions CAF 2018-2019 : L'appel du Wydad rejeté par le TAS    Tramway. Un voyageur blessé    Casablanca : La quarantaine prolongée deux semaines à partir de lundi prochain    Le Maroc signe avec les Russes une pré-commande d'un vaccin suédo-britannique    Casablanca: arrêté pour avoir menacé le directeur d'un média    Chambre des conseillers : création d'un groupe de travail thématique provisoire chargé de la Couverture sociale    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Ait Taleb: « la situation au Maroc est préoccupante, mais… »    Rabat: les professionnels de la Santé seront récompensés    Le Maroc signe un mémorandum d'entente pour l'acquisition de vaccins anti-Covid 19    Dislog lance une fondation pour l'entrepreneuriat en partenariat avec Endeavor    Mostra de Venise. L'actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »    Maître Gims membre d'une secte islamiste ?    Où sont passés les 1,9 MMDH alloués à la Santé ? Ait Taleb s'explique    Promotion immobilière : voici les trois principaux chantiers des opérateurs pour relancer l'activité    Projet de loi sur la grève: Moukhariq fustige «un gouvernement au service du patronat»    Rabat : fermeture temporaire des bureaux du siège de l'ONMT après la détection de huit cas asymptomatiques    Algérie : deux ans de réclusion pour un ancien policier devenu une figure du «Hirak»    Le gouvernement adopte un projet de décret relatif à la simplification des procédures et formalités administratives    Le Trésor place 1 MMDH d'excédents de trésorerie    Port de Safi : fort rebond des importations du charbon    Officiel: Gonzalo Higuain quitte la Juventus    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Chic Intemporel : La dimension humaine d'une marketplace solidaire    Marchés publics et gouvernance des tribunaux : Le ministère de la justice trace son plan d'action    Soudan du Sud : progrès très lents du processus de paix et nouveau risque de famine    En Libye, Faïez Sarraj quittera ses fonctions d'ici à fin octobre    Le Roi Mohammed VI envoie un message de condoléances à la famille de l'artiste Anouar Al Joundi    Enfin, un carton plein du Wydad    Examen de la convention d'objectifs pour le développement du football féminin    La LFP va enquêter sur les allégations de racisme visant Neymar    Message de condoléances et de compassion de S.M le Roi à la famille de l' artiste Anouar Al Joundi    Les Lions de l'Atlas conservent leur place au classement FIFA    Une ONG sahraouie interpelle le CDH sur les pratiques esclavagistes à l'égard des femmes    Le BCIJ découvre à Témara un véhicule frigorifique contenant des substances explosives    Face à la Chine, l'Union Européenne change son fusil d'épaule    L'association Espace les Oudayas salue les travaux de restauration    On ne peut pas écrire, sans lire    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Suffit-il d'être intelligent pour ne pas être stupide?
Publié dans Libération le 12 - 04 - 2013

Le numéro du 30 mars 2013 du magazine New Scientist est consacré aux mécanismes de la bêtise. «Stupidity», titre crânement l'hebdomadaire qui se propose de replonger dans la somme des connaissances consacrées... à la mesure de la stupidité humaine.
De quoi parle-t-on? S'il existait une filière de stupidity studies, Gustave Flaubert en serait sans doute le père fondateur. Flaubert, écrit le New Scientist, était passionné par l'étude de la bêtise de ses contemporains «et la voyait partout: des commérages de la classe moyenne aux cours des universitaires. Pas même Voltaire n'échappait à son oeil critique. Habité par son obsession, Flaubert a consacré les dernières années de sa vie à collecter des milliers d'exemples de stupidité dans son Dictionnaire des idées reçues (ou Catalogue des opinions chics)».
Depuis les écrits de Flaubert, les paradoxes de l'intelligence ont été étudiés scientifiquement dans les expériences de psychologie du prix Nobel d'économie Daniel Kahneman, développées avec son collègue Amos Tversky. Les deux chercheurs ont montré que le cerveau humain avait accès à deux circuits pour traiter l'information: celui mesuré par le QI, l'intelligence rationnelle et un autre, l'intuition.
Les mécanismes intuitifs sont certes utiles –ils nous font gagner du temps– mais ils nous exposent à l'erreur de jugement: le stéréotype, le biais de confirmation ou la résistance à l'ambiguïté font partie des dangers qui lui sont associés. De là découle l'incapacité humaine à bien évaluer le risque (on surestime nos chances de gagner au loto mais on sous-estime nos risques de divorcer) ou de faire des choix rationnels par exemple en matière d'argent.Tversky et Kahneman ont montré en particulier que quand on fait tourner une roue devant des sujets test, qu'on leur montre le résultat aléatoire (par exemple 60) et qu'on leur demande ensuite d'évaluer par exemple le nombre de pays Africains à l'ONU, ces derniers fondent leur réponse sur la valeur du résultat de la roue, bien qu'ils sachent pertinemment que ce nombre n'a rien à voir avec la question... C'est le biais d'ancrage, ou la faculté des gens à s'ancrer dans la comparaison avec des données arbitraires pour fonder une évaluation. Comme le rappelait Jonah Lehrer dans le New Yorker à propos des travaux de Kahneman et Tversky, les gens utilisent des raccourcis mentaux qui ne sont pas des manières de faire des maths plus rapidement, mais plutôt un moyen de contourner purement et simplement le raisonnement mathématique.
Pour en revenir à la littérature, la mesure de l'intelligence, le fameux test du QI, n'avait que peu à voir avec le type de comportements irrationnels et illogiques qui énervaient tellement Flaubert. Et les expériences réalisées dans les années 1990 et 2000 ont montré, sinon une absence de lien entre QI et réussite à ces tests, une corrélation entre la dite intelligence et... l'erreur de jugement.
Les gens intelligents se tuaient plus à la guerre selon une étude réalisée après la Seconde Guerre mondiale, et le management de la stupidité peut encourager au niveau collectif des erreurs gravissimes dans des organisations pourtant réputées intelligentes comme les banques ou les cabinets de conseil qui ne recrutent que des salariés au potentiel intellectuel élevé. Les gens intelligents au sens du test du QI ne sont donc pas à l'abri de ces biais cognitifs: après des décennies de travaux démystifiants, Kahneman avoue lui-même ne pas avoir significativement amélioré ses propres performances mentales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.