Amrani appelle à une solidarité africaine renouvelée    Visites de feu SM Mohammed V à Tanger et à Tétouan    Courriers et colis destinés à l'international : Barid Al-Maghrib prévoit des changements    SM le Roi exonère des droits de bail les locataires des locaux des Habous    Lévinas, le visage, l'humanité    91 nouveaux cas, 1275 cas cumulés ce mercredi à 18H, et 97 guérisons    Baisse de la croissance et de 11,6 points du taux de couverture    Dr Souad Jamaï: «ce que le confinement a changé dans ma vie?»    Les confessions de Benatia sur son passage à l'AS Rome    Les Marocains bloqués à l'étranger sollicitent l'intervention du Roi    La culture, un réconfort en crise en période d'anxiété    Solidarité nationale : OLA Energy Maroc se mobilise    La controverse fait rage entre les écoles privées et les parents d'élèves    L'Espagne retrouve l'espoir dans la gestion de la pandémie    BVC: les sociétés du Masi devraient verser près de 19,3 MMDH de dividendes    A l'heure de la pandémie, la Pologne adopte le vote par correspondance…    Le Wisconsin vote en pleine pandémie    Aicha Lablak: «La priorité aux questions en liaison avec l'état d'urgence sanitaire»    Coronavirus : Le Maroc prélève 3 milliards de dollars de sa Ligne de précaution auprès du FMI    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents de Taroudant et Tata    Avis Locafinance : une flotte de véhicules à disposition du personnel soignant    Recherche Covid-19 : Les pays les plus actifs selon le Coronavirus Research Index    Coronavirus : 83% des entreprises en arrêt total de travail selon une étude    Confinement : l'Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison    Mobilité, logements et restauration assurés : Une chaîne de solidarité au profit du corps médical de Marrakech    En collaboration avec GE Healthcare : Ford produira 50.000 ventilateurs respiratoires dans son usine du Michigan    Grâce à la campagne : 24 élèves du douar Islane bénéficient de tablettes numériques    La récession de l'économie mondiale anticipée par Coface    Une œuvre conçue en plein confinement : «Guelssou feddar», un nouveau single de la chanteuse Bouchra    Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Présidence du Ministère public : Appel à l'application stricte des dispositions sur le port de masque    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les banques appelées à mieux protéger les données personnelles
Publié dans Libération le 26 - 10 - 2013

Dans le cadre de son adaptation aux standards internationaux en matière de protection des données personnelles, le secteur bancaire et financier marocain vient de jeter un autre jalon dans l'édification de cette culture.
En effet, une convention visant la consolidation de la culture de protection de la vie privée et des données personnelles au sein du secteur bancaire et financier, a été signée, jeudi à Rabat, entre Bank Al-Maghrib (BAM) et la Commission nationale de la protection des données personnelles (CNDP).
Signée par le wali de BAM, Abdellatif Jouahri, et le président de la CNDP, Said Ihrai, cette convention marque la volonté des deux parties d'inaugurer une nouvelle phase de coopération, d'échange d'informations et d'expériences, de formation, de sensibilisation et d'organisation de manifestations sur des thématiques d'intérêt commun ainsi que de coordination des interventions.
«Dès la promulgation de la loi sur les données personnelles, la lecture que nous avons faite à Bank Al-Maghrib nous a convaincus que le texte de loi est au diapason des meilleurs standards en la matière», a précisé M. Jouahri lors de son allocution d'ouverture du symposium sur la protection des données personnelles dans le secteur bancaire et financier qui a eu lieu jeudi et vendredi à Rabat. Et d'ajouter : «Cette convention va permettre de concilier les contraintes du secteur bancaire et financier au niveau des problèmes d'information et d'échange d'informations, d'organiser des séminaires et de profiter des expériences extérieures».
Pour sa part, M. Ihrai a relevé que le Maroc est le premier pays arabe à se doter d'une loi de protection des données personnelles et d'une autorité de contrôle de la matière, notant la volonté du Maroc à adhérer à l'économie numérique, tout en préservant la vie privée des citoyens.
Le président de la CNDP a appelé à la capitalisation de ces acquis en s'alignant sur les standards internationaux et à la coopération avec les acteurs du secteur bancaire pour surmonter les contraintes de la mise en œuvre de la loi 08-09.
De son côté, le vice-président du Groupement professionnel des banques du Maroc, Mohammed Kettani, a souligné que le Maroc se place parmi les premiers pays arabes et africains disposant d'un système de protection aussi complet, et qu'il se positionne parmi les destinations sûres du point de vue de la circulation des données personnelles.
A rappeler que la CNDP a travaillé sur le réaménagement de la loi 09-08. En effet, a peine promulguée, cette loi avait fait l'objet de plusieurs amendements. La CNDP avait planchée sur un projet d'amendements de ladite loi, entrée en vigueur il y a plus de 4 ans.
L'application de cette loi avait rencontré un certain nombre de difficultés. La CNDP ne disposait pas de moyens humains suffisants à même de traiter les dossiers susceptibles de provenir de toutes les administrations et entreprises nationales. Pour preuve, au lieu de disposer d'un personnel chargé de mettre en œuvre et de veiller au respect des dispositions de la loi et de ses textes d'application, la Commission a fait appel aux juristes et informaticiens de l'Etat, c'est-à-dire à différentes administrations. Ce qui remet en question l'indépendance de l'institution vis-à-vis de l'Etat. La CNDP souhaite assurer comme il se doit la protection des données personnelles, confortée en cela par l'article 24 de la nouvelle Constitution, qui garantit le droit à la vie privée et au secret des communications.
Certes, les efforts déployés par le Maroc sont louables mais beaucoup de chemin reste à faire. Il s'agit surtout d'un grand travail de sensibilisation auprès à la fois des entreprises et des administrations.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.