Rennes-Saint Etienne (3-0) : Naïf Aguerd buteur !    Botola Pro: le classement général    El Othmani sur la question du Sahara: « La position du Maroc ne souffre d'aucune ambiguïté »    Le marronnier de la participation des MRE aux élections    ONU: le Maroc lance un appel à la communauté internationale    Covid-19 : Sommé de démissionner, Moncef Slaoui se défend [Vidéo]    Ecoles publiques. Parents, rien ne vous oblige à payer la désinfection    Kénitra: une ambulance transportant des patients Covid-19 percute un arbre    Zamalek : Pacheco, le nouvel entraîneur, arrivé samedi, présent, dimanche, sur le banc !    Liban: le nouveau Premier ministre jette l'éponge    Lydec: des Casablancais dénoncent les factures « excessives » (VIDEO)    Les FAR lancent une plate-forme digitale dédiée aux revues    Compteur coronavirus : Remontada des contaminations 2.719 cas en 24H    Mouvement social de Jerada 2018 : le rapport timide du CNDH    Covid-19 : un scénario probable de croissance à 4% au Maroc dès la reprise mondiale    Coronavirus/grippe saisonnière : voici les différents symptômes à distinguer    Attaque à l'arme blanche à Paris: le principal suspect «assume» un acte dirigé contre Charlie Hebdo    AtlantaSanad Assurance, une nouvelle compagnie est née    Covid-19 et vaccins : Les scoops d'El Othmani    Industrie: Une banque de 100 projets mise en ligne    Une vidéo de l'arrivée de jeunes Marocains à bord d'une barque en Espagne émeut la Toile    Le Dirham s'apprécie face à l'Euro (du 17 au 23 septembre)    Scrutin 2021: déception en perspective pour les Marocains à l'étranger    Cherté des factures: les explications de l'ONEE    Livre et édition : Un soutien de 9,32 millions de DH débloqué au titre de l'année 2020    Sahara marocain: le chef de l'exécutif espagnol réitère son appel à une solution politique fondée sur le compromis    Côte d'Ivoire : la cour de justice africaine récuse le rejet de la candidature de Laurent Gbagbo pour la présidentielle    Voici le temps qu'il fera ce samedi    ONU : M. Bourita plaide pour un "système multilatéral de proximité, porteur d'efficacité et pourvoyeur de solutions"    À Safi, les autorités dévoilent des découvertes archéologiques    Grosse opération de la DGSN à El Jadida    Botola: voici le programme des dernières journées (FRMF)    Assouplissement des mesures restrictives dans une ville du Maroc    L'acteur Anas El Baz est devenu papa (PHOTO)    Barça : Messi tire sur le staff technique du club catalan    Le Liban peut ouvrir une voie nouvelle    A l'ONU, le président du Zimbabwe demande la levée des sanctions occidentales    Humayun ' s Tomb, le temple de l' amour qui a inspiré le Taj Mahal    Pierre Troisgros, chef visionnaire et figure d' une prestigieuse dynastie    L'écrivain Gabriel Matzneff définitivement privé d'aide publique    Les Spice Girls refont parler d' elles    Inondations au Sahel : au moins 112 morts et plus de 700.000 personnes affectées    Une nouvelle vidéo de Saad Lamjarred fait le bonheur de ses fans    Céline Dion : pourquoi est-elle si maigre ?    Paris: attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo    Liga : Jawad El Yamiq s'engage avec Real Valladolid    Rabat: l'ambassadeur US reçu par Abdellatif Hammouchi    Enzo Zidane au WAC: c'est pour bientôt !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les banques appelées à mieux protéger les données personnelles
Publié dans Libération le 26 - 10 - 2013

Dans le cadre de son adaptation aux standards internationaux en matière de protection des données personnelles, le secteur bancaire et financier marocain vient de jeter un autre jalon dans l'édification de cette culture.
En effet, une convention visant la consolidation de la culture de protection de la vie privée et des données personnelles au sein du secteur bancaire et financier, a été signée, jeudi à Rabat, entre Bank Al-Maghrib (BAM) et la Commission nationale de la protection des données personnelles (CNDP).
Signée par le wali de BAM, Abdellatif Jouahri, et le président de la CNDP, Said Ihrai, cette convention marque la volonté des deux parties d'inaugurer une nouvelle phase de coopération, d'échange d'informations et d'expériences, de formation, de sensibilisation et d'organisation de manifestations sur des thématiques d'intérêt commun ainsi que de coordination des interventions.
«Dès la promulgation de la loi sur les données personnelles, la lecture que nous avons faite à Bank Al-Maghrib nous a convaincus que le texte de loi est au diapason des meilleurs standards en la matière», a précisé M. Jouahri lors de son allocution d'ouverture du symposium sur la protection des données personnelles dans le secteur bancaire et financier qui a eu lieu jeudi et vendredi à Rabat. Et d'ajouter : «Cette convention va permettre de concilier les contraintes du secteur bancaire et financier au niveau des problèmes d'information et d'échange d'informations, d'organiser des séminaires et de profiter des expériences extérieures».
Pour sa part, M. Ihrai a relevé que le Maroc est le premier pays arabe à se doter d'une loi de protection des données personnelles et d'une autorité de contrôle de la matière, notant la volonté du Maroc à adhérer à l'économie numérique, tout en préservant la vie privée des citoyens.
Le président de la CNDP a appelé à la capitalisation de ces acquis en s'alignant sur les standards internationaux et à la coopération avec les acteurs du secteur bancaire pour surmonter les contraintes de la mise en œuvre de la loi 08-09.
De son côté, le vice-président du Groupement professionnel des banques du Maroc, Mohammed Kettani, a souligné que le Maroc se place parmi les premiers pays arabes et africains disposant d'un système de protection aussi complet, et qu'il se positionne parmi les destinations sûres du point de vue de la circulation des données personnelles.
A rappeler que la CNDP a travaillé sur le réaménagement de la loi 09-08. En effet, a peine promulguée, cette loi avait fait l'objet de plusieurs amendements. La CNDP avait planchée sur un projet d'amendements de ladite loi, entrée en vigueur il y a plus de 4 ans.
L'application de cette loi avait rencontré un certain nombre de difficultés. La CNDP ne disposait pas de moyens humains suffisants à même de traiter les dossiers susceptibles de provenir de toutes les administrations et entreprises nationales. Pour preuve, au lieu de disposer d'un personnel chargé de mettre en œuvre et de veiller au respect des dispositions de la loi et de ses textes d'application, la Commission a fait appel aux juristes et informaticiens de l'Etat, c'est-à-dire à différentes administrations. Ce qui remet en question l'indépendance de l'institution vis-à-vis de l'Etat. La CNDP souhaite assurer comme il se doit la protection des données personnelles, confortée en cela par l'article 24 de la nouvelle Constitution, qui garantit le droit à la vie privée et au secret des communications.
Certes, les efforts déployés par le Maroc sont louables mais beaucoup de chemin reste à faire. Il s'agit surtout d'un grand travail de sensibilisation auprès à la fois des entreprises et des administrations.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.