Coronavirus : 228 nouveaux cas, 14.607 au total, mardi 7 juillet à 18h    Maroc : réouverture progressive des mosquées    Covid-19/ 228 nouveaux cas confirmés au Maroc, 466 guérisons en 24H    Milouda: Une leçon de vie écrite aux couleurs de l'espoir    Le Prince Moulay El Hassan décroche son Bac avec la mention très bien    Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    11.900 heures sur les ondes et 7.400 sur les chaînes télévisées de la SNRT    Séance plénière le 21 juillet consacrée à la politique générale du gouvernement au Parlement    Le Wydad entame sa préparation collective à Agadir    Les mosquées ouvriront leurs portes    La Chambre des conseillers: adoption en commission d'un projet de loi édictant des mesures spécifiques à l'état d'urgence sanitaire    Officiel: la date de réouverture des mosquées au Maroc    Coronavirus : quel impact sur les congés    Qui est Driss Isbayene, le nouvel ambassadeur du Maroc au Mali ?    Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Plusieurs projets de développement adoptés    Meilleurcreditimmo.ma lance le premier programme de parrainage en ligne au Maroc    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    US Round Up du mardi 7 juillet – Keisha Lance Bottoms, Sebastián Athié, Novavax, New-York, OCDE    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    Hamza Mehimdate, un photographe émotionnel    Forte vague de chaleur mardi et mercredi dans plusieurs provinces marocaines    L'Égypte, la France, l'Allemagne et la Jordanie avertissent Israël contre ses projets d'expansion    Casablanca: il a tout perdu à cause de l'incendie de sa chambre (VIDEO)    Mauritanie : l'ex-président convoqué devant une commission d'enquête    L'actrice Aïcha Mahmah surprend ses fans (PHOTO)    Les États-Unis n'accorderont pas de visas aux étudiants étrangers si les cours sont en ligne    Fermeture des frontières: le nombre de MRE ayant rejoint leurs pays de résidence    Etat d'urgence sanitaire: adoption d'un nouveau projet de loi    Nador: une cellule terroriste démantelée par le BCIJ    La loi de finances rectificative au menu du Conseil de gouvernement    Immigration clandestine: baisse des arrivées sur les côtes espagnoles    Adil Bouaouad en quête de « rédemption »    « Derb Mila » à Casablanca embelli par des fresques murales    Ramid-Amnesty. Le grand dilemme du ministre des droits de l'Homme    Améliorations forcées    1.107 cas de triche au bac détectés    Observations sur le dernier rapport annuel du Conseil national des droits de l'Homme    Nicolas Bay interroge Bruxelles sur les détournements de l'aide humanitaire européenne    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    Plaidoyer pour une culture intégrée dans l'offre touristique au Maroc    La série "H" débarque sur Netflix    Le PPS, l'Istiqlal et le PJD ont rehaussé le niveau de la solidarité    Contraction de l'économie nationale de 13,8% au deuxième trimestre sous l'effet de la Covid-19    La CAF, la FIFA, l'OMS et la SGSA réunies pour discuter de lasécurité et dela sûreté en Afrique    Le cyclisme national reprend de plus belle après trois mois de suspension    Abdelmajid Tebboun. Tout le monde doit s'excuser à l'Algérie    France: la composition du nouveau gouvernement attendue ce lundi    Idiotorial : L'ovalie a son virus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouverture à Zagora du deuxième Forum des oasis et du développement local
Publié dans Libération le 30 - 11 - 2013

Le 2ème Forum international des oasis et du développement local a ouvert ses portes, à Zagora, le jeudi 28 novembre. Placé sous le thème «Les oasis du Maroc, sources de vie», ce Forum s'inscrit dans la stratégie de développement de la province de Zagora, à l'horizon 2020. C'est une manifestation qui réunit les différents acteurs (responsables gouvernementaux, élus, société civile, professionnels et institutionnels) autour d'un projet commun de développement durable des zones oasiennes marocaines. Elle se propose de soutenir et promouvoir la stratégie de développement des zones oasiennes. Pour les organisateurs, il s'agit de mettre en valeur leurs potentialités, aussi bien en matière de tourisme responsable, d'artisanat local, de culture et de patrimoine, que d'activités économiques et d'innovation. D'autre part, cette manifestation, qui réunit de nombreux experts, permettra de faire un bilan des activités des zones oasiennes, avec pour objectif la mise en place d'une politique de promotion et de communication intégrée. Avec plus d'une quinzaine de stands, ce Forum illustre bien les différents aspects de la vie dans les oasis : accessibilité, aménagement des zones oasiennes, tourisme rural et oasien, développement durable, artisanat et produits du terroir...
Animées par des experts, les conférences et tables rondes sont surtout consacrées à des sujets de première importance, tels que «Les oasis au Maroc, potentiel d'innovation et les perspectives», «L'accessibilité et l'aménagement du territoire», ou encore «Les femmes dans la province de Tata».
Plusieurs organisations associatives et communes oasiennes seront également présentes, ainsi que des entreprises et services implantés au niveau local comme Managem, Lafarge, CNIA Saada... Grâce à la contribution de ces différents intervenants, la rencontre vise à mettre en avant et à comprendre en profondeur la stratégie nationale pour le développement de ces zones fragiles dans tous les domaines de la vie quotidienne. Ce qui mènera, sans doute, à créer des équipes institutionnelles et civiles unies et impliquées dans l'évolution et l'essor des oasis du Maroc. La mobilisation autour des oasis reste un enjeu de taille, parce qu'une oasis ne constitue pas seulement une ressource naturelle, ou un levier de développement social, économique et écologique. Elle est aussi et surtout une source de vie. Et les différents acteurs, concernés par le développement durable, sont donc appelés à conjuguer leurs efforts, pour la préservation et la promotion des potentiels oasiens de développement régional. Car en dépit de ses potentialités, l'oasis est un écosystème précaire, particulièrement vulnérable à la pollution et à la prolifération des déchets. Le modèle de développement durable semble donc tout à fait adapté à cette région qui connaît un stress hydrique persistant, aggravé par une surexploitation des ressources en eau. En raison de cette vulnérabilité, les oasis font l'objet de plusieurs programmes menés à l'échelle nationale et locale, tels que le plan Maroc Vert, les stratégies d'aménagement territorial et d'accessibilité de ces zones enclavées, le plan d'action national de lutte contre la désertification et la sécheresse, et aujourd'hui la stratégie nationale des oasis par l'ANDZOA (l'Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l'arganier).
Pour rappel, ce 2e Forum international des oasis et du développement local, qui se poursuivra jusqu'au 1er décembre 2013, est organisé par l'Association du Forum international du tourisme durable et du développement local de Zagora, avec le soutien du Conseil provincial, la commune de Zagora et du Conseil régional Souss-Massa-Drâa.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.