Lutte contre la criminalité: La DGSN démonte les fake news    Suivez en direct le derby milanais: Ac Milan vs Inter    Tanjazz racheté par Jazzblanca    Remaniement ministériel: Mohammed VI reçoit El Othmani en audience    Meknès: arrestation de deux frères pour transfert de fonds à des combattants en Syrie et en Irak    Khalid Safir: "La fiscalité locale marocaine aux mêmes standards que dans d'autres pays"    La DGST rejette l'authenticité de deux documents qui lui sont attribués    Quasi-stagnation de l'indice des prix en août selon le HCP    Karina Sebti, nouvelle DG de Management de transition en France    Résultats financiers : Auto Hall tire son épingle du jeu en S1    Un atelier clandestin de fabrication de sacs plastiques démantelé à Mohammédia    10 millions d'écoliers, élèves et étudiants au Maroc    Japon: Pas de procès pour Ghosn avant avril 2020    BMCE Bank Of Africa dément les allégations fallacieuses de Maghreb Confidentiel et Afrique Intelligence    Mariage des mineures: Comment en venir à bout?    Brèves    Remaniement : le RNI reste dans le prochain gouvernement    Le Maroc participe à une grande opération de l'Interpol    Eclairage à Rabat sur les vertus de la médecine traditionnelle chinoise    Zidane face aux vents contraires après son pire naufrage au Real    Ligue Europa : Arsenal, Man United et Séville frappent d'entrée    Pour le Onze marocain, le chemin de Yaoundé passe en premier par Blida    Les dindes de Tnine Chtouka !    L'EMSI organise le 4ème Congrès international SysTol    Très chère 2M ! "La deuxième chaîne nous rassemble" Peut-être bien, mais à quel prix ?    Habib El Malki s'entretient avec le directeur du FNUAP pour la région arabe    Contrôle politique et autonomie des organismes publics    Divers    Tension au Congrès autour du signalement d'un lanceur d'alerte impliquant Trump    Insolite : Plus de jours fériés    U2 en concert en Inde    Les incroyables révélations de Sinéad O'Connor    L'hologramme de Whitney partira en tournée en 2020    Tension au Congrès autour du signalement d'un lanceur d'alerte impliquant Trump    Raja-Hilal Al Qods : Deux joueurs empêchés par Israël de jouer au Maroc    Il fait l'actu : Mohamed Karim Mounir, PDG de la BCP    Vidéos. L'Espagne célèbre la journée mondiale de la Paella    Alerte météo : Averses orageuses localement fortes avec chute de grêle et rafales à partir du vendredi dans plusieurs provinces    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie, une confrontation fratricide à Blida    Tarik Sektioui, nouvel entraîneur de la Renaissance sportive de Berkane    Le Festival Oasis 2019 comme si vous y étiez !    Premières Assises nationales du Développement humain    Statistiques du Haut-commissariat au plan (HCP)    L'Espagne s'achemine vers la tenue d'élections législatives anticipées…    Festival International du Film de Marrakech. Cap sur l'Australie !    DJ Nicola Cruz, l'explorateur de sons    Edito : Assises    Habib El Malki : La proclamation d'une Journée internationale de lutte contre l'islamophobie permettra de faire échec au discours de la haine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouverture à Zagora du deuxième Forum des oasis et du développement local
Publié dans Libération le 30 - 11 - 2013

Le 2ème Forum international des oasis et du développement local a ouvert ses portes, à Zagora, le jeudi 28 novembre. Placé sous le thème «Les oasis du Maroc, sources de vie», ce Forum s'inscrit dans la stratégie de développement de la province de Zagora, à l'horizon 2020. C'est une manifestation qui réunit les différents acteurs (responsables gouvernementaux, élus, société civile, professionnels et institutionnels) autour d'un projet commun de développement durable des zones oasiennes marocaines. Elle se propose de soutenir et promouvoir la stratégie de développement des zones oasiennes. Pour les organisateurs, il s'agit de mettre en valeur leurs potentialités, aussi bien en matière de tourisme responsable, d'artisanat local, de culture et de patrimoine, que d'activités économiques et d'innovation. D'autre part, cette manifestation, qui réunit de nombreux experts, permettra de faire un bilan des activités des zones oasiennes, avec pour objectif la mise en place d'une politique de promotion et de communication intégrée. Avec plus d'une quinzaine de stands, ce Forum illustre bien les différents aspects de la vie dans les oasis : accessibilité, aménagement des zones oasiennes, tourisme rural et oasien, développement durable, artisanat et produits du terroir...
Animées par des experts, les conférences et tables rondes sont surtout consacrées à des sujets de première importance, tels que «Les oasis au Maroc, potentiel d'innovation et les perspectives», «L'accessibilité et l'aménagement du territoire», ou encore «Les femmes dans la province de Tata».
Plusieurs organisations associatives et communes oasiennes seront également présentes, ainsi que des entreprises et services implantés au niveau local comme Managem, Lafarge, CNIA Saada... Grâce à la contribution de ces différents intervenants, la rencontre vise à mettre en avant et à comprendre en profondeur la stratégie nationale pour le développement de ces zones fragiles dans tous les domaines de la vie quotidienne. Ce qui mènera, sans doute, à créer des équipes institutionnelles et civiles unies et impliquées dans l'évolution et l'essor des oasis du Maroc. La mobilisation autour des oasis reste un enjeu de taille, parce qu'une oasis ne constitue pas seulement une ressource naturelle, ou un levier de développement social, économique et écologique. Elle est aussi et surtout une source de vie. Et les différents acteurs, concernés par le développement durable, sont donc appelés à conjuguer leurs efforts, pour la préservation et la promotion des potentiels oasiens de développement régional. Car en dépit de ses potentialités, l'oasis est un écosystème précaire, particulièrement vulnérable à la pollution et à la prolifération des déchets. Le modèle de développement durable semble donc tout à fait adapté à cette région qui connaît un stress hydrique persistant, aggravé par une surexploitation des ressources en eau. En raison de cette vulnérabilité, les oasis font l'objet de plusieurs programmes menés à l'échelle nationale et locale, tels que le plan Maroc Vert, les stratégies d'aménagement territorial et d'accessibilité de ces zones enclavées, le plan d'action national de lutte contre la désertification et la sécheresse, et aujourd'hui la stratégie nationale des oasis par l'ANDZOA (l'Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l'arganier).
Pour rappel, ce 2e Forum international des oasis et du développement local, qui se poursuivra jusqu'au 1er décembre 2013, est organisé par l'Association du Forum international du tourisme durable et du développement local de Zagora, avec le soutien du Conseil provincial, la commune de Zagora et du Conseil régional Souss-Massa-Drâa.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.