Négociations post-Brexit: Barnier met en garde contre une rupture brutale    Virus chinois: Le nombre de cas pourrait être supérieur à 40.000, selon des chercheurs    Trump reçoit Netanyahu avec un plan de paix « déjà mort »    Bolton Claim Set to Scramble Impeachment Proceedings    « Mondafrique » revient sur les grandes avancées diplomatiques du Maroc pour régler la question du Sahara    Comme son père, pionnier et visionnaire    Marathon international de Marrakech : Hicham Laqouahi pulvérise le record    Evolution structurelle de l'économie nationale    Scène culturelle: la guerre des communiqués…    Mahi Binebine: «On donne de nous un triste spectacle !»    Soirée caritative au profit des enfants atteints d'un cancer    Ligue des Champions d'Afrique : Le Wydad et le Raja accèdent aux quarts de finale    Huawei: Londres s'apprête à trancher sous la pression de Washington    Le marché de tabac a rapporté 11,34 MMDH au Trésor en 2019    NBA Superstar Kobe Bryant Dies in Helicopter Crash    NBA: Kobe Bryant en chiffres    Soutien, assistance, financement… La FM6CS dresse le bilan de ses 9 ans d'action au profit des champions sportifs    «La confiance de Sefrioui dans Addoha est un signal positif»    Le PPS perd un de ces doyens    Banque d'affaires: Les russes de Renaissance Capital tâtent le terrain    Algérie : après un an, la contestation populaire unit ses forces vives    Les jeunes et le discours religieux contemporain    L'initiative «100 jours, 100 villes» du RNI fait escale à Asilah    Les litiges relèvent désormais de la compétence des TPI    Point de vue : Dire pour construire et non dire pour détruire    Le groupe Addoha intensifie ses investissements au Ghana    Mission multi-sectorielle sur les mines et industries extractives à Nouakchott    Les nageurs meknassis se positionnent sur le podium du Championnat d'hiver de Meknès    CAN Futsal 2020 : L'Île Maurice a déja réussi sa CAN    CGEM-DGI : CGEM-DGI Une rencontre de communication sur les dispositions de la loi de Finances 2020    Produits impropres à la consommation : Près de 18.000 tonnes détruites en 2019    Nous sommes tous Nour    Chute d'obus de mortier sur l'Est de Tripoli : Un Marocain tué    Une baisse du marché sans impact sur les recettes fiscales    Le sud-africain Aspen Pharmacare veut se développer au Maroc    La HACA à l'édition 2020 du Salon de la radio et de l'audio-digital à Paris    L'épidémie de coronavirus est partie d'un marché à Wuhan en Chine    Abdelaziz Barrada rejoint les Lusitanos Saint-Maur    Edito : Triste déballage    Voici le temps qu'il fera ce lundi    Harvey Weinstein avait une "liste rouge" des femmes susceptibles de le dénoncer    Noureddine Saïl à Dakar : "Il faut multiplier les productions cinématographiques nationales afin de promouvoir le cinéma africain"    Le Roi félicite le Gouverneur général d'Australie à l'occasion de la fête nationale de son pays    Russie: Le nouveau gouvernement a du pain sur la planche…    L'ambassade du Maroc à Pékin rassure    Coronavirus : Voici les pays touchés    Capitales africaines de la culture : Rabat supplée Marrakech à la hâte    Piers Faccini, le maître de la complainte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Visite guidée du Jardin zoologique de Rabat
Publié dans Libération le 04 - 02 - 2014

Le Jardin zoologique de Rabat a organisé récemment, une visite guidée au profit du grand public au niveau de l'écosystème zones humides, à l'occasion de la Journée mondiale des zones humides, commémorée par 151 pays signataires de la Convention Ramsar pour la mise en oeuvre d'une politique de conservation de la biodiversité et de gestion durable des ressources naturelles.
Cette visite a eu pour objectif de "renforcer le rôle d'éducation et de sensibilisation du Jardin zoologique à l'importance de la biodiversité naturelle", précise un communiqué du Jardin zoologique de Rabat.
Cette action vise aussi l'information du public sur "les fonctions biologiques, économiques et sociales des zones humides, leur fragilité et le rôle du zoo dans la conservation et la reproduction des espèces de faune qui les caractérisent", ajoute la même source.
Compte tenu de l'importance de l'étendue des zones humides au Maroc (plus de 200.000 ha de zones humides et 3.500 km de côtes en plus des réseaux fluviaux), le Jardin zoologique national de Rabat a reproduit dans son concept de reconstitution des écosystèmes marocains et africains une biozone marécageuse qui regroupe divers animaux et oiseaux aquatiques tels que les hippopotames, les loutres, les crocodiles, les flamants roses, les cygnes pour ne citer que les plus connus.
Négocié tout au long des années 1960 par des pays et des Ong préoccupés par la perte et la dégradation croissantes des zones humides qui servaient d'habitats aux oiseaux d'eau migrateurs, le Convention Ramsar a été adoptée en 1971 et est entrée en vigueur en 1975.
La Convention est le seul traité mondial du domaine de l'environnement qui porte sur un écosystème particulier et les pays membres de la Convention couvrent toutes les régions géographiques de la planète.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.