Jamal Sellami nouvel entraîneur du Raja    Mercure est passée devant le soleil ce lundi    La DGAPR : Les mesures disciplinaires prises à l'encontre de détenus du hirak remplissent toutes les conditions juridiques    Casablanca: Commémoration du 101è anniversaire de la fin de la première guerre mondiale    Transport routier : le ministère poursuit ses consultations    Le Maroc continuera à soutenir le développement de la Libye, promet El Othmani    Tribune libre : Le marchand de bons mots    CEA : Peut-il y avoir une intégration africaine sans intégration maghrébine ?    L'agriculture bio au centre des débats à Marrakech    Paiement mobile: Comment protéger ses données ?    Cisjordanie : La commémoration du décès de Yasser Arafat vire au drame    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    L'ex-numéro 2 de la FIFA contre-attaque devant la justice européenne    Ifrane, ville la plus froide pour demain mardi    Le Maroc à l'honneur du festival des villes anciennes à Chenguit    Né dans la rue, une bavure inadmissible !    El Otmani interpellé sur le financement de l'économie et les catégories vulnérables    L'UE annonce la lutte contre la fraude à la TVA    Angleterre: Liverpool coule City et s'envole en tête    Experts de l'ONU : Les conditions de détention «brutales» auraient entraîné la mort de Morsi    Chili: Le gouvernement accepte de changer de Constitution    Pédocriminalité dans l'Eglise: Les évêques de France votent pour une indemnisation des victimes mineures    Raja : Patrice Carteron out !    Hong Kong paralysé par le mouvement pro-démocratie, un manifestant blessé à balle réelle    Comment le foncier public est mobilisé ?    Hyundai Heavy Industries perd son distributeur au Maroc    Botola: Première défaite de la saison pour le WAC    Le marocain Youssef El Azzouzi sacré meilleur inventeur arabe    Coupe du Trône : La FRMF obtient l'autorisation d'utiliser la VAR    Le Maroc se déplace à Clermont-Ferrand... et pas pour le football !    Le réalisateur Costa Gavras sera bientôt au Maroc...et vous pouvez le rencontrer !    Le zoo de Rabat se dote d'un vivarium    Bayt Dakira, la mémoire juive d'Essaouira    Radio SNRT de Dakhla, un joyau régional d'informations    Aya Nakamura : Ma fille ne connaît pas mon métier    S.A.R la Princesse Lalla Meryem préside un dîner offert par S.M le Roi en l'honneur d'Ivanka Trump    Premier League : Derrière Liverpool-City, des chocs à tous les étages    Ligue Europa : Manchester United et Séville qualifiés, la Lazio en danger    Le bruit augmenterait le risque d'AVC    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    Le régime trop sévère de Céline Dion    Leonardo DiCaprio : Greta Thunberg est un leader de notre temps    Menu copieux pour le 12ème Forum MEDays    L'initiative marocaine pour l'autonomie au cœur d'une réunion de la Chambre des représentants    Gestion du patrimoine culturel : Un atelier national à Rabat    La voie ferrée à Agadir, un bonheur!    Tajeddine El Husseini : "Le Maroc est passé d'une logique défensive à une stratégie offensive"    Discours de SM le Roi à l'occasion du 44e anniversaire de la Marche verte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les régions de Fès, Meknès et Al Hoceima dotées d'un nouveau CHU
Publié dans Libération le 17 - 01 - 2009

Les habitants des régions de Fès-Boulemane, Meknès-Tafilalet et Taza-Taounate-Al Hoceima seront, désormais, dotés d'un centre hospitalier universitaire (CHU) leur permettant d'éviter le calvaire des déplacements pour recevoir les soins nécessaires dans des centres de santé lointains.
La réalisation du CHU Hassan II de Fès, inauguré mercredi dernier par SM le Roi Mohammed VI, est de nature à promouvoir un nouveau pôle de développement sanitaire et médical nécessaire pour le développement régional, réduire la pression qui se centralise sur Rabat et Casablanca et accroître les capacités universitaires régionales.
D'un investissement de l'ordre de 1,2 milliard de dirhams, ce complexe hospitalo-universitaire est considéré comme un fleuron de la médecine moderne au niveau national vu les moyens dont il dispose, notamment une plate-forme d'atterrissage pour hélicoptères. Il vise à renforcer l'offre de soins sanitaires au niveau de la région de Fès-Boulemane d'une population estimée à 1.636.557 personnes, dont 448.099 en milieu rural et le déficit enregistré surtout qu'on compte seulement un centre de soin pour 9.470 habitants, un lit pour 972 personnes, un médecin pour 2.206 personnes et un infirmier pour 1.048 habitants.
L'ouverture de cette infrastructure sanitaire moderne qui profitera à une population de 6 millions de personnes contribuera à la fois à l'amélioration des services médicaux fournis aux citoyens de toute la région et à la promotion de la recherche scientifique dans ce domaine.
Construit sur une superficie de 12 ha pour accueillir 1080 patients, cet établissement hospitalier de haut niveau, mitoyen à la Faculté de médecine et de pharmacie, comprend 42 services, répartis sur un hôpital des spécialités, un hôpital mère et enfant, un bloc opératoire, une salle de diagnostic, un laboratoire, un pavillon de consultations externes, un laboratoire central et des centres d'oncologie et de médecine nucléaire.
Il est doté de même des services de spécialités chirurgicales, spécialités médicales, de réanimation et des urgences – SAMU.
Pour alléger la pression sur le CHU Hassan II, un accompagnement de l'hôpital Ghassani sera opéré, à cet égard, pour qu'il puisse devenir un "hôpital provincial de haute qualité".
A cet effet, l'hôpital devra être doté de tous les moyens nécessaires à travers notamment de nouveaux recrutements et une politique de redéploiement des ressources humaines.
Le budget du CHU pour l'année 2009, qui devra atteindre plus de 302 millions de Dh, permettra de mettre en oeuvre un nombre d'actions destinées principalement à améliorer les conditions d'hospitalisation et les services médicaux fournis au citoyen. Il s'agit notamment de l'amélioration de la prise en charge hospitalière et de la qualité des soins au niveau des urgences, la réduction de la mortalité maternelle et infantile, la promotion de la santé mentale, la modernisation des outils de gestion et l'amélioration de la qualité des produits et prestations pharmaceutiques. Le plan d'action 2009 prévoit également le renforcement de l'hygiène hospitalière, le développement de l'information et de la communication hospitalières, la promotion de la recherche clinique et appliquée, le développement du SAMU et la lutte contre le tabagisme.
Les opérations inscrites au plan d'action élaboré par le centre pour la période 2008-2012 sont centrées sur le patient, à travers l'amélioration de l'accueil et des procédures de prise en charge, le développement des soins palliatifs, l'accompagnement des patients en fin de vie, la prise en charge de la douleur et le soutien psychologique.
Ce plan se base aussi sur la modernisation des outils de gestion, l'instauration d'une nouvelle gouvernance et d'une véritable contractualisation, le regroupement en pôle d'activité, l'ouverture du CHU sur son environnement, la mise en place d'un partenariat public-privé, la maîtrise des flux, la mutualisation des moyens et le regroupement des plateaux techniques.
En plus des services d'explorations fonctionnelles (Explorations urinaires, ORL, Ophtalmologiques, Neurologiques et respiratoires), le CHU dispose de services de réanimation polyvalente (15 lits), de réanimation maternité (9 lits), pédiatrique (9 lits) et néonatale (18 lits), de services de stérilisation et de radiologie dotés d'équipements modernes.
Le CHU est doté aussi d'une pharmacie centrale avec une gestion informatisée et automatisée des médicaments, d'un laboratoire central d'analyses médicales (2458 m2) conçu comme un pôle d'activité hospitalière comportant plusieurs spécialités d'analyses médicales (anatomie pathologique, bactériologie-immunoanalyses, parasitologie, biochimie et pharmaco-toxicologie, hématologie, Génétique médicale et biologie moléculaire).
Il est doté de même d'un centre pour les consultations externes (2458 m2) qui comporte notamment des salles d'accueil, d'attente, de consultation, de soins et de rééducation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.