Déficit budgétaire de 41,3 MMDH à fin juillet    Explosion à Beyrouth: Pont aérien humanitaire de l'UE    Botola Pro D1: Report de trois matches de la 22è journée    Covid-19: Le nombre des cas actifs s'élève à près de 11.000    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.306 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 39.241 cas cumulés, vendredi 14 août à 18 heures    Le Maroc devient le cinquième pays africain le plus touché    Distribution des aides marocaines aux victimes de l'explosion du port de Beyrouth    Covid-19 : Des joueurs Wydadis contaminés    Rentrée scolaire au Maroc : les écoles privées au bout du rouleau ?    Covid – Casablanca – Préfecture d'Anfa – Des mesures de restrictions instaurées dès aujourd'hui    Cinéma : L'actrice égyptienne Shwikar n'est plus    Tindouf: l'affaire du détournement de l'aide humanitaire continue de faire réagir    Tout savoir sur l'exemption des personnes touchées par la pandémie des impôts et redevances dus à la commune    Transfert: Arsenal réalise un joli coup    Vaccin anti-Covid-19: l'UE conclut un accord pour l'achat de 300 millions de doses    Transport routier: 153 MDH destinés au renouvellement du parc automobile (2020)    Fkih Ben Salah: une tentative de trafic de 720 chardonnerets avortée    Covid-19 au Maroc: témoignages poignants de médecins réanimateurs    Titrisation : La constitution du FT Immo LV prévue le 2 septembre    Réalisation d'une arthroscopie pour la première fois dans un hôpital provincial    Covid-19: Le vaccin d'AstraZeneca sera prêt au 1er trimestre 2021    Vaccin anti-Covid-19: accord entre l'UE et une société américaine    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    Botola Pro D1 : Un classico et un derby animent la 22ème journée    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'immobilier après le confinement : ça commence à bouger    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les régions de Fès, Meknès et Al Hoceima dotées d'un nouveau CHU
Publié dans Libération le 17 - 01 - 2009

Les habitants des régions de Fès-Boulemane, Meknès-Tafilalet et Taza-Taounate-Al Hoceima seront, désormais, dotés d'un centre hospitalier universitaire (CHU) leur permettant d'éviter le calvaire des déplacements pour recevoir les soins nécessaires dans des centres de santé lointains.
La réalisation du CHU Hassan II de Fès, inauguré mercredi dernier par SM le Roi Mohammed VI, est de nature à promouvoir un nouveau pôle de développement sanitaire et médical nécessaire pour le développement régional, réduire la pression qui se centralise sur Rabat et Casablanca et accroître les capacités universitaires régionales.
D'un investissement de l'ordre de 1,2 milliard de dirhams, ce complexe hospitalo-universitaire est considéré comme un fleuron de la médecine moderne au niveau national vu les moyens dont il dispose, notamment une plate-forme d'atterrissage pour hélicoptères. Il vise à renforcer l'offre de soins sanitaires au niveau de la région de Fès-Boulemane d'une population estimée à 1.636.557 personnes, dont 448.099 en milieu rural et le déficit enregistré surtout qu'on compte seulement un centre de soin pour 9.470 habitants, un lit pour 972 personnes, un médecin pour 2.206 personnes et un infirmier pour 1.048 habitants.
L'ouverture de cette infrastructure sanitaire moderne qui profitera à une population de 6 millions de personnes contribuera à la fois à l'amélioration des services médicaux fournis aux citoyens de toute la région et à la promotion de la recherche scientifique dans ce domaine.
Construit sur une superficie de 12 ha pour accueillir 1080 patients, cet établissement hospitalier de haut niveau, mitoyen à la Faculté de médecine et de pharmacie, comprend 42 services, répartis sur un hôpital des spécialités, un hôpital mère et enfant, un bloc opératoire, une salle de diagnostic, un laboratoire, un pavillon de consultations externes, un laboratoire central et des centres d'oncologie et de médecine nucléaire.
Il est doté de même des services de spécialités chirurgicales, spécialités médicales, de réanimation et des urgences – SAMU.
Pour alléger la pression sur le CHU Hassan II, un accompagnement de l'hôpital Ghassani sera opéré, à cet égard, pour qu'il puisse devenir un "hôpital provincial de haute qualité".
A cet effet, l'hôpital devra être doté de tous les moyens nécessaires à travers notamment de nouveaux recrutements et une politique de redéploiement des ressources humaines.
Le budget du CHU pour l'année 2009, qui devra atteindre plus de 302 millions de Dh, permettra de mettre en oeuvre un nombre d'actions destinées principalement à améliorer les conditions d'hospitalisation et les services médicaux fournis au citoyen. Il s'agit notamment de l'amélioration de la prise en charge hospitalière et de la qualité des soins au niveau des urgences, la réduction de la mortalité maternelle et infantile, la promotion de la santé mentale, la modernisation des outils de gestion et l'amélioration de la qualité des produits et prestations pharmaceutiques. Le plan d'action 2009 prévoit également le renforcement de l'hygiène hospitalière, le développement de l'information et de la communication hospitalières, la promotion de la recherche clinique et appliquée, le développement du SAMU et la lutte contre le tabagisme.
Les opérations inscrites au plan d'action élaboré par le centre pour la période 2008-2012 sont centrées sur le patient, à travers l'amélioration de l'accueil et des procédures de prise en charge, le développement des soins palliatifs, l'accompagnement des patients en fin de vie, la prise en charge de la douleur et le soutien psychologique.
Ce plan se base aussi sur la modernisation des outils de gestion, l'instauration d'une nouvelle gouvernance et d'une véritable contractualisation, le regroupement en pôle d'activité, l'ouverture du CHU sur son environnement, la mise en place d'un partenariat public-privé, la maîtrise des flux, la mutualisation des moyens et le regroupement des plateaux techniques.
En plus des services d'explorations fonctionnelles (Explorations urinaires, ORL, Ophtalmologiques, Neurologiques et respiratoires), le CHU dispose de services de réanimation polyvalente (15 lits), de réanimation maternité (9 lits), pédiatrique (9 lits) et néonatale (18 lits), de services de stérilisation et de radiologie dotés d'équipements modernes.
Le CHU est doté aussi d'une pharmacie centrale avec une gestion informatisée et automatisée des médicaments, d'un laboratoire central d'analyses médicales (2458 m2) conçu comme un pôle d'activité hospitalière comportant plusieurs spécialités d'analyses médicales (anatomie pathologique, bactériologie-immunoanalyses, parasitologie, biochimie et pharmaco-toxicologie, hématologie, Génétique médicale et biologie moléculaire).
Il est doté de même d'un centre pour les consultations externes (2458 m2) qui comporte notamment des salles d'accueil, d'attente, de consultation, de soins et de rééducation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.