Décès de Hosni Moubarak: ce qu'a décidé la présidence égyptienne    Saad Lamjarred et Fnaire ont-ils plagié une chanson de Hamid Zaher ? (VIDEO)    Habib El Malki recadre certains politiciens d'Europe    SUEZ remporte deux contrats dans le secteur automobile au Maroc    La coopération entre les services de renseignements arabes au centre d'un forum au Caire    Officiel: le Wydad présente son nouvel entraîneur (PHOTO)    Italie : le virus en Toscane et Sicile, des ministres européens à Rome    Casablanca: un “khettaf” percute volontairement un fourgon de police    Autre revers cinglant pour la fantomatique «RASD»    La RSB rate le leadership à Oued Zem    Hamidou Zemmouri n'est plus    Les souvenirs du séisme d'Agadir!    L'escalade continue    3e édition de l'Afrique du Rire    Primaires démocrates : Sanders en pole position, Biden sous pression    Huawei sort la nouvelle version de son mobile pliable, à un prix très haut de gamme    Varroc Lighting Systems Maroc obtient un nouveau prêt auprès de la BERD    Tour des championnats européens de football    6 jeunes auteurs en résidence d'écriture pour le film d'animation    Attijariwafa bank : un nouvel organigramme    Eliminatoires africaines de taekwondo : Trois Marocains sur quatre qualifiés aux JO de Tokyo    Tennis : le Med Avenir du COC a rendez-vous avec son 33e tournoi incontournable    Allemagne: Une voiture fonce dans un défilé de carnaval, 30 blessés    Coronavirus : à Wall Street, pire séance en deux ans pour le Dow Jones    Thaïlande: La Cour Constitutionnelle dissout un parti d'opposition…    Le Maroc prend part à Genève à une rencontre sur la Convention contre la torture    Onze villages italiens vivent désormais comme coupés du monde    Alliances Développement Immobilier : Alami Lazraq franchit à la hausse le seuil de participation    Pétitions, le Parlement fait le point    4ème édition de Oulad Mogador Music Action : Deux groupes sélectionnés    Prévisions météorologiques pour ce mardi 25 février    63ème Championnat marocain de cross-country    Insolite : Anniversaire présidentiel    Les cygnes blancs de 2020    Le DG de l'ONEE présente à Kampala le bilan positif de la présidence marocaine de l'Association africaine de l'eau    Marrakech abrite une journée nationale sur les NTI et le développement informatique    Les éditeurs marocains exposent au Salon international du livre à Mascate    Participation du Maroc à la 43ème session du CDH    Divers    Pompeo appelle le Premier ministre irakien désigné à protéger les troupes américaines    200ème but de Cavani sous les couleurs du PSG    Le Zamalek se retire du championnat égyptien    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Dounia : Un monodrame poignant sur le parcours d'une jeune femme en quête d'identité existentielle    Avec "Pinocchio", Matteo Garrone signe un conte noir pour enfants    Lancement du programme de prévention des jeunes à l'addiction au tabac et aux drogues    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Kiev accuse Moscou de propagande pour justifier son action
Publié dans Libération le 02 - 06 - 2014

L'Ukraine a accusé samedi la Russie d'avoir lancé une campagne de propagande pour justifier son "agression" dans l'Est en proie à une insurrection séparatiste prorusse tandis que s'ouvre ce lundi une semaine difficile autour du prix du gaz imposé à Kiev. L'Ukraine est confrontée au risque d'une coupure du gaz russe dès mardi, qui pourrait perturber les approvisionnements des pays européens. Lors de négociations vendredi à Berlin, Kiev a fait un geste en annonçant le règlement d'une partie de sa dette (786 millions de dollars sur 3,5 milliards).
De nouvelles discussions sont prévues dès lundi à Bruxelles au sujet du prix, fixé à un niveau sans équivalent en Europe depuis l'arrivée au pouvoir des pro-occidentaux et que les autorités ukrainiennes refusent catégoriquement. Sur le terrain, après les combats particulièrement meurtriers du début de semaine à l'aéroport international de Donetsk, les heurts se multiplient entre rebelles et forces loyalistes dans la région, où deux équipes d'observateurs internationaux de l'OSCE sont portées disparues.
A l'aéroport même, l'armée ukrainienne a indiqué avoir repoussé deux attaques samedi au petit matin des insurgés, sans pertes dans ses rangs. Un leader séparatiste, cité par l'agence Interfax, a fait état de six morts dans les rangs des rebelles, sans qu'il soit possible de vérifier ce bilan.
Moscou dénonce une "opération punitive" de Kiev et appelle à la fin des opérations militaires en vue d'un dialogue avec les séparatistes.
"Le Kremlin ne cesse de faire des déclarations basées sur l'émotion et d'inventer des informations avec pour objectif de soutenir l'agression russe", a dénoncé le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Andriï Dechtchitsa.
Vladimir Poutine a multiplié ces derniers jours les appels aux dirigeants occidentaux, dont son homologue français François Hollande vendredi, pour leur demander de convaincre Kiev de cesser son offensive dans l'Est.
Moscou a accusé vendredi l'armée ukrainienne de violer la Convention de Genève de 1949 sur la protection des civils en employant "volontairement" ses moyens militaires contre la population et a proposé une "aide humanitaire" à l'Est, expliquant recevoir des appels à l'aide.
"Fournir des armes d'un côté et des médicaments de l'autre est pour le moins contradictoire", a dénoncé M. Dechtchitsa.
Car si l'Otan a estimé que la Russie avait déjà retiré les deux tiers de ses troupes de la frontière ukrainienne, Kiev dénonce la présence de citoyens russes parmi les insurgés et leur équipement en armes, y compris lourdes, russes. Washington s'est en outre inquiété de l'arrivée d'hommes armés de Tchétchénie, une république à majorité musulmane du Caucase russe.
A ce propos, le président tchétchène Ramzan Kadyrov a annoncé que 14 combattants tchétchènes se trouvaient aux côtés des insurgés prorusses dans l'est de l'Ukraine, lors d'une interview samedi à une chaîne de télévision russe.
"Des Tchétchènes combattent en Ukraine. Dans la presse ukrainienne, on dit qu'il y en a des centaines, mais tout ça c'est un mensonge. Selon nos informations, là-bas combattent volontairement 14 Tchétchènes, dont l'un a été tué et quatre ont été blessés", a révélé M. Kadyrov à la chaîne de télévision russe Rossiya-1.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.