Mortelle incertitude    Aïd Al-Mawlid : Le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, célèbre une veillée religieuse dans un cadre privé    Algérie : Tebboune en Allemagne pour des «examens médicaux»    Evolution du coronavirus au Maroc : 3985 nouveaux cas, 207.718 au total, mercredi 28 octobre à 18 heures    La France se reconfine pour affronter la deuxième vague du COVID-19    L'artiste-peintre Mohamed Melehi tire sa révérence    Grâce royale à l'occasion de l'Aïd Al Maoulid    Jack Ma, le retraité milliardaire d'Alibaba    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Les Verts visent l' exploit au pays du Nil    Création d' un centre de contrôle du coronavirus aux JO    CRI de Casablanca-Settat : un plan 2020-2022 qui promet plus de 22.000 emplois directs    Installation des membres de la commission régionale des droits de l'Homme de Casablanca-Settat    Devant le silence du gouvernement, les blouses blanches montent au créneau    CFG Bank revoit à la baisse ses perspectives d'évolution de la masse bénéficiaire des sociétés cotées    Vernissage à la Villa des arts d' une exposition rétrospective de l' artiste-peintre Bouchaib Habbouli    Projection de "Mica " d'Ismail Ferroukhi au Festival du film d'El Gouna    Johnny Depp toujours en guerre contre "The Sun "    VACCINS ANTI COVID-19 : BIENTÔT LA DELIVRANCE ?    a Zambie se dote d'un consulat général à Laâyoune    Andalousies Atlantiques d'Essaouira. Une édition 2020 virtuelle    Ahmed Belhassan, PDG des Huileries du Souss, n'est plus    Sahara marocain: quand les médias « algésariens » inventent de toute pièce une fake news    Agadir : Inauguration du 5ème Sela Park    Brahim Nekkach s'est trouvé un club    Le Prix de la littérature arabe : Deux auteurs marocains entrent en lice    Le PLF2021, un projet en deçà des attentes et des défis que le pays affronte    Communiqué du bureau politique du PPS    Nos vœux    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    FC Barcelone: Bartomeu démissionne!    Reda El Hajhouj signe au FUS pour trois ans    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    Rapatriement : où en est-on avec les Marocains bloqués à l'étranger ?    Ligue des champions : les résultats de la soirée    Régionalisation: Laftit a fait une annonce    Les EAU décident d'ouvrirr un Consulat général à Laâyoune    Fitch Ratings: le Maroc perd son «Investment grade»    Air Arabia lance une nouvelle liaison au départ de Casablanca    Vaccin anti-Covid: Sanofi et GSK font des promesses    Aïd Al Mawlid: le nord du Maroc renforce les contrôles    Nadine Morano: « le Maroc est un pays ami, mais… »    Gérald Darmanin. De quoi je me mêle!    Coronavirus : l'immunité acquise par les personnes guéries diminue rapidement [Etude]    Atteinte aux religions et prophètes : Le Conseil supérieur des ouléma dénonce    Atteinte aux sacralités de l'Islam : Le RNI exprime son indignation    France-Turquie. Les « fils de chiennes » ont encore frappé.    L'Intérieur veillera à son instauration dans plusieurs villes L'analyse des eaux usées, un nouveau protocole anti-Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La France et le Portugal se compliquent la tâche
Publié dans Libération le 07 - 09 - 2009

La France et le Portugal, incapables de battre respectivement la Roumanie (1-1) et le Danemark (1-1) samedi en match de qualification du Mondial-2010, se retrouvent mal embarqués à trois matches du terme de la phase de poule. Les premiers, toujours deuxièmes de leur groupe avant de se rendre en Serbie mercredi, restent néanmoins mieux placés que les seconds pour une place de barragiste puisque les coéquipiers de Cristiano Ronaldo sont actuellement 4e.
Groupe 1. Miraculé grâce à un but tardif du Brésilien naturalisé Liedson, pour sa 1re sélection, le Portugal, accroché (1-1) par un Danemark amoindri qui n'avait plus encaissé de but depuis un an, reste en position très instable puisque il est désormais 4e (10 points) après la victoire à l'arrachée (2-1) de la Suède (12 points) d'Ibrahimovic en Hongrie (13 points). Si le Danemark (17 points) laisse passer une occasion de sécuriser sa 1re place, le double duel Portugal-Hongrie à venir vaudra de l'or, probablement pour la 2e place.
Groupe 2. Dure réalité pour la Grèce qui perd sa 1re place provisoire après sa défaite dans les dernières minutes (0-2) en Suisse, désormais en tête.
Les Hellènes devancent tout de même à la différence de but (+6 contre +5) les Lettons, victorieux en Israël (1-0). En bas de classement, Moldavie et Luxembourg ne parviennent pas à se départager (0-0).
Groupe 3. Statu quo puisque les deux nuls du jour ne perturbent pas la hiérarchie.
L'Irlande du Nord, 2e, ramène un bon point de Pologne (1-1), désormais 3e à la place de la Slovénie, mais celui du leader, la Slovaquie, accrochée à domicile par le cousin tchèque (2-2) qui avait rappelé Koller, est moins flatteur.
Groupe 4. En battant proprement (3-0) le faible Liechtenstein, la Russie a fait le travail et revient à un point de l'Allemagne (19 points), exemptée. Accessoirement, les coéquipiers d'Arshavin se mettent en position idéale avant de recevoir justement les coéquipiers de Ballack le 10 octobre. Derrière, la Finlande s'accroche à la 3e place et son succès (2-1) en Azerbaïdjan lui permet d'espérer ramasser d'éventuelles miettes si l'un des deux gros craque.
Groupe 5. Victorieuse pour la 7e fois consécutive, l'Espagne a fusillé la Belgique grâce, notamment, à deux doublés de Villa et Silva (5-0) et renforce son statut de favori même si la qualification n'est pas encore mathématiquement assurée.
La Bosnie s'est pour sa part montrée rigoureuse (2-0) en Arménie et s'achemine vers une place de barragiste. A quatre longueurs derrière, la Turquie a renversé la vapeur devant l'Estonie (4-2) mais devrait vraisemblablement être un peu courte dans le final.
Groupe 6. La courte victoire de la Croatie sur le Belarus (1-0) prive, par ricochet, l'Angleterre de qualification prématurée. En revanche, elle permet au vainqueur, à quatre jours de son déplacement chez le 1er de la poule, de conserver sa 2e place et ses trois points d'avance sur l'Ukraine, auteur de l'autre carton de la soirée (5-0) au détriment d'Andorre.
Groupe 7. Accrochée (1-1) par la Roumanie après avoir ouvert le score, la France laisse vraisemblablement son rêve de 1re place au Stade de France. Avec quatre points de plus, les Serbes, qui recevront les Bleus mercredi, sont désormais favoris pour une qualification directe. Fébriles comme à leur habitude en défense mais également peu récompensés en attaque, les joueurs de Domenech doivent se reconcentrer pour les barrages. Derrière, l'Autriche, vainqueur des Féroé (3-1), prend la 3e place.
Groupe 8. Les victoires de l'Italie (2-0) et de l'Eire (2-1) figent les positions en tête. Les premiers peuvent remercier le Milanais Kaladze, auteur de deux buts contre son camp. Quant aux seconds, ils ont souffert pour achever leur adversaire en fin de match. Même s'ils comptent un match de plus, les Irlandais auront l'occasion de passer en tête le 10 octobre, lors de la réception de la bande à Gattuso. Derrière, la Bulgarie, qui a torpillé le Monténégro (4-1) et pointe à 5 longueurs de la 2e place, continue de croire en son rêve de barrage.
Groupe 9. Avant la réception mercredi de l'unique qualifié de la zone Europe, les Pays-Bas, les Ecossais ont fait le service minimum en vue d'une éventuelle place de barragiste en prenant trois points d'avance (2-0) sur les Macédoniens.
Dans le derby des hommes du froid, Islande et Norvège se quittent bons amis (1-1).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.