Les Emirats Arabes Unis ouvrent un consulat à Laâyoune    Volleyball: le message du roi Mohammed VI à Bouchra Hajij    Covid-19 : une étude britannique fait état d'une diminution rapide de l'immunité acquise chez les malades asymptomatiques    PLF 2021: l'opposition déplore « un manque d'audace »    Banques participatives: 7,7 MMDH de financements accordés à fin juin 2020    Un autre pays africain ouvre son consulat à Laâyoune    Prison de Tiflet: le chef de la cellule terroriste démantelée à Témara commet un meurtre    Crimes et violence au Maroc: 220.000 arrestations en 2020    FC Barcelone: Josep Maria Bartomeu démissionne    Le président de la FIFA testé positif au covid-19    Tourisme: quelle est la perception générale de la destination Maroc ? (Etude)    3988 nouveaux cas au Maroc: la répartition par régions    Aïd Al Mawlid: contrôles renforcés à Tanger    Magazine : F.C. Séville et Atalanta Bergame, deux clubs qui donnent des leçons gratuites    Ce que l'on sait sur l'assassinat d'un gardien de prison par «Moul triporteur»    Football : La Renaissance Sportive de Berkane sur le toit de l'Afrique    Le Maroc plaide à l'ONU pour un système multilatéral renouvelé et plus équitable    Habib El Malki reçoit son homologue libyen    Les fondements psychologiques de l'incorrection de Trump lors des débats présidentiels    Sektioui, brillante transition de la pelouse au banc    Bouchra Hajij élue présidente de la CAVB    Hausse de l' encours global des avoirs conservés par Maroclear en 2019    Maroc Telecom, "Top Performer RSE" pour la 7ème fois consécutive    Le Conseil supérieur des oulémas dénonce toute forme d'atteinte à la sacralité des religions    Journée du patrimoine audiovisuel, une "fenêtre sur le monde " au temps de la Covid19    Les révélations inattendues de Lara Fabian    "Eclat d' amour et des amours confinées " , nouveau recueil de Bouchra Fadel    Coronavirus au Maroc : le bilan bimensuel du ministère de la Santé    Intox au sujet de la forêt de Bouskoura : Les précisions du département des Eaux et Forêts    US Round Up du mardi 27 octobre – Elections américaines, Wall Street, La juge ACB, le Dakota du Sud    « Finding Agnes ». Le Maroc inspire les réalisateurs étrangers    Les signatures et approbation des marchés déléguées aux directeurs régionaux    Un 5ème Sela Park pour Aradei Capital    Port du masque : les autorités locales donnent des chiffres    Ce facteur augmenterait le risque de mourir du Covid-19    Dans un communiqué conjoint du PPS, PI et PAM    L'UEM annonce la tenue de son prochain congrès    La semaine mondiale de l'entrepreneuriat en sa 2è édition    Najlae Benmbarek: directrice de la diplomatie publique    Chili: La troisième mort de Pinochet    Khalid Ait Taleb : « Le taux d'occupation des lits dans les services de réanimation est passé de 5% au début de la pandémie à 31,3% aujourd'hui »    Hier, l'avenir était meilleur !    La vie est belle dans les yeux d'un homme qui aime le cinéma    Caricatures du prophète : Le « Conseil des sages musulmans » veut poursuivre Charlie Hebdo en justice    "La démondialisation", thème de la 9e édition des Dialogues Stratégiques    Aquaculture Coopération maroco-espagnole pour lancer des projets au niveau du littoral nord    Conférence : L'Afrique dans la pensée de Feu SM Hassan II sous le feu des projecteurs    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des marches de soutien au peuple palestinien organisées à travers tout le pays
Publié dans Libération le 21 - 07 - 2014

Les Marocains ont marché, hier, en masse dans les principales artères de Rabat pour dénoncer l'escalade militaire israélienne menée contre la Bande de Gaza.
Organisée sous le signe «Tous avec la résistance et contre le terrorisme et la normalisation» à l'initiative de l'Association marocaine de soutien à la lutte du peuple palestinien (AMSLP) et du Groupe d'action national pour le soutien à la Palestine, cette marche a démontré si besoin en était, le consensus national autour de la cause palestinienne.
Tous les partis représentés au Parlement, de l'USFP à l'Istiqlal en passant par l'UC, le PAM et le PJD, y ont, en effet pris part.
Pour rappel, le Maroc a appelé, samedi, à l'arrêt immédiat des attaques militaires israéliennes contre la Bande de Gaza.
Le Royaume, a indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, « suit avec une grande inquiétude l'escalade militaire israélienne contre le peuple palestinien désarmé, en condamnant avec force l'agression menée depuis 12 jours par les forces d'occupation israéliennes contre Gaza et qui avait fait plusieurs morts et provoqué la destruction de maisons de Palestiniens et de leurs biens ».
Le Maroc a également mis « en garde contre le danger d'une éventuelle invasion militaire terrestre de Gaza par les forces d'occupation », précisant que « toute opération militaire terrestre ne pourrait que mener à plus d'effusion de sang de civils innocents, compliquer la situation, accentuer la tension et répandre la culture d'animosité et de haine ».
Qualifiant l'agression israélienne contre Gaza, d'« inacceptable, injustifiée et condamnable » par le droit international et les valeurs humaines, le Maroc a appelé à « faire prévaloir la sagesse et à l'arrêt immédiat » de cette agression.
Sur instructions de S.M le Roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods, le Maroc avait également débloqué une aide urgente de 5 millions de dollars, au profit de la population palestinienne de la Bande de Gaza, victime de la lâche agression israélienne.
Le Souverain avait également décidé d'offrir aux blessés, victimes des raids israéliens, la possibilité d'hospitalisation, pour soins et traitement au Maroc.
Il convient de rappeler que la section locale de l'USFP avait organisé, jeudi à Khouribga, en coordination avec la Fédération démocratique du travail (FDT), un sit-in de solidarité avec les populations de Gaza, pour dénoncer l'agression israélienne contre le peuple palestinien.
En l'occasion, les manifestants ont dénoncé l'attitude passive de la communauté internationale, la poursuite de l'agression et les crimes commis par l'occupation israélienne contre la Bande de Gaza qui ont fait des centaines de morts et de blessés parmi les Palestiniens.
Le secrétaire provincial de l'USFP, Driss Selk, a souligné que ce sit-in, placé sous le signe «Tous avec le peuple palestinien» vise à exprimer la solidarité avec le peuple palestinien à Gaza qui est exposé quotidiennement aux agressions perpétrées par l'armée israélienne.
A Taza, des organisations politiques, syndicales, associatives et des droits de l'Homme ont, elles aussi, organisé, le même jour, un sit-in de solidarité avec le peuple palestinien.
Dans une déclaration à la MAP, Youssef El Azzouzi, membre de la jeunesse istiqlalienne a affirmé que ce sit-in exprime de manière profonde la solidarité du peuple marocain avec le peuple palestinien afin de mettre fin aux massacres commis par les forces d'occupation israéliennes contre les Palestiniens.
De son côté, Saïd Tahiri de l'USFP a souligné, dans une déclaration similaire, que cette initiative prise par les instances politiques, syndicales, associatives et des droits de l'Homme à Taza vient exprimer l'engagement du peuple marocain à défendre la cause palestinienne ainsi que sa solidarité avec le peuple palestinien.
L'élan de solidarité avec le peuple palestinien s'est poursuivi samedi soir lors d'un sit-in organisé devant le Parlement à Rabat.
Ce sit-in, organisé à l'appel des jeunes des réseaux sociaux, a été l'occasion pour dénoncer les agressions israéliennes contre la Bande de Gaza et exprimer le soutien et la solidarité des Marocains avec le peuple palestinien désarmé, notamment les Gazaouis.
Brandissant le drapeau palestinien et des banderoles, les manifestants ont scandé des slogans condamnant les agressions israéliennes perpétrées contre les civils palestiniens désarmés en violation flagrante des conventions internationales et qui ont fait en 13 jours des centaines de morts et de blessés.
Les manifestants ont exhorté la communauté internationale à intervenir d'urgence pour mettre fin aux souffrances du peuple palestinien et ont soutenu le droit du peuple palestinien à instaurer son Etat indépendant sur les territoires de 1967, avec Al Qods pour capitale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.