L'émancipation des femmes passe par briser le « plafond de verre » (CESE)    Coup dur pour le FC Barcelone !    Ziyech dans le viseur d'un club espagnol    Fortes averses orageuses et chutes de neige au Maroc: les villes concernées (Alerte météo)    Kamal Lahlou reconduit à la tête de la Fédération marocaine des médias    La Grèce évalue les dégâts après un séisme de magnitude 6,3    Djibouti : une vingtaine de migrants meurent noyés, sacrifiés par des passeurs    Driss Lachguar reçoit le président de la FRMHB, une délégation des présidents des communes d'El Kelaâ des Sraghna et le Pr. Allal Basraoui    Marché du travail : Egalité femmes-hommes, une équation qui reste encore à résoudre    ASFAR, Raja et HUSA toujours en course    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    50 candidats au poste d'entraîneur du RCOZ    Participation de l'USS Dwight D.Eisenhower à un exercice maritime USA-Maroc    Quelles pourraient être les causes d' une guerre entre les Etats-Unis et la Chine ?    Coronavirus : le Maroc parmi les 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination, selon l'OMS    Youssef Fadel et Abdelmajid Sebbata en lice pour le Prix international du roman arabe    ElGrande Toto monte le son !    Sofiane Diop, le nouveau dossier chaud de Vahid !    L'AFR : les actes de vaccination et le suivi se déroulent dans "d'excellentes conditions"    Légalisation de la production et de l'usage thérapeutique du cannabis : le gouvernement tergiverse encore    Le Wydad retrouve le Horoya Conakry    2ème édition du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle    Le Maroc réitère au Caire sa ferme solidarité avec le peuple palestinien    Priorité au Plan de transformation numérique de la justice dans le Royaume    Covid-19: l'Espagne dépasse le seuil de 70.000 morts    La Jordanie ouvre un consulat général à Laâyoune    Une coopération «exemplaire» entre la France et le Maroc    Blanchiment : des progrès à renforcer    Grande exposition-hommage à Bert Flint    Le pape plaide «la réconciliation»    Cambodge : Sam Rainsy condamné à 25 ans de prison    Prolongation de l'état d'urgence sanitaire au 10 avril    Startup : l'incubateur IsraMaroc opérationnel dans les prochains jours    Brusque coup de froid sur les relations entre Rabat et Berlin : le funambulisme allemand qui déplaît au Maroc    Les cabinets de pression Américains s'activent contre la Marocanité du Sahara    Sahel : le Maroc considère les djihadistes comme un aimant pour les cellules locales    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    Adoption en commission d'un projet de loi organique relatif à la chambre des représentants    La BVC démarre en baisse    Le président du Conseil mondial de l'eau se félicite des réalisations accomplies par le Maroc    Assilah : avortement d'une opération de trafic international de drogue    L'ONU proclame le 10 mai Journée internationale de l'arganier    Le Club des dirigeants Maroc prospecte les opportunités d'investissement dans la région de Dakhla-Oued Eddahab    Barça: les buts de la remontada face à Séville (VIDEO)    Crise : 40 % des entreprises algériennes risquent de disparaître    Trois films du Maroc et de Syrie remportent les Prix du Festival du cinéma de Oued-Noun    "Vision de la jeunesse pour le Maroc post-Covid-19 " , un ouvrage du gouvernement parallèle des jeunes    L'œuvre de Churchill représentant la mosquée Koutoubia vendue à 7 millions de livres sterling à Londres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des marches de soutien au peuple palestinien organisées à travers tout le pays
Publié dans Libération le 21 - 07 - 2014

Les Marocains ont marché, hier, en masse dans les principales artères de Rabat pour dénoncer l'escalade militaire israélienne menée contre la Bande de Gaza.
Organisée sous le signe «Tous avec la résistance et contre le terrorisme et la normalisation» à l'initiative de l'Association marocaine de soutien à la lutte du peuple palestinien (AMSLP) et du Groupe d'action national pour le soutien à la Palestine, cette marche a démontré si besoin en était, le consensus national autour de la cause palestinienne.
Tous les partis représentés au Parlement, de l'USFP à l'Istiqlal en passant par l'UC, le PAM et le PJD, y ont, en effet pris part.
Pour rappel, le Maroc a appelé, samedi, à l'arrêt immédiat des attaques militaires israéliennes contre la Bande de Gaza.
Le Royaume, a indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, « suit avec une grande inquiétude l'escalade militaire israélienne contre le peuple palestinien désarmé, en condamnant avec force l'agression menée depuis 12 jours par les forces d'occupation israéliennes contre Gaza et qui avait fait plusieurs morts et provoqué la destruction de maisons de Palestiniens et de leurs biens ».
Le Maroc a également mis « en garde contre le danger d'une éventuelle invasion militaire terrestre de Gaza par les forces d'occupation », précisant que « toute opération militaire terrestre ne pourrait que mener à plus d'effusion de sang de civils innocents, compliquer la situation, accentuer la tension et répandre la culture d'animosité et de haine ».
Qualifiant l'agression israélienne contre Gaza, d'« inacceptable, injustifiée et condamnable » par le droit international et les valeurs humaines, le Maroc a appelé à « faire prévaloir la sagesse et à l'arrêt immédiat » de cette agression.
Sur instructions de S.M le Roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods, le Maroc avait également débloqué une aide urgente de 5 millions de dollars, au profit de la population palestinienne de la Bande de Gaza, victime de la lâche agression israélienne.
Le Souverain avait également décidé d'offrir aux blessés, victimes des raids israéliens, la possibilité d'hospitalisation, pour soins et traitement au Maroc.
Il convient de rappeler que la section locale de l'USFP avait organisé, jeudi à Khouribga, en coordination avec la Fédération démocratique du travail (FDT), un sit-in de solidarité avec les populations de Gaza, pour dénoncer l'agression israélienne contre le peuple palestinien.
En l'occasion, les manifestants ont dénoncé l'attitude passive de la communauté internationale, la poursuite de l'agression et les crimes commis par l'occupation israélienne contre la Bande de Gaza qui ont fait des centaines de morts et de blessés parmi les Palestiniens.
Le secrétaire provincial de l'USFP, Driss Selk, a souligné que ce sit-in, placé sous le signe «Tous avec le peuple palestinien» vise à exprimer la solidarité avec le peuple palestinien à Gaza qui est exposé quotidiennement aux agressions perpétrées par l'armée israélienne.
A Taza, des organisations politiques, syndicales, associatives et des droits de l'Homme ont, elles aussi, organisé, le même jour, un sit-in de solidarité avec le peuple palestinien.
Dans une déclaration à la MAP, Youssef El Azzouzi, membre de la jeunesse istiqlalienne a affirmé que ce sit-in exprime de manière profonde la solidarité du peuple marocain avec le peuple palestinien afin de mettre fin aux massacres commis par les forces d'occupation israéliennes contre les Palestiniens.
De son côté, Saïd Tahiri de l'USFP a souligné, dans une déclaration similaire, que cette initiative prise par les instances politiques, syndicales, associatives et des droits de l'Homme à Taza vient exprimer l'engagement du peuple marocain à défendre la cause palestinienne ainsi que sa solidarité avec le peuple palestinien.
L'élan de solidarité avec le peuple palestinien s'est poursuivi samedi soir lors d'un sit-in organisé devant le Parlement à Rabat.
Ce sit-in, organisé à l'appel des jeunes des réseaux sociaux, a été l'occasion pour dénoncer les agressions israéliennes contre la Bande de Gaza et exprimer le soutien et la solidarité des Marocains avec le peuple palestinien désarmé, notamment les Gazaouis.
Brandissant le drapeau palestinien et des banderoles, les manifestants ont scandé des slogans condamnant les agressions israéliennes perpétrées contre les civils palestiniens désarmés en violation flagrante des conventions internationales et qui ont fait en 13 jours des centaines de morts et de blessés.
Les manifestants ont exhorté la communauté internationale à intervenir d'urgence pour mettre fin aux souffrances du peuple palestinien et ont soutenu le droit du peuple palestinien à instaurer son Etat indépendant sur les territoires de 1967, avec Al Qods pour capitale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.