Voici la date du début de Rajab au Maroc    Le père de Dounia Batma arrêté ivre dans les rues de Marrakech, puis hospitalisé pour une crise de diabète    Les belligérants libyens élaborent un projet d'accord de cessez-le-feu à Genève    Quand le monde a les yeux rivés sur le coronavirus, la Chine en profite pour persécuter les Ouïghours    Virus : l'Italie confine onze villes du Nord pour endiguer la contagion    Une conférence scientifique internationale organisée par l'association Ibn Battouta    Lydec : Un chiffre d'affaires en hausse et une année marquée par de forts investissements    Rabat: Nasser Bourita s'est entretenu avec un responsable saoudien    Jumelage Maroc-UE, quel apport pour la loi-cadre sur l'éducation ?    Eliminatoires africaines de taekwondo : La Marocaine Oumaima El Bouchti qualifiée aux JO-2020    17ème journée de la Botola Pro D1 : Qu'arrive-t-il au Wydad ?    Arabie saoudite: une Marocaine interdite d'entrée au stade (VIDEO)    Parution de l'ouvrage «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    Le Real Madrid se fait surprendre par Levante,    Décision du Conseil de la concurrence: les notaires réagissent    Conseil de gouvernement jeudi: ce qui est prévu    Le Groupe Crédit Agricole du Maroc mobilisé pour Al Moustatmir Al Qaraoui    Italie : 100.300 Marocains mis en quarantaine    Lampard remporte le derby londonien face à Mourinho    Encadrement des jeunes talents: et de quatre pour le projet OMMA !    La Résidence Francophone d'écriture pour le Film d'Animation de Meknès : 5 ans déjà !    Protection sociale : La BAD accorde un prêt de 2 milliards DH au Maroc    Maîtriser la question religieuse!    Twitter suspend 70 comptes pro-Bloomberg pour non-respect des règles contre la manipulation    La justice britannique examine la demande d'extradition d'Assange vers les USA    Paris : Une ambiance rétro-futuriste pour l'hiver 2020 à La Vallée Village    La finance participative, une piste prometteuse pour la réalisation des ODD    CIH Bank affiche un PNB consolidé en hausse    Débat sur l'urgence climatique pour le continent africain    Une dynamique positive des OPCVM en Bourse    La Palestine réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Ouverture du SIAP avec la participation du Maroc    "L'Autre Voix", un "road movie" émouvant sans argent et sans un mot    Zouhair Bahaoui au Top mondial YouTube    Le Maroc à l'honneur au Festival multiculturel de Canberra    Beni Mellal : le Club équestre de L'ERC des FAR domine le classement du Concours national de Saut d'obstacles    Région d'Agadir: il tue accidentellement son fils de 2 ans    Quand l'ambassadeur Hassan Naciri encense Fassi Fihri    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    Saisie de 500 kilos de Chira dans la région de Marrakech    Notre confrère L'Opinion présente une nouvelle maquette    Météo: averses et risque d'orages ce lundi au Maroc    La Kechoise Marrakech    Colloque sur la démocratie participative à la Chambre des représentants    Driss Lachguar préside une réunion consacrée aux préparatifs du 9ème Congrès national de la Chabiba    Mohamed Benabdelkader : Attribuer le blocage de l'adoption du Code pénal aux divergences sur un seul article est une tentative de diversion    Marche de protestation contre les restrictions de déplacement dans les camps de Tindouf    Tableaux relevés à la 33ème édition du Med Avenir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'université marocaine, cancre de la classe
Publié dans Libération le 18 - 09 - 2014

Le Réseau Quacquarelli Symonds (QS) a publié récemment son classement annuel des meilleures universités du monde, le QS World University Rankings.
Sans surprise, aucune université marocaine ne figure dans ce classement qui évalue et compare les établissements universitaires du monde entier à travers quatre domaines représentant un intérêt certain pour l'avenir de l'étudiant : la recherche, l'enseignement, l'employabilité et l'ouverture à l'international.
Précisons que ces quatre domaines sont évalués sur la base de six indicateurs de performance à partir desquels le réseau QS désigne les meilleures universités de l'année.
Il s'agit de la réputation académique qui compte pour 40% de points, la réputation de l'institution (10%), le rapport étudiant-faculté (20%), le nombre de citations par faculté (20%), le ratio international de la faculté (5%) et le ratio international de l'étudiant (5%).
Des critères somme toute logiques, mais qui n'ont pas pour autant permis aux universités marocaines de figurer à ce palmarès, en dépit de la soi-disant restructuration des établissements supérieurs publics et des changements promis à différents niveaux qui, visiblement, n'ont eu, au final, que très peu d'effets sur l'amélioration de la qualité de l'enseignement dans les universités marocaines.
Le ministre Lahcen Daoudi n'a-t-il pas reconnu lui-même que l'université marocaine est confrontée à de nombreux problèmes ? Des problèmes qu'il va falloir résoudre préalablement à la sempiternelle ritournelle que l'Exécutif nous serine à longueur de journée pour justifier sa politique de privatisation de l'enseignement supérieur au prétexte qu'il s'agirait d'une incontournable panacée pour en améliorer la qualité.
Considéré comme l'un des plus réputés et des plus connus dans ce domaine, le QS World University Rankings confirme, cette année encore la suprématie des universités anglophones.
En effet, pour son actuel et 10ème classement, le QS Rantings situe à nouveau en tête du palmarès les universités américaines et britanniques qui se partagent les dix premières places du classement.
Le Massachusetts Institute of Technology (MIT, USA) est en tête pour la troisième année consécutive du classement. L'institut américain, dont les citations progressent de 14%, est suivi ex-æquo par les établissements britanniques Imperial College (14%) et l'Université de Cambridge (11%). Viennent ensuite par ordre : Université de Harvard, Université d'Oxford (Royaume-Uni), University College London (UCL, Royaume-Uni), Stanford University (Etats-Unis), California Institute of Technology (CALTECH, Etats-Unis), Princeton University (Etats-Unis) et Yale University (Etats-Unis).
Il est à souligner que les deux premières écoles européennes se placent aux 12ème et 17ème rangs. Il s'agit respectivement de l'ETH Zurich (Swiss Federal Institute of Technology) et de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne.
Quant aux établissements français, ils n'apparaissent qu'à la 24ème place. Il s'agit de l'Ecole normale supérieure de Paris (ENS-Paris, +4 places), suivie de très loin de l'Ecole polytechnique (35ème), de l'Université Pierre et Marie Curie (UPMC, 115ème) et de l'Ecole normale supérieure de Lyon (ENS–Lyon) à la 179ème place.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.