Les Emirats Arabes Unis ouvrent un consulat à Laâyoune    Volleyball: le message du roi Mohammed VI à Bouchra Hajij    Covid-19 : une étude britannique fait état d'une diminution rapide de l'immunité acquise chez les malades asymptomatiques    PLF 2021: l'opposition déplore « un manque d'audace »    Banques participatives: 7,7 MMDH de financements accordés à fin juin 2020    Un autre pays africain ouvre son consulat à Laâyoune    Prison de Tiflet: le chef de la cellule terroriste démantelée à Témara commet un meurtre    Crimes et violence au Maroc: 220.000 arrestations en 2020    FC Barcelone: Josep Maria Bartomeu démissionne    Le président de la FIFA testé positif au covid-19    Tourisme: quelle est la perception générale de la destination Maroc ? (Etude)    3988 nouveaux cas au Maroc: la répartition par régions    Aïd Al Mawlid: contrôles renforcés à Tanger    Magazine : F.C. Séville et Atalanta Bergame, deux clubs qui donnent des leçons gratuites    Ce que l'on sait sur l'assassinat d'un gardien de prison par «Moul triporteur»    Football : La Renaissance Sportive de Berkane sur le toit de l'Afrique    Le Maroc plaide à l'ONU pour un système multilatéral renouvelé et plus équitable    Habib El Malki reçoit son homologue libyen    Les fondements psychologiques de l'incorrection de Trump lors des débats présidentiels    Sektioui, brillante transition de la pelouse au banc    Bouchra Hajij élue présidente de la CAVB    Hausse de l' encours global des avoirs conservés par Maroclear en 2019    Maroc Telecom, "Top Performer RSE" pour la 7ème fois consécutive    Le Conseil supérieur des oulémas dénonce toute forme d'atteinte à la sacralité des religions    Journée du patrimoine audiovisuel, une "fenêtre sur le monde " au temps de la Covid19    Les révélations inattendues de Lara Fabian    "Eclat d' amour et des amours confinées " , nouveau recueil de Bouchra Fadel    Coronavirus au Maroc : le bilan bimensuel du ministère de la Santé    Intox au sujet de la forêt de Bouskoura : Les précisions du département des Eaux et Forêts    US Round Up du mardi 27 octobre – Elections américaines, Wall Street, La juge ACB, le Dakota du Sud    « Finding Agnes ». Le Maroc inspire les réalisateurs étrangers    Les signatures et approbation des marchés déléguées aux directeurs régionaux    Un 5ème Sela Park pour Aradei Capital    Port du masque : les autorités locales donnent des chiffres    Ce facteur augmenterait le risque de mourir du Covid-19    Dans un communiqué conjoint du PPS, PI et PAM    L'UEM annonce la tenue de son prochain congrès    La semaine mondiale de l'entrepreneuriat en sa 2è édition    Najlae Benmbarek: directrice de la diplomatie publique    Chili: La troisième mort de Pinochet    Khalid Ait Taleb : « Le taux d'occupation des lits dans les services de réanimation est passé de 5% au début de la pandémie à 31,3% aujourd'hui »    Hier, l'avenir était meilleur !    La vie est belle dans les yeux d'un homme qui aime le cinéma    Caricatures du prophète : Le « Conseil des sages musulmans » veut poursuivre Charlie Hebdo en justice    "La démondialisation", thème de la 9e édition des Dialogues Stratégiques    Aquaculture Coopération maroco-espagnole pour lancer des projets au niveau du littoral nord    Conférence : L'Afrique dans la pensée de Feu SM Hassan II sous le feu des projecteurs    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'USFP met en garde contre l'approche unilatérale du gouvernement concernant les lois électorales
Publié dans Libération le 04 - 10 - 2014


L'USFP exprime sa totale solidarité avec le front
syndical dans sa lutte contre les politiques impopulaires
L'USFP dénonce la campagne de dénigrement
visant le Parti initiée par une horde aux ordres
L'USFP salue les luttes menées par le mouvement féminin marocain à l'occasion de la journée nationale de la femme
Communiqué du Bureau politique de l'USFP

Le Bureau politique de l'Union socialiste des forces populaires a tenu, jeudi, sa réunion hebdomadaire consacrée à l'examen de questions se rapportant à la rentrée politique et sociale, aux Congrès provinciaux, à l'organisation de la Journée de la Fidélité, aux rencontres régionales, ainsi qu'à d'autres points.
Au début de cette réunion, le Premier secrétaire, Driss Lachguar, a présenté un exposé sur les développements politiques, organisationnels et sur la situation sociale. De même qu'il a tenu à saluer le succès qui a couronné les travaux de la rencontre nationale des cadres de l'USFP et du parti de l'Istiqlal qui a eu lieu le 27 septembre dernier. Tout en insistant sur la grande importance de cette alliance pour faire face au processus de régression démocratique et sociale, le Premier secrétaire a évoqué l'importance de l'action de coordination avec l'opposition parlementaire au sujet des différents dossiers soumis à l'institution législative.
Driss Lachguar a souligné également le développement concernant les chantiers organisationnels, à l'instar du congrès de Larache qui a connu un franc succès, et la poursuite de l'organisation des autres congrès provinciaux.
Le Premier secrétaire a fait part dans son intervention de la problématique de l'approche unilatérale adoptée par le gouvernement visant des lois de grande importance, comme celle relative aux prochaines échéances et ce, sans recourir au dialogue avec les partis politiques.
Après examen des points inscrits à l'ordre du jour, le Bureau politique a décidé ce qui suit :
1-La poursuite de l'action sérieuse et responsable avec le parti de l'Istiqlal en vue de l'organisation des rencontres régionales, conformément à la Charte d'action commune et en prévision, aux niveaux régional, provincial et local, du renforcement du front social et politique qui rejette l'action du gouvernement portant atteinte aux acquis démocratiques des citoyens.
2-La rencontre qui rassemblera les groupes parlementaires de l'opposition lors de l'ouverture de la prochaine session législative doit être considérée comme étant une étape importante dans le processus de confrontation avec le gouvernement. D'autant plus que les deux prochaines sessions parlementaires comprendront des dossiers cruciaux, tels que la loi des finances, les lois électorales, organiques et autres, ce qui contraint l'opposition à renforcer sa coordination et à présenter des alternatives qui vont dans le sens de l'interprétation démocratique de la Constitution et des engagements politique, social et culturel de l'Etat au service du développement et du progrès, ainsi qu'en réponse aux revendications des classes populaires.
3- La condamnation de la méthodologie à travers laquelle le gouvernement tente de faire passer les lois électorales et tout ce qui est en rapport avec les prochaines échéances dont les listes, le découpage, l'organisation et les prérogatives.
Tout en suivant avec une grande inquiétude ces développements, le Bureau politique met en garde contre la poursuite de la méthodologie d'absence de dialogue et de tentative d'imposer une vision unilatérale sans concertation sérieuse avec l'opposition parlementaire à propos de lois et mesures organisationnelles qui inaugurent une nouvelle étape avec ses répercussions sur le champ politique.
Cette méthodologie ne peut être admise selon la logique adoptée par le gouvernement, car l'opposition nationale démocratique, comme elle l'a annoncé dans un communiqué conjoint, ne restera pas sans réaction face à cette violation flagrante de la Constitution.
4- La solidarité avec le mouvement syndical social, le soutien total à la décision de la grève générale à laquelle ont appelé la FDT et l'UGTM, la contribution réelle à l'unification du front syndical pour faire face à l'offensive acharnée, sans précédent dans l'histoire des gouvernements marocains, contre les classes laborieuses, tous niveaux et catégories confondus.
5-La condamnation des manœuvres visant l'USFP et recourant à des plumes aux ordres pour les mettre en exécution, puisque de fausses rumeurs sont publiées quotidiennement sur une crise au sein du parti n'épargnant pas même ses leaders historiques auxquels sont attribuées des initiatives, des actions ou des positions qui n'ont eu lieu que dans l'imaginaire maladif des responsables de la presse écrite et les sites électroniques qui comptent sur leurs méthodes de désinformation, pour véhiculer leurs mensonges en recourant à des formules telles «des sources informées» et «sources proches» et autres «sources» qui n'existent pas et qui servent à induire en erreur les électeurs.
Cette bassesse et cet acharnement contre un parti nationaliste comme l'USFP, par «une horde» qui publie avec le même style, la même méthode et en même temps, confirme la grande valeur et la position stratégique de notre parti dans le champ politique et dans l'édification démocratique, ce qui dérange les auteurs des cartes montées de toutes pièces et des sondages d'opinion manipulés.
6- A l'occasion de la célébration de la Journée nationale de la femme (10 octobre), le Bureau politique a salué les efforts des femmes marocaines visant à préserver leurs acquis dans tous les domaines, et leur participation effective au processus de développement du pays, dénonçant les positions de quelques voix discordantes qui tentent, avec niaiserie, d'affecter tous les aquis réalisés depuis l'indépendance en vue de bâtir une société juste intégrant toutes ses composantes dans les projets de développement.
Dans ce sens, le Bureau politique a dénoncé les positions irresponsables du chef du gouvernement contre les luttes légitimes des femmes marocaines, et considère que ces déclarations honteuses constituent une régression sur le consensus national en la matière, et un dépassement flagrant de l'esprit de la Constitution 2011 qui a consacré les principes d'égalité et de parité en tant que préludes essentiels à l'opérationnalisation du rôle des femmes et en tant que de vrais partenaires dans l'édification d'un Maroc démocratique moderniste.
Le Bureau politique a rappelé au chef du gouvernement que la vigilance et la lutte du mouvement féminin marocain dont les militants ont été qualifiés de «visages gris», ont aidé le Maroc à accomplir la réconciliation réelle avec la moitié de la société active dans et hors de la maison, ce qui a instauré la confiance en l'avenir.
7- La préparation des rencontres régionales qui seront organisées les 18 et 19 octobre 2014, au niveau national, pour débattre de diverses questions organisationnelles et politiques notamment celles relatives aux prochaines échéances électorales et à la préparation de l'organisation de la «Journée de fidélité», le 29 octobre à Meknès, pour célébrer la mémoire des martyrs de la société et les militantes et militants de la liberté et de la démocratie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.