Maroc-Portugal: coopération bilatérale en matière d'énergie    Macron nomme Jean Castex nouveau premier ministre    BCP dévoile sa nouvelle organisation    Noureddine Miftah élu président de la FMEJ    Coronavirus: 319 nouveaux vendredi 3 juillet à 18 heures, 9160 guérisons au total    Fraude aux cotisations sociales : le PJD déclare Ramid et Amekraz non coupables lors une parodie de procédure    Premier League: Manchester City corrige Liverpool!    Quand les footballeurs marocains font le bonheur des clubs égyptiens    Liga: le Real Madrid creuse l'écart, Messi veut claquer la porte!    Très touchée par La pandémie l'Espagne revient a La vie    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    Tout ce qu'il faut savoir sur le Schéma directeur de la digitalisation du système judiciaire    Baccalauréat: Quelque 870 détenus passent les épreuves dans la maison d'arrêt d'Ain Sebaâ    Smartwatch de Huawei se hisse à la 2ème place au T1 2020    Le Roi félicite le Président biélorusse à l'occasion de la fête d'indépendance de son pays    L'Espagne maintiendra les frontières avec le Maroc et l'Algérie fermées par manque de réciprocité    Libération de dix humanitaires au Niger après deux semaines de captivité    Le roi Mohammed VI a écrit au président biélorusse    Facebook : Les Arabes se déchaînent sur les homosexuels    Plus de 150 Marocains rapatriés d'Egypte    Bac à Casablanca: la belle initiative du caïd de Sbata (VIDEO)    A la demande du gouvernement, RAM devra céder 20 appareils et donc réduire ses effectifs du tiers    Démission du gouvernement français: ce que l'on sait    Compétences numériques : Microsoft et LinkedIn soutiennent le retour à l'emploi    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 246 nouveaux cas, 13.215 au total    Bac au Maroc: l'épreuve d'arabe a fuité sur Facebook    Casablanca : Les épreuves du Bac sous haute sécurité sanitaire    Ouvertures des frontières: L'Espagne reste fermée aux Marocains, Algériens et Chinois    Laâyoune : Près de 12 tonnes de drogue incinérées    ONCF: 350.000 voyageurs depuis l'annonce du déconfinement    Remaniement : le Premier ministre français Édouard Philippe démissionne, son remplaçant désigné dans quelques heures    Un PJDiste ose : « Les Amazighs et les Juifs marocains d'Israël sont des traitres »    Mohamed Ziane écope d'une année de suspension d'exercice de la fonction    Forum Sino-Arabe : une alliance stratégique renforcée    Musées: Le ministère de la Culture appuie la FNM    Aymane Mourid signe à Leganés jusqu'en 2024    Championnat national virtuel de muai-thaï    Plan israélien d'annexion : le groupe arabe auprès de l'Unesco, présidé par le Maroc, vent debout contre le projet    Installation à Lima du groupe d'amitié parlementaire Pérou-Maroc    L'appel de la Palestine à la communauté internationale pour contrecarrer l'arbitraire israélien    Le WAC se prépare à défendre son titre    Après l'allégement des mesures de confinement, la reprise des tournages fait face à une série de difficultés    Nouvelles "mesures de résistance" en faveur du cinéma    Cinq œuvres de réalisateurs marocains subventionnées par Doha Film Institute    Driss Lachguar préside vendredi et samedi trois réunions régionales    Le beau message de Bachir Abdou à Saad Lamjarred (PHOTO)    « Folle de lui » de TiiwTiiw & LACRIM enflamme la toile    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Du flop Lamouchi à l'espoir Renard
Publié dans Libération le 16 - 10 - 2014

La Côte d'Ivoire, après un Mondial-2014 raté sous la direction du très contesté Sabri Lamouchi, entame un nouveau chapitre avec Hervé Renard, dont la nomination en tant qu'entraîneur suscite beaucoup d'espoir avant la CAN-2015 au Maroc.
L'ex-coach du FC Sochaux rallie pour l'instant tous les suffrages, à l'opposée de son prédécesseur. Dès son intronisation à la tête de la sélection ivoirienne, Sabri Lamouchi avait été affublé du surnom de "stagiaire", lui qui n'avait avant cela jamais dirigé d'équipe.
L'ancien international tricolore, malgré son vécu de joueur, "n'était pas à la hauteur, c'était comme une farce" de la Fédération ivoirienne de football (FIF), ironise Elie Kambiré, l'un des plus fameux journalistes sportifs ivoiriens.
Le Français, qui succéda en mai 2012 à l'Ivoirien François Zahoui, finaliste de la CAN-2012, battue aux tirs au but par la Zambie... d'Hervé Renard, cumula les désillusions.
Malgré une pléiade de stars - Didier Drogba, Yaya Touré, Gervinho, Salomon Kalou, etc. -, la Côte d'Ivoire fut éliminée sans gloire de la CAN-2013, battue en quarts de finale par le Nigeria, futur vainqueur de l'épreuve.
Lamouchi 'aurait dû partir plus tôt'
Les Ivoiriens se firent ensuite peur face au Sénégal lors du dernier tour qualificatif pour le Mondial-2014. Puis ils sombrèrent corps et biens au Brésil, malgré une première victoire contre le Japon, suivie par deux défaites face à la Colombie et la Grèce.
La Côte d'Ivoire, alors meilleure équipe africaine selon le classement de la Fifa, qui n'avait pas réussi à franchir le premier tour de la compétition en 2006 et 2010, s'arrêta au même stade quatre ans plus tard. Et Lamouchi démissionna.
"Je ne suis pas surpris de son bilan. Il aurait dû partir plus tôt. Mais il avait malgré tout le soutien des joueurs et des dirigeants. On a à mon avis beaucoup ménagé" ce "novice", estime Yaya Toutou Koné, un cadre de la Ligue professionnelle ivoirienne.
"Son passage est un gâchis", tempête Abdoulaye Traoré Ben Badi, l'attaquant vedette des Eléphants vainqueurs de la CAN-1992. "Il n'a jamais eu cet esprit rassembleur qui pouvait motiver le groupe. Son inexpérience l'a disqualifié."
Renard, 'homme de défi'
Les commentaires sont tout autres pour Hervé Renard, dont la carrière de joueur n'a jamais atteint des sommets, mais qui entraîne depuis 1999.
L'ex-coach de Sochaux, dont le mentor Claude Leroy, qualifié de "sorcier blanc", connut une carrière prolixe en Afrique (vainqueur de la CAN-1988 avec le Cameroun, 3e de la CAN-2008 avec le Ghana), connaît en outre bien le continent noir pour être passé par le Ghana, la Zambie, l'Angola et l'Algérie.
"C'est quelqu'un qui a une expérience du football de haut niveau et du football africain. Un entraîneur qui fait l'unanimité, surtout dans un contexte aussi difficile", constate Martial Yéo, ancien sélectionneur des Eléphants. Cela peut réconcilier les uns et les autres pour un nouveau départ."
Car face à un groupe vieillissant, désormais privé de l'idole Drogba, qui a pris sa retraite internationale, le grand blond a pour mission de faire éclore une nouvelle génération de joueurs.
Yaya Toutou Koné salue l'"homme de défi" doté d'"un mental de gagneur". "Il faudrait que les Ivoiriens soient patients avec lui. Ne regardons pas les résultats immédiats mais à long terme. Je pense que Renard va réussir sa mission."
A commencer par les qualifications pour la CAN-2015. Le bilan reste positif après trois journées, avec deux victoires, dont l'une samedi en RD Congo, pour gommer quelque peu le cuisant revers (1-4) encaissé au Cameroun.
La Côte d'Ivoire n'a pas manqué une phase finale de CAN depuis 2006. Les Ivoiriens digéreraient sans doute très mal une non-qualification pour Maroc-2015.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.