Kénitra: des motards utilisent leurs armes de service pour arrêter un récidiviste    Création d'un centre d'accueil pour les MRE à Tanger    Installation des agents d'autorité nouvellement nommés    Tanger : Un centre d'accueil pour la diaspora marocaine    Remaniement: Divisions de la majorité et compétences rares    Le Japon affiche de nouvelles ambitions africaines    Fête de la Jeunesse: Fini les cérémonies officielles…    Un Conseil de gouvernement jeudi prochain    Insolite : Mystérieux bienfaiteur    La Bourse de Casablanca clôture juillet en bonne mine    Le taux moyen de remplissage des barrages avoisine les 57% au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima    Création d'entreprises : 50.135 nouvelles entités au premier semestre    Grève de 48 heures des médecins du secteur public    Equipements télécoms : Le processus d'agrément dématérialisé    Télédéclarations: la CNSS s'associe aux banques participatives    Exploration pétrolière: Jeu de chaises musicales sur le permis Anoual    En Libye, la peur de finir à la rue après avoir fui les combats    Réfugiés: Le ras-le-bol des pays voisins de la Syrie, après 8 ans de guerre    Le commerce mondial des marchandises pique du nez au troisième trimestre    Commerce: Trump vante la perspective d'un accord « fantastique » avec Londres après le Brexit    Gibraltar autorise le pétrolier iranien à partir malgré la tentative américaine de blocage    Hong Kong, passerelle entre Pékin et le monde, malgré l'essor économique chinois    Les utilisateurs d'Instagram pourront bientôt signaler les « Fake News »    Taux négatifs    Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions : L'IRT décidé à franchir le tour préliminaire    Fouzi Lekjaa Objectif : Qualifier l'EN au Mondial et au dernier carré de la CAN    Coupe du Trône : Tirage au sort fatal pour au moins sept clubs de la D1    Championnat de Portugal : Adel Taarabt renoue avec Benfica jusqu'en 2022    Kitesurf : Dakhla à l'heure de la 5ème édition de «Dakhla Downwind Challenge»    Athlétisme : Des records du monde en danger    Neymar convoqué pour les prochains matches amicaux du Brésil    Vahid Halilhodzic prend officiellement les commandes de la sélection nationale    De nouveaux ambassadeurs du Qatar et de la Finlande à Rabat    Myrtilles : Cet aliment miracle réduit le risque d'Alzheimer et d'infarctus    Augmentation du nombre de bénéficiaires de l'Entraide nationale    Divers    Fès: L'UEMF s'allie à l'Ecole polytechnique    La Marine Royale saisit 4 tonnes de chira au large d'Assilah    Vol de médicaments de l'hôpital multidisciplinaire d'Azrou : Un récidiviste interpellé    Tanger : Deux arrestations dans une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort d'une personne    Réhabilitation du cimetière juif d'El Jadida    Le film culte "Apocalypse Now" ressort dans une nouvelle version    Depuis sa cellule, MHD rend un hommage déchirant à Dj Arafat    Une MasterClass pour former les musiciens en herbe    Casablanca: Où sont les autorités et la Cour des comptes?    «Le festival Bab Souss» du 23 au 25 août    Pour présenter ses vœux de l'Aïd Al Adha : Karima Skalli lance «Alhawa rachiki»    Fast and furious : Hobbs et Shaw assurent l'intérim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FIFM rend hommage à Adel Imam, Jeremy Irons et Viggo Mortensen
Publié dans Libération le 10 - 11 - 2014

Après Sharon Stone, Juliette Binoche, Mohamed Khouyi et Fernando Solanas, le Festival international du film de Marrakech (FIFM) continue à mettre en lumière les grands noms du cinéma international en rendant hommage, lors de sa 14ème édition, prévue du 5 au 13 décembre 2014, à trois acteurs des plus éminents : Adel Imam, Jeremy Irons et Viggo Mortensen.
Considéré comme l'un des meilleurs comédiens égyptiens, Adel Imam a entamé sa carrière d'acteur dès son très jeune âge. Il côtoyait, lors de rôles secondaires, les plus grands noms de la scène de l'époque à l'image d'Ismail Yassin, mais il s'est fait connaître du grand public grâce à sa participation à la célèbre pièce de théâtre «L'école des cancres ».
Son impressionnante filmographie de plus d'une centaine de titres témoigne de la richesse et de l'éclectisme de son talent. A travers des films où il interprète souvent des victimes de l'injustice et de la pauvreté et où se mêlent humour et tristesse, il dénonce le fanatisme religieux et les extrémistes. Parmi ses longs métrages les plus connus, l'on citera : "Ihna Btoua al Autobus" (Nous sommes ceux du bus), de son réalisateur Houssine Kamal (1979), "Hobb fi Azinzana" (Amour dans une cellule) de Mohamed Fadel (1983), "Al Irhab wa Al Kebab" (Le terrorisme et le Kebab) de Cherif Arafa (1993), "Imaret Yacoubian" (L'Immeuble Yacoubian) de Marouane Ahmed (2006) ou encore "Alzheimer" de Amrou Arafa (2010).
Quant à Jeremy Irons, après avoir multiplié les représentations sur scène, notamment avec la Royal Shakespeare Company, et les rôles pour la télévision anglaise, il fait ses grands débuts au cinéma à 32 ans dans « Nijinski » (1980), un drame d'Herbert Ross, aux côtés d'Alan Bates. En 1990, c'est la consécration, puisqu'il reçoit l'Oscar du meilleur acteur pour son interprétation du richissime comte Von Bulow dans « Le mystère Von Bulow » de Barbet Schroeder.
Jeremy Irons dispose aujourd'hui d'une carrière longue de 30 années, qui lui ont valu le mérite de figurer parmi les acteurs les plus aimés des cinéphiles partout dans le monde. Parmi ses rôles les plus mémorables, celui d'un missionnaire jésuite dans "The Mission", de Roland Joffé, ou le double rôle des jumeaux gynécologues dans le film « Faux-semblants » (Dead Ringers) de David Cronenberg.
Pour l'acteur et réalisateur Viggo Mortensen, Danois par son père et Améri¬cain par sa mère, il passe son enfance entre le Vene¬zuela, l'Argen¬tine et le Dane¬mark. À 11 ans, il part vivre à New York en compagnie de toute sa famille. Armé d'une caméra, le jeune Viggo filme tout ce qu'il voit : les passants, les scènes de la vie quotidienne... Marqué par la performance des comédiens de « Voyage au bout de l'enfer » , il fait sa première apparition au cinéma dans « La Rose pourpre du Caire » de Woody Allen. Sa révélation au grand public se fait grâce à son rôle dans "Witness" de Peter Weir, avant de s'imposer en tant que l'un des grandes stars du cinéma mondial en incarnant le personnage d'Aragorn dans la trilogie « Seigneur des anneaux de Peter Jackson.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.