Wydad-Raja: pas de vainqueur dans un derby très moyen (VIDEO)    Marché financier international: le Maroc lève 1 milliard d'euros    Réorganisation de « Casablanca Finance city »: le gouvernement donne son feu vert    Sahara marocain: nouveau coup asséné au polisario et à l'Algérie    Source militaire: plusieurs opérations menées ces derniers jours en Méditerranée    Bilan quotidien: 13 nouveaux décès à Casa-Settat    World News Day: D'esclave à activiste    Article 1067609    Confinement: La majorité des réfugiés au Maroc bénéficient des services de santé    Blanchiment de capitaux/financement du terrorisme: 390 affaires en 2019 et 2020    Une tonne de drogue saisie à Errachida    Opération «mains propres»: Au-delà du trafic d'alcool...    Maroc/Etats-Unis : Abdellatif Hammouchi reçoit à Rabat l'ambassadeur américain David Fischer    Pathologique fièvre électorale aux Etats-Unis : Quel cap pour le Maroc face à une Amérique déchirée ?    L'ancien chef de mission de Macron, Alexandre Benalla testé positif au Covid    La Barbade déclenche son «Queenxit»    US Round Up du jeudi 24 septembre – Ségrégation scolaire, Ecoles contaminées, Chômage, Trump/Markle,    A quoi servent les rapports d' activité des institutions de gouvernance ?    FAR: le général Louarak en visite d'inspection au mur de défense    Officiel: Luis Suarez signe à l'Atletico de Madrid!    Zidane au Wydad, Roberto Carlos confirme!    Ayoub El Kaabi de retour au Wydad!    Zlatan Ibrahimovic testé positif au covid-19    Ce soir, finale Supercoupe UEFA : Une présence marocaine et une menace covidienne !    Derby Casablancais : Le DTN et ses collaborateurs présents en mission officielle    La nécessité de la Politique !    Le camarade Abdelhak Khyari tire sa révérence    Wafa Assurance, quels impacts du covid-19 ?    30.000 tests anti-Covid rapides effectués dans la région de Fès-Meknès    Le Musée Mohammed VI rend hommage à Gharbaoui    Rabat : A la capitale, les musées sont ouverts    "Watchmen", les super-héros qui confrontent l'Amérique à ses démons passés et présents    Le coup de gueule de Laura Smet contre la cruauté envers les animaux    Ayoub Qanir primé à Toronto et Venise    CGEM : une Commission Afrique avec Abdou Souleye Diop et Ali Zerouali    La CGEM accueille trois nouvelles Fédérations    La jeunesse du PJD veut la tête de Mohamed Amekraz    Vers une alternance consensuelle ?    Settat: le covid-19 force un lycée à adopter l'enseignement à distance    Covid-19. Les Chinois nous piquent bien    Le monde de l'écriture et les champs de la création maghnifique    Youssef Mhakkak interpelle notre conscience dans «je suis une conscience»    L'art des objets, l'art de la trace    Le ministère de l'éducation nationale et le CESE signent une convention-cadre pour le partage d'expériences et de données    Fès : un brigadier contraint d'utiliser son arme de service pour interpeller un individu dangereux    Présidentielle américaine : Donald Trump peu enthousiaste à l'idée d'une passation pacifique du pouvoir    À Washington, derniers hommages à la juge Ruth Bader Ginsburg avant la bataille politique    Mali : la Cédéao pourrait acter vendredi une levée des sanctions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cap sur la très guettée 4G
Publié dans Libération le 29 - 12 - 2014

Episode mémoriel du foisonnement technologique, c'est de l'année 2014 que l'on retiendra surtout une embellie du secteur des télécommunications au Maroc, bel et bien, confortée par une détermination ambitieuse à satisfaire la forte appétence pour un très haut débit mobile. Flash-back sur les principaux jalons d'un nouveau tournant des télécoms marocains.
Force est de reconnaître ainsi que le secteur des télécoms a été essentiellement marqué par une évolution positive de ses indicateurs inhérents en particulier à l'accès et à l'usage. Chiffres à l'appui, le marché Internet national a drainé, à fin septembre, un total de 8,5 millions d'abonnés avec un taux de pénétration de 25,6%, impliquant un taux de croissance annuel de 62,8%, tandis que le nombre d'abonnés mobiles s'élevait à près de 44,26 millions, ramenant le taux de pénétration à 133,4%, et affichant de ce fait un renchérissement annuel de plus de 7%.
La belle performance du marché Internet a été particulièrement réalisée à la faveur de la dynamique qu'a connue l'accès Internet 3G en général et les offres combinant voix et Data en particulier qui représentent environ 82% du parc Internet 3G. En revanche, nul ne peut nier le constat d'une saturation des fréquences de la technologie 3G face à un engouement massif à l'échange de données. Un passage à la vitesse supérieure du débit mobile de la 4ème génération s'impose désormais avec acuité.
En effet, le déploiement de la technologie 4G est fortement sollicité dans une perspective de booster la qualité des services mobile au milieu de l'entreprise, mais également pour étancher la soif d'une société marocaine de plus en plus avertie.
Bilan d'étape, après le lancement de l'appel à concurrence en la matière, il sera procédé à l'instruction des offres soumises et à la désignation des adjudicataires retenus.
L'objectif visé par l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) est celui d'"achever le processus d'octroi des licences avant l'été 2015 pour une ouverture des services vers fin 2015, début 2016".
Il est, par ailleurs, opportun de mettre en relief les efforts de réduction de la fracture numérique entre l'urbain et le rural, à travers notamment l'annonce, tout récemment, du lancement d'un projet pilote visant à doter certaines communes rurales en connexions haut débit à Internet, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national pour le développement du haut et très débit.
De bonnes prémices s'annoncent alors en faveur du challenge de "permettre à 100 pc de la population d'accéder, d'ici 2022, à Internet avec un débit minimum de 2 Mb par accès". De surcroît, un retour sur les réformes législatives et réglementaires du secteur des télécoms réalisées en 2014, laisse évoquer l'adoption du projet de loi n 121-12 modifiant et complétant la loi n 24-96 relative à la poste et aux télécommunications qui intègre notamment une prestation d'itinérance nationale. Laquelle prestation devrait "garantir à un abonné mobile d'un exploitant donné d'utiliser le réseau mobile d'un autre exploitant, dans le cas où le réseau du premier exploitant ne couvre pas la zone dans laquelle l'abonné se trouve", selon l'ANRT.
De grandes possibilités d'offres de services diversifiés, innovants et compétitifs devraient ainsi s'offrir, tel qu'avait estimé l'ANRT, qui inscrit cette révision réglementaire dans le cadre de sa Note d'orientation générale pour le développement du secteur des télécoms pour la période 2009-2013 (NOG 2013). C'est dans ce même ordre d'idées, et dans l'objectif de donner plus de visibilité aux acteurs actuels et promouvoir l'investissement dans ce secteur, que l'Agence se penche actuellement sur l'élaboration des orientations générales du secteur des télécoms à l'horizon 2018. Il s'agit, en effet, pour l'ANRT de dresser le bilan de l'évolution du marché des télécoms durant la période 2009-2013, d'établir les perspectives du secteur pour les quatre années à venir et d'étudier les moyens de renforcer les leviers de régulation.
La nouvelle NOG à l'horizon 2018 sera élaborée sur la base de l'examen des modalités de mise en œuvre dudit Plan national pour le développement du haut et très haut débit au Maroc, la relance des projets de service universel pour la période 2014-2018, et l'analyse des défis de la régulation sectorielle dans un environnement numérique. Ces chantiers, auxquels s'ajoutent la mise en service de la 4G, le déploiement et l'exploitation des réseaux FTTH (fibre optique jusqu'au domicile), ou encore l'adoption de la loi 121- 12 s'affichent parmi les principaux défis pour le secteur des télécoms en 2015.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.