Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    CNOM : "Génétique et sport : l'impact de l'hérédité sur la performance sportive"    MCA-WAC (1-1) : Le Wydad victime de la VAR, de l'arbitre et de la CAF    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    Le roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à Gaza et en Cisjordanie    Affaire Ghali : la plainte du Club des avocats transmise au parquet de l'Audiencia Nacional    Hirak: Les Algériens dans la rue malgré la répression    Manifestation à Casablanca après la prière du vendredi en solidarité avec la Palestine    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Afghanistan : attentat dans une mosquée près de Kaboul    Maroc/Covid-19: le bilan de ce vendredi 14 mai    La crise des réfugiés rohingyas «ne doit pas tomber dans l'oubli», selon le HCR    La COP26 se tiendra en présentiel à Glasgow (président)    Agadir : interpellation d'un individu pour publication d'un contenu violent    En vertu d'arrêtés conjoints publiés au BO, des sociétés étrangères autorisées à créer des fermes aquacoles à Dakhla    Masters 1000 de Rome: Nadal bat Zverev et se qualifie en demi-finales    Affaire Brahim Ghali : le silence du gouvernement espagnol est «contre-productif»    Maroc : Le CESE préconise une nouvelle organisation du souk hebdomadaire    Changement d'heure: voici quand le Maroc va repasser à GMT+1    Un joueur du Real en isolement    Un séparatiste du «Polisario» lance un appel au meurtre visant des policiers marocains    Santé connectée: A consommer avec modération !    Transport maritime: programmation d'une liaison spéciale entre Tanger et Algésiras    L'antitrust italien inflige une amende de 102 millions d'euros à Google    Les Casablancais retrouvent l'historique Parc de la Ligue Arabe (Reportage)    Covid-19 : l'OMS appelle à renoncer à vacciner les enfants pour donner les doses aux pays défavorisés    Podcast: Punk, en toute transparence    Réseaux sociaux: 84% des marocains utilisent WhatsApp en 2021    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Japon : l'état d'urgence élargi face à la pandémie    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    Météo Maroc: temps assez stable sur une majeure partie du pays ce vendredi    Célébration du 65ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR)    Coupes de la CAF : Missions périlleuses pour le WAC et le Raja en déplacement    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    Fermeture des salles de cinéma : Les exploitants lancent un appel au ministre El Ferdaous    Livre. Danse avec les riches    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Les étrangers au pays des Vikings", les histoires des diasporas en Norvège
Publié dans Libération le 09 - 01 - 2015

img src="http://www.libe.ma/photo/art/default/7333698-11286103.jpg?v=1420723882" alt=""Les étrangers au pays des Vikings", les histoires des diasporas en Norvège" title=""Les étrangers au pays des Vikings", les histoires des diasporas en Norvège" /
"Les étrangers au pays des Vikings" est le titre choisi par l'écrivaine marocaine Zakia Khairhoum pour sa collection de nouvelles qui retrace la vie quotidienne des diasporas en Norvège, un pays qui se différencie géographiquement et culturellement du reste de l'Europe.
Cette lauréate d'un master en littérature anglaise de l'Université Saint Francis College, raconte dans ses nouvelles des histoires et témoignages de la vie des étrangers, en particulier des Arabes et Musulmans, dont la présence ne cesse de croître en Norvège depuis l'essor économique des années soixante.
Les personnages de Zakia Khairhoum sont profondément inspirés de personnalités réelles résidant dans un pays à l'héritage des Vikings, ces explorateurs, commerçants, mais aussi pirates scandinaves (Norvège, Suède, Danemark et Islande) qui ont mené au cours d'une période allant du huitième au onzième siècle, plusieurs guerres contre des peuples européens.
Dans une déclaration à la MAP, la nouvelliste marocaine a indiqué que ses ouvrages jettent une lumière crue sur "notre vie comme des étrangers, toutes races, religions et couleurs confondues, et présente des images de notre quotidien dans la société scandinave et des aspects d'intégration ou de séparation".
Il s'agit de "dévoiler les attitudes des gens, peu importe leurs nationalités, et leurs comportements individuels positifs ou négatifs, de parler de l'être humain en Occident ou en Orient et d'évoquer le mal et le bien", a souligné Zakia Khairhoum, également membre du Syndicat des écrivains norvégiens.
Pour cette ancienne enseignante de la langue française à l'école Urtehagen Skole à Oslo, ces nouvelles mettent en évidence les aspects contradictoires de la nature humaine.
"Il y a beaucoup de facteurs ayant une influence sur l'être humain qui devient, qu'il le veuille ou non, un ambassadeur de son pays", a ajouté celle qui a travaillé dans le Centre culturel irakien en Norvège (1996) avant d'être nommée vice-présidente du Forum arabe à Oslo en 1997.
Cette influence ne se fait pas du jour au lendemain, a-t-elle argué, d'où la nécessité de décrire en détail les vues naturelles diverses et les conditions climatiques difficiles en Norvège où il fait d'habitude plus froid que dans d'autres régions en Europe, étant donné que le pays nordique est proche du Pôle Nord.
Parmi les titres de cette collection de 17 nouvelles de Zakia Khairhoum figurent "La tempête", "La neige rouge", "Analina est perdue", "La chaussure du président", "Christina", "Le Faucon sauvage", "Ce pays est ma patrie" et "Le train de liberté", entre autres.
"Ce sont des histoires à dimension purement humaine de sorte que le lecteur pourrait s'identifier aux personnages de ces nouvelles dans leurs sensations d'aliénation, d'exil, d'envie, de joie , d'échec et de tristesse", a souligné l'écrivaine marocaine, qui était en 2004 une conseillère auprès du Centre culturel norvégien pour recommander les ouvrages arabes à traduire.
Cette collection, publiée par la Maison d'édition et de distribution jordanienne Al Karmal, a montré sans conteste à quel point Zakia Khairhoum a réussi à rendre vivants et attachants les lieux et personnages de ses nouvelles dans une région connue pour son climat cruel et froid et sa culture et mode de vie particuliers.
Aux yeux de cette intellectuelle maroco-norvégienne, "la vie de l'être humain n'est qu'un voyage qui pourrait être à l'intérieur de la patrie ou bien ailleurs", tout en admettant que l'Homme pourrait sentir l'aliénation dans les deux cas. "Reste que sa vie, sa souffrance et ses expériences façonnent sa personnalité dans la société où il vit", a-t-elle conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.