SM le Roi a jeté les bases d'un partenariat plus étroit avec les Etats-Unis    Sahara : Le Togo exprime son "soutien total" à la souveraineté du Maroc    Le ministre de l'intérieur s'entretient avec son homologue israélien    L'Opinion : Crédibilité vs abstentionnisme    BAM : le dirham s'apprécie de 1,89% face au dollar en décembre 2020    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, lundi 18 janvier    Croissance économique en 2021: les scénarii du HCP    Devant la « perplexité vaccinale », diversifier les sources pour sortir de la dépendance    Les Lions de l'Atlas partent à la défense de leur titre    Coupe du Monde des clubs: Annulation du match d'ouverture    Championnat d'Allemagne: Le Bayern Munich champion d'hiver    Championnat d'Italie: L'Inter de Hakimi dompte la Juventus    Grande manifestation sportive au profit des étudiants    Boutaïb de retour avec le Havre    Agadir: mise en échec d'une opération d'émigration clandestine, 4 interpellations    La Marine Royale avorte une opération de trafic de chira    Vaccins: le monde fait face à un échec moral «catastrophique»    Narsa : les délais de rendez-vous largement réduits    Lancement d'un projet de mise à niveau urbaine de quartiers sous-équipés    L'ONEE et la FRDISI s'allient pour la réalisation d'un centre de technologie digitale intelligente    Deux ans et demi de prison pour le patron de Samsung, rejugé pour corruption    Une journée très particulière à Washington    L'Islam de France se dote d'une «charte de principes»    Digitalisation, Bank Of Africa passe à la vitesse supérieure    Envol et déploiement    Des nouveaux «trésors» archéologiques dévoilés au public    Valorisation du patrimoine culturel et soutien à la créativité des jeunes musiciens    Quand le PJD comparait les Juifs aux singes et aux porcs    Ramallah. Les chefs du renseignement égyptien et jordanien rencontrent Abbas    La CAF et StarTimes annoncent un accord pour diffuser le CHAN    Souss-Massa : Enactus vise le développement de 40 projets d'entreprises sociales    Accords d'Abraham. Que fera Joe Biden de l'héritage de Donald Trump?    La nouvelle ère en Europe    Jeunesses partisanes : Jamais sans ma liste nationale !    Inédit sur 2M : Découvrez qui sera «Ahssan Pâtissier» dès le 26 janvier    Coloration de l'eau de l'Oued Bouskoura : les précisions de Lydec    Avoirs en déshérence consignés chez la CDG : Près de 25.000 comptes et 330 millions DH en attente de restitution    Parc Industriel Aïn Johra (PIAJ) : Les travaux d'extension lancés    Edito : Loupé    Exercice naval conjoint entre la Marine Royale et l'US Navy    Le Maroc continue d' enchaîner les victoires sur les les ennemis de son intégrité territoriale    Ben Affleck évoque les violentes critiques à l'époque de son couple avec Jennifer Lopez    Bong Joon-ho présidera le jury du Festival de Venise    Yahya Abounizar, artiste peintre au parcours éloquent...    Pas de solution en dehors de l'initiative d'autonomie    Abdelkhaleq JAYED : Dans l'envers des pages une réflexion sur le temps, les sons, les couleurs et les signes    L'Arabie saoudite et le Qatar rouvriront leurs ambassades respectives «dans les prochains jours»    Le Royaume du Maroc...Horizon Vertical    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La France déploie un détachement de liaison au Niger pour contrer Boko Haram
Publié dans Libération le 07 - 02 - 2015

La France a mis en place un détachement de liaison et de contact à Diffa, dans le sud du Niger, dans le cadre de la lutte régionale contre le groupe islamiste Boko Haram, a annoncé jeudi l'état-major des armées françaises.
Ce déploiement a été effectué "ces dernières semaines" à la demande des partenaires de la France et entre dans le cadre de la lutte contre Boko Haram, a-t-on précisé à l'état-major. Il s'agit "d'assurer la liaison avec les armées" des pays partenaires de la France dans la région.
Un important contingent de troupes tchadiennes est aussi arrivé dans la région de Diffa, non loin de la frontière nigériane, selon des sources militaires nigériennes.
Selon une autre source militaire, 300 soldats tchadiens sont déployés dans la ville de Bosso, à la frontière avec le Nigeria. L'armée tchadienne dit avoir tué plus de 200 combattants de Boko Haram mardi lors d'affrontements qui se sont déroulés dans les villes nigérianes de Gambaru et Ngala, situées non loin de la frontière camerounaise.
Le Niger pourrait être le deuxième pays à intervenir au Nigeria après l'offensive terrestre lancée par les Tchadiens contre Boko Haram mardi.
Selon une source proche du gouvernement de Niamey, le Parlement nigérien se réunira lundi pour donner son feu vert à l'envoi de troupes au Nigeria.
En première ligne dans la bande sahélo-saharienne via son dispositif antiterroriste Barkhane, la France écarte, quant à elle, pour l'instant, tout engagement militaire direct au Nigeria contre Boko Haram.
Paris limite pour l'heure son soutien à une aide logistique et opérationnelle aux pays de la région et tente de favoriser le dialogue entre ses trois anciennes colonies (Cameroun, Tchad, Niger) et le Nigeria.
Plus de 10.000 personnes ont été victimes l'an dernier de l'insurrection menée par Boko Haram, qui souhaite instaurer un califat dans le nord-est du Nigeria. L'enlèvement de 200 lycéennes en avril 2014 par le groupe islamiste a suscité une vague d'indignation internationale et conduit Paris à accueillir un sommet sur la sécurité du Nigeria.
Nigeria, Cameroun, Niger, Bénin et Tchad ont déclaré à cette occasion une "guerre totale" à Boko Haram et promis une meilleure coordination. Fin janvier, face à la multiplication des incursions de Boko Haram dans les pays limitrophes, l'Union africaine a autorisé la mise en place d'une force régionale de 7.500 soldats venus des cinq pays de la région.
Le Conseil de sécurité de l'ONU les a invités jeudi à coopérer plus efficacement. Une réunion sur le sujet s'est ouverte jeudi au Cameroun, ce dont le Conseil s'est félicité. Il se réjouit en outre que la contre-attaque menée mardi par l'armée tchadienne l'ait été avec le consentement et la collaboration du Nigeria.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.