Un colloque dédié au secteur de la presse à l'initiative de l'ANME    De nouvelles annonces sur le renforcement du partenariat stratégique Maroc/Etats-Unis    Ahmed Dgharni tire sa révérence    Sahara: l'Alliance du Pacifique réitère son appui à l'initiative marocaine d'autonomie    La rentrée décisive    Droits de l'Homme : La CRDH de Guelmim-Oued Noun tient sa première réunion ordinaire    Nouveau consul espagnol à Rabat    Investissements publics : une enveloppe globale de 230 milliards de DH en 2021    PLF 2021, l'autre facette : Coupe budgétaire, annulation de crédits ouverts, emprunt extérieur…    Tourisme: l'ONMT passe à la vitesse supérieure    PLF 2021: plus de 20.000 postes budgétaires prévus    L'ONMT reprend les Fam Trips    Le PLF-2021, un projet réaliste qui tient compte des «capacités objectives»    Le HCP compte réaliser une nouvelle enquête nationale sur la famille    Smartphones : realme remporte 5 prix internationaux de design    Débat du siècle. Combattre l'économie turque mène en enfer    La FIFA lance son programme exécutif de lutte contre le dopage    La RSB qualifiée pour sa deuxième finale consécutive    Hakimi, l'ailier qui déborde d'ambition à l'Inter    L'Atletico Madrid privé de Diego Costa face au Bayern Munich    Un premier centre de campagne privé au quartier Derb Sultan à Casablanca    El Otmani: les mesures prises ont démontré leur efficacité    Agriculture sans glyphosate : Les Domaines agricoles avant-gardistes    Le fructose peut causer le trouble bipolaire    Coronavirus : des conseils pour passer le test PCR sans danger    Boujemaâ Lakhdar, le maître    Le Maroc récupère 25.500 pièces archéologiques rares    Cinemed. Les films marocains cartonnent au festival de Montpellier    "La lecture, acte de résistance": «Un élan de solidarité citoyenne pour sauver le livre»    Dakhla : Mise en échec d'une tentative d'émigration illégale    Alerte météo : Fortes rafales de vent mardi dans plusieurs régions    Bolivie: Le dauphin d'Evo Morales vainqueur de l'élection présidentielle    Bilan quotidien: 2.117 nouveaux cas, dont 651 à Casa-Settat    Colonisation de Mars – Elon Musk a déjà la date    Un Raja à bout de souffle surpris par le Zamalek    Coup dur pour Liverpool    Stage des U20 à Maâmoura    L'Australie assène une claque au Polisario devant l'ONU    Luis Arce, vainqueur de la présidentielle en Bolivie    Kirghizistan: Démission du président Sooronbay Jeenbekov    La campagne dans les Etats-clés se tend davantage    Coronavirus : Badr Hari testé positif    Langages du Sud se penche sur le rôle du sport dans l'éducation et la citoyenneté    Scandale. Adil Rami va-t-il balancer les sextapes tournées avec Pamela Anderson ?    France: le gouvernement annonce un plan d'action contre la radicalisation    La chanteuse Najat Atabou surprend ses fans (PHOTO)    Saeb Erekat hospitalisé à Jérusalem    Google célèbre le 110ème anniversaire de Farid Al Atrach    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Violences meurtrières en Egypte au lendemain des sentences contre la confrérie musulmane
Publié dans Libération le 14 - 04 - 2015

Quatorze personnes ont été tuées dimanche dans la péninsule du Sinaï dans deux attaques contre l'armée et la police revendiquées par la branche locale du groupe Etat islamique, responsable de nombreux attentats contre les forces de sécurité dans cette région de l'est de l'Egypte. Selon des responsables de la sécurité, un officier et cinq autres militaires ont péri dans l'explosion dans la matinée d'une bombe placée en bord de route, au passage de leur véhicule blindé près de la localité de Cheikh Zouwaid, dans le Nord-Sinaï.
Le Nord-Sinaï est un fief du groupe Ansar Beït al-Maqdess (les Partisans de Jérusalem en arabe), considéré comme la branche égyptienne de l'EI depuis qu'il a fait allégeance à l'organisation jihadiste et s'est rebaptisé "Province du Sinaï".
Sur un compte qui lui est attribué sur Twitter, "Province du Sinaï" a revendiqué l'attaque "contre un véhicule des soldats mécréants".
Sur sa page Facebook, l'armée a confirmé l'attentat et la mort de six soldats: "Leur véhicule a été visé par un engin explosif posé par les terroristes extrémistes, qui a tué un officier, un sergent et quatre soldats et blessé deux autres soldats".
Quelques heures plus tard, toujours au Nord-Sinaï, huit personnes dont plusieurs policiers ont été tuées et 44 blessées dans un attentat suicide au camion piégé, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé.
Le ministère de l'Intérieur a indiqué que les forces de sécurité avaient ouvert le feu sur le véhicule qui fonçait sur le poste de police à El-Arich, chef-lieu du Nord-Sinaï. "Les forces de sécurité ont ouvert le feu sur le véhicule, qui a explosé".
Selon un officier de police, le camion était chargé d'explosifs, recouverts de paille. La façade du poste de police, ainsi que des immeubles alentours, ont été endommagés par la déflagration.
Dans un incident séparé, un capitaine de l'armée et deux soldats ont été blessés dans une attaque à un point de contrôle proche de la ville de Rafah, frontalière de la bande de Gaza. Ansar Beït al-Maqdess a affirmé qu'un sniper du groupe avait mené l'attaque.
Ces attaques surviennent au lendemain de la confirmation par un tribunal égyptien des peines de morts prononcées à l'encontre du numéro un des Frères musulmans, Mohamed Badie, et de 13 autres personnes accusées de violences.
Une vaste campagne militaire a été lancée contre les groupes extrémistes dans le Sinaï il y a près de deux ans, mais elle n'a pas réussi à mettre fin aux attentats. Selon les autorités, plus de 500 policiers et soldats ont été tués dans ces attaques, essentiellement dans le Nord-Sinaï, depuis 2013.
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a publié dimanche un décret prévoyant une peine de prison à vie pour les personnes reconnues coupables d'avoir creusé ou utilisé des tunnels aux frontières du pays, en particulier vers la bande de Gaza.
L'Egypte soupçonne des activistes palestiniens de prêter main forte aux groupes armés égyptiens.
Outre le Sinaï, l'Egypte est menacée par l'EI à sa frontière ouest, avec la progression du groupe en Libye.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.