Communiqué du bureau politique du PPS    Air Arabia lance une nouvelle liaison entre Casablanca et Rennes    Nos vœux    La main de Bouchaïb Habbouli...    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    SM le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection    Le Bayern, Liverpool et City enchaînent, le Real échappe au pire    FC Barcelone: Bartomeu démissionne!    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    Régionalisation: Laftit a fait une annonce    Rapatriement : où en est-on avec les Marocains bloqués à l'étranger ?    Comment protéger nos enfants contre le harcèlement et les abus sexuels dans les espaces publics?    Le roi Mohammed VI écrit au président tchèque    PLF 2021 : les appréciations du patronat    Le ministère des Finances propose aux investisseurs ses lignes de crédits    Fitch Ratings: le Maroc perd son «Investment grade»    Un gouvernement terne et indolent!    GP du Portugal de F1 : Lewis Hamilton bat le record de victoires de Michael Schumacher    «Plaidoirie pour un Maroc laïque»    Les EAU décident d'ouvrirr un Consulat général à Laâyoune    Khalid Ait Taleb fait son plaidoyer    Le roi de Thaïlande: un monarque doublement désavoué    France-Islam : Halte à l'escalade    La sécurité alimentaire à l'épreuve de la pandémie    Coronavirus : l'immunité acquise par les personnes guéries diminue rapidement [Etude]    Vaccin anti-Covid: Sanofi et GSK font des promesses    Aïd Al Mawlid: le nord du Maroc renforce les contrôles    Gérald Darmanin. De quoi je me mêle!    Nadine Morano: « le Maroc est un pays ami, mais… »    L'ONMT fonde ses espoirs sur l'international    Vidéo : Pour lever la résistance au masque de protection contre le coronavirus    Edito : Software    Atteinte aux sacralités de l'Islam : Le RNI exprime son indignation    Covid-19 : Le président algérien hospitalisé    L'Intérieur veillera à son instauration dans plusieurs villes L'analyse des eaux usées, un nouveau protocole anti-Covid-19    France-Turquie. Les « fils de chiennes » ont encore frappé.    Ecomondo et Key Energy basculent vers le digital : 15 jours d'économie verte en Italie    Atteinte aux religions et prophètes : Le Conseil supérieur des ouléma dénonce    Volleyball: le message du roi Mohammed VI à Bouchra Hajij    Coup de tonnerre au Barça: Bartomeu démissionne !    Un autre pays africain ouvre son consulat à Laâyoune    Le président de la FIFA testé positif au covid-19    Bartomeu: Messi est la clé du nouveau projet du FC Barcelone    Journée du patrimoine audiovisuel, une "fenêtre sur le monde " au temps de la Covid19    Les révélations inattendues de Lara Fabian    "Eclat d' amour et des amours confinées " , nouveau recueil de Bouchra Fadel    « Finding Agnes ». Le Maroc inspire les réalisateurs étrangers    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'acteur Sean Penn accuse George W. Bush d'avoir été derrière la création de Daesh
Publié dans Libération le 29 - 04 - 2015

Connu pour sa personnalité charismatique, sa violence et ses opinions politiques très controversées, en particulier son opposition, en 2003, à l'invasion de l'Irak par les Etats-Unis, l'acteur américain Sean Penn n'est pas passé inaperçu dans l'émission de talk show «Late Night With Conan O'Brien» en accusant l'ancien vice-président Dick Cheney et l'ancien président George W. Bush d'avoir conçu des politiques néfastes qui ont conduit à la création de groupes terroristes, notamment l'Etat islamique. «Ce sont ces gens et d'autres qui ont inventé Daesh ou l'Etat islamique (EI)», a déclaré Penn, à Conan O'Brien sous les applaudissements de l'assistance. «Je veux dire qu'ils sont vraiment eux qui l'ont créé, et donc je voulais lancer un cri. Merci pour cela», a-t-il ironisé
L'acteur américain s'est également demandé comment Dick Cheney qui a eu des problèmes de santé graves dans le passé pourrait être encore en vie alors que des militants comme Harvey Milk à San Francisco ont été tués par des balles assassines. En effet, quand il s'agit de parler de politique, Sean Penn ne mâche pas ses mots. «Dick Cheney est ce genre de bactéries aigries de l'humanité», a-t-il lancé, avant d'ajouter : «C'est toujours une surprise pour moi de me rappeler que, grâce à la technologie bionique et tout le bataclan, ce gars-là est toujours là».
Interviewé, en mars dernier, par « The Telegraph » à l'occasion de la sortie de son dernier film, Sean Penn avait, par ailleurs, fait une étrange confession. L'acteur de 54 ans a admis qu'il regardait les vidéos de décapitation du groupe jihadiste Daech, une façon pour lui de se confronter à la violence du monde réel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.