Les Emirats Arabes Unis ouvrent un consulat à Laâyoune    Volleyball: le message du roi Mohammed VI à Bouchra Hajij    Covid-19 : une étude britannique fait état d'une diminution rapide de l'immunité acquise chez les malades asymptomatiques    PLF 2021: l'opposition déplore « un manque d'audace »    Banques participatives: 7,7 MMDH de financements accordés à fin juin 2020    Un autre pays africain ouvre son consulat à Laâyoune    Prison de Tiflet: le chef de la cellule terroriste démantelée à Témara commet un meurtre    Crimes et violence au Maroc: 220.000 arrestations en 2020    FC Barcelone: Josep Maria Bartomeu démissionne    Le président de la FIFA testé positif au covid-19    Tourisme: quelle est la perception générale de la destination Maroc ? (Etude)    3988 nouveaux cas au Maroc: la répartition par régions    Aïd Al Mawlid: contrôles renforcés à Tanger    Magazine : F.C. Séville et Atalanta Bergame, deux clubs qui donnent des leçons gratuites    Ce que l'on sait sur l'assassinat d'un gardien de prison par «Moul triporteur»    Football : La Renaissance Sportive de Berkane sur le toit de l'Afrique    Le Maroc plaide à l'ONU pour un système multilatéral renouvelé et plus équitable    Habib El Malki reçoit son homologue libyen    Les fondements psychologiques de l'incorrection de Trump lors des débats présidentiels    Sektioui, brillante transition de la pelouse au banc    Bouchra Hajij élue présidente de la CAVB    Hausse de l' encours global des avoirs conservés par Maroclear en 2019    Maroc Telecom, "Top Performer RSE" pour la 7ème fois consécutive    Le Conseil supérieur des oulémas dénonce toute forme d'atteinte à la sacralité des religions    Journée du patrimoine audiovisuel, une "fenêtre sur le monde " au temps de la Covid19    Les révélations inattendues de Lara Fabian    "Eclat d' amour et des amours confinées " , nouveau recueil de Bouchra Fadel    Coronavirus au Maroc : le bilan bimensuel du ministère de la Santé    Intox au sujet de la forêt de Bouskoura : Les précisions du département des Eaux et Forêts    US Round Up du mardi 27 octobre – Elections américaines, Wall Street, La juge ACB, le Dakota du Sud    « Finding Agnes ». Le Maroc inspire les réalisateurs étrangers    Les signatures et approbation des marchés déléguées aux directeurs régionaux    Un 5ème Sela Park pour Aradei Capital    Port du masque : les autorités locales donnent des chiffres    Ce facteur augmenterait le risque de mourir du Covid-19    Dans un communiqué conjoint du PPS, PI et PAM    L'UEM annonce la tenue de son prochain congrès    La semaine mondiale de l'entrepreneuriat en sa 2è édition    Najlae Benmbarek: directrice de la diplomatie publique    Chili: La troisième mort de Pinochet    Khalid Ait Taleb : « Le taux d'occupation des lits dans les services de réanimation est passé de 5% au début de la pandémie à 31,3% aujourd'hui »    Hier, l'avenir était meilleur !    La vie est belle dans les yeux d'un homme qui aime le cinéma    Caricatures du prophète : Le « Conseil des sages musulmans » veut poursuivre Charlie Hebdo en justice    "La démondialisation", thème de la 9e édition des Dialogues Stratégiques    Aquaculture Coopération maroco-espagnole pour lancer des projets au niveau du littoral nord    Conférence : L'Afrique dans la pensée de Feu SM Hassan II sous le feu des projecteurs    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trois soldats et un policier tués par le PKK
Publié dans Libération le 17 - 08 - 2015

Le bilan des victimes parmi les forces de sécurité turques s'est encore alourdi samedi, trois militaires et un policier ayant péri dans de nouvelles attaques attribuées aux rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), trois semaines après le début d'une "guerre contre le terrorisme" qui ensanglante ce pays. "Trois de nos soldats sont morts en martyrs et six autres ont été blessés" dans une explosion survenue sur une route de la province de Bingol (est), dans la région de Karliova, a annoncé l'armée turque dans un communiqué. Un policier a également été tué samedi au cours d'une attaque du PKK dans la région de Semdinli (région d'Hakkari, sud-est), survenue alors que les forces de l'ordre bouchaient les tranchées creusées par les rebelles. La veille, une attaque avait fait trois morts et six blessés à Daglica, dans la même région d'Hakkari. Selon une source gouvernementale, 39 membres des forces de sécurité turques ont au total été tués depuis le 20 juillet dans des attaques attribuées au PKK.
Après l'attentat suicide de Suruç (sud), attribué au groupe Etat islamique (EI), dans lequel 33 personnes proches de la cause kurde ont été tuées, la Turquie a déclenché le 24 juillet une "guerre contre le terrorisme" et sept autres civils ont péri dans des violences
Si l'objectif affiché est de lutter à la fois contre le PKK et les jihadistes de l'EI, dans les faits, les bombardements de l'aviation turque se concentrent essentiellement sur les positions des rebelles kurdes en Irak.
En réponse, le PKK a rompu unilatéralement un cessez-le-feu en vigueur avec Ankara depuis 2013, et repris les armes. Les combats contre le PKK vont se poursuivre "intensément", a prévenu samedi le président turc Recep Tayyip Erdogan, s'exprimant dans la province de Rize, sur les bords de la Mer Noire. "Personne ne doit tester la force de la Turquie, au risque d'en payer le prix fort", a-t-il menacé.
Outre les raids aériens, la Turquie multiplie les coups de filet contre des membres présumés de l'EI et du PKK : au moins 84 personnes ont été arrêtées dans plusieurs provinces dont celles d'Istanbul, de Mardin et de Gaziantep (sud-est), ainsi que de Van (est), a annoncé samedi l'agence de presse proche du gouvernement Anatolie.
Un grand nombre d'explosifs, de kalachnikovs et de lance-roquettes ont été saisis au cours de ces opérations, a ajouté Anatolie.
Selon le journal Hürriyet, qui cite des sources officielles, 30 gilets munis d'explosifs, dont certains prêts à l'emploi, ont été retrouvés chez des membres présumés de l'EI. Au total, plus de 2.500 personnes soupçonnées d'être des membres du PKK, de l'EI ou d'un groupe marxiste (DHKP-C) ont été arrêtées, et plus de 600 d'entre elles sont actuellement détenues, selon une source gouvernementale.
Aux prises avec les rebelles du PKK sur son territoire, la Turquie s'est également dit préoccupée par l'avancée de la branche armée du parti kurde syrien dans le nord de la Syrie.
"Le PYD (parti de l'Union démocratique kurde, Ndlr) ne figure pas parmi nos cibles. Nous n'attaquerons pas le PYD tant qu'il n'attaquera pas la Turquie", a assuré un responsable turc, au cours d'une rencontre avec des journalistes.
Ankara s'inquiète d'une part des "liens très étroits" que le PYD a noués avec le PKK, d'autre part de sa proximité avec le régime de Bachar al-Assad. Des inquiétudes dont la Turquie a fait part aux Etats-Unis, un allié avec lequel elle est résolue à créer une zone de protection débarrassée des jihadistes de l'EI dans le nord de la Syrie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.