Coronavirus : le Maroc dépasse la barre des 100.000 contaminations    Le docteur et académicien Mohamed Talal tire sa révérence    Abu Wael al-Rifi : Le contraste saisissant entre les grands patriotes et les petits maitres des entourloupettes    Lanceur d'alerte : Révélations en série d'un officier des services secrets du Polisario    Liberté économique : le Maroc 78ème mondial    La BVC dans le rouge du 14 au 18 septembre    Algérie: Un milliard de dollars de pertes financières    Mamounia, Royal Mansour, Fours Seasons...ils vont rouvrir leurs portes à Marrakech    La nouvelle Clio et le nouveau Captur disponibles au Maroc    Mercato: Gareth Bale de retour à Tottenham!    Bundesliga: Le Bayern détruit Schalke!    Liverpool officialise l'arrivée de Thiago Alcantara    Le Maroc remarquablement élu au Comité des Droits de l'Homme de l'ONU    Coronavirus: en France, la Haute Autorité de santé tranche sur la fiabilité des tests salivaires    Tanger: la douane découvre une usine clandestine    Marrakech adoptera l'enseignement en alternance    Mohamed Rouicha : sauveur de mémoire    Un parcours culturel très riche et très séduisant    Des artistes marocains appellent à la réouverture des théâtres et des salles de cinéma!    Entretien avec Othman Ktiri, l'entrepreneur marocain qui a réussi en Espagne    Washington reconduit unilatéralement les sanctions de l'ONU contre l'Iran    En Grèce, 9 000 demandeurs d'asile ont déjà rejoint le nouveau camp de Lesbos    Mexico : création d'un groupe d'amitié avec le Maroc pour promouvoir la coopération bilatérale    "Africa Innovation Week 2020": l'EMSI rafle la mise    Contrats spéciaux de formation: des mesures annoncées en faveur des entreprises marocaines    Climat des investissements au Maroc : le Département d'Etat US distribue bons et mauvais points [document]    Formation: mesures exceptionnelles en faveur des entreprises marocaines    «Enquête exclusive» : les dérives du régime algérien mises en lumière    Une photo de Leila Hadioui avec Saad Lamjarred surprend ses fans    Arabie saoudite: cinq personnes blessées par un projectile tiré par les Houthis    Nadal tombe à Rome (VIDEO)    Le régime algérien veut empêcher le Hirak de reprendre ses manifestations    Tanger : après l'affaire Adnane, nouvelle arrestation pour « attentat à la pudeur »    Météo : le temps se rafraîchit ce dimanche au Maroc (températures)    Mika « Loves Beirut » et d'autres stars mondiales aussi    L'image de la semaine    «Zanka contact», un ovni dans le 7e art national    Culture en vrac    Botola Pro: l'OCK tombe à domicile face à Berkane (VIDEO)    Real Madrid: Gareth Bale prêté à Tottenham    Cellule terroriste démantelée le 10 septembre: Ce que révèle l'expertise de la police scientifique    La presse britannique évoque les « sculptures » de Mehdia    Le secrétariat général des Finances de nouveau vacant    El Fizazi n'exclut pas un retour de Benkirane à la politique    Turquie : Ankara condamne un journal grec qui avait invité Erdogan à « aller se faire foutre »    Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un palmarès historique aux 67èmes Emmy Awards
Publié dans Libération le 22 - 09 - 2015

On accuse souvent les Emmy Awards de ne pas savoir aller de l'avant, de toujours récompenser les mêmes et de ne jamais prendre de risques. En changeant de mode de scrutin et en ouvrant les tours finaux des votes à l'ensemble de ses membres, il semble qu'un vent de progressisme a soufflé sur une grande majorité des prix de cette 67ème édition, dominée par «Game of Thrones», désormais roi des Emmy Awards.
Présentée par Adam Samberg, la cérémonie restera dans les annales du petit écran américain pour avoir pour la première fois récompensé une actrice afro-américaine dans un premier rôle dramatique. Viola Davis, remarquable dans «How to Get Away with Murder», est accompagnée de deux autres actrices noires, Regina King de «American Crime», meilleure second rôle dans une minisérie, et Uzo Aduba de «Orange is the New Black», meilleure actrice dans un second rôle dramatique.
«La seule chose qui sépare les femmes de couleur de n'importe qui d'autre, ce sont les opportunités (...) On ne peut pas gagner un Emmy pour des rôles qui n'existent tout simplement pas», a déclaré Viola Davis en recevant son prix à Los Angeles. L'actrice qui joue le rôle d'une avocate et professeur de droit exerçant une influence majeure sur plusieurs de ses élèves, dont certains se retrouvent impliqués dans un meurtre, n'avait jamais été nominée aux Emmys, mais avait, par deux fois, fait partie de la liste des Oscars. Elle a, lors de ladite cérémonie des remises de prix, également remercié les dirigeants de la chaîne ABC, qui diffuse la série, ainsi que la productrice Shonda Rhimes, elle-même noire, pour avoir «redéfini ce que voulait dire : être belle, sexy, une femme de décision, et être noire».
De son côté, «Game of Thrones», la célèbre série de la chaîne américaine HBO, a décroché pas moins de quatre trophées prestigieux après avoir déjà reçu huit récompenses aux Emmy d'arts créatifs cette année. La série a donc obtenu les prix de la meilleure série dramatique, de la meilleure réalisation et du meilleur scénario, ainsi que celui du meilleur second rôle. Avec douze récompenses au total, la série adaptée du roman de George R.R. Martin a battu le record de «The West Wing» établi en 2000. Il y a quinze ans, la série politique avait accumulé neuf trophées, parmi lesquels celui de la meilleure série dramatique, du meilleur scénario et de la meilleure réalisation.
Il faut dire qu'il s'agit d'une belle revanche pour la série de fantasy médiévale, extrêmement populaire dans le monde. Depuis le début de se diffusion en 2011, Game of Thrones n'avait remporté qu'un seul Emmy Award. Pour la première saison, Peter Dinklage avait déjà été récompensé en tant que meilleur acteur dans un second rôle dans une série dramatique. La fiction avait tout de même déjà reçu près d'une dizaine d'Emmy d'arts créatifs pour son générique, ses décors, ses effets visuels, ses costumes, son maquillage, son mixage ou encore son montage.
L'autre récompense marquante de ces 67èmes Emmy Awards est bien celle de John Hamm. L'acteur remporte enfin le prix du meilleur acteur masculin dans une série dramatique pour son interprétation du mystérieux et séduisant publicitaire Don Draper dans « Mad Men ». C'était la huitième fois que l'acteur américain de 44 ans était nommé pour ce rôle et sa dernière chance de le remporter avec « Mad Men », la série s'étant terminée cet été après sept saisons acclamées.
Notons qu'au décompte global des prix, la chaîne HBO, nommée quarante fois, écrase la concurrence en repartant avec 14 statuettes (en comptant les prix de mise en scène et de scénario), loin devant sa concurrente ABC, doublement récompensée. Quant à la bataille des fournisseurs de VOD (Vidéo à la demande), c'est bien Amazon qui l'a remportée devant Netflix. Cette dernière ne décrochant qu'une seule et unique statuette.
Les Prix

Meilleure série dramatique: Game of Thrones
Meilleure série comique: Veep
Acteur principal dans une série dramatique: Jon Hamm, "Mad Men"
Actrice principale dans une série dramatique: Viola Davis, "How To Get Away With Murder"
Acteur principal dans une série comique: Jeffrey Tambor, "Transparent"
Actrice principale dans une comédie: Julia Louis-Dreyfus, "Veep"
Meilleur acteur dans un second rôle dramatique : Peter Dinklage, "Game Of Thrones"
Meilleure actrice dans un second rôle dramatique : Uzo Aduba, "Orange Is The New Black"
Meilleur acteur dans un second rôle comique : Tony Hale, "Veep"
Meilleure actrice dans un second rôle comique : Allison Janney, "Mom"
Meilleur acteur dans une mini-série ou un film de télévision : Richard Jenkins, "Olive Kitteridge"
Meilleure actrice dans une mini-série ou un film de télévision : Frances McDormand, "Olive Kitteridge"
Meilleure mini-série: "Olive Kitteridge"
Meilleur film de télévision: "Bessie"


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.