Nasser Bourita : l'ouverture de consulats dans les provinces du Sud souligne la marocanité du Sahara    IFC accorde un prêt de 100 millions de dollars à la Région Casablanca-Settat    La Tribune de Nas : Pas la guigne habituelle…    Affaire « Hamza mon bb » : les derniers éléments du procès    Trade Tensions With Europe Flare as Trump Flexes Economic Muscle    LDC Afrique: Ce qu'il faut savoir sur le choc Maghrébin EST- RAJA    Espagne : arrestation d'un réseau criminel organisant des mariages blancs    La tempête Gloria fait 10 morts et 4 disparus    Thomas Reilly : « le Maroc et le Royaume-Uni ont énormément à offrir au continent africain »    Nouveau virus : trois villes chinoises déclarées en quarantaine, les festivités du Nouvel An annulées à Pékin    La sélection nationale de handball approche de la qualification à la Coupe du monde    Le PPS au parlement    Arrestation d'un individu pour trafic de psychotropes à Fnideq    Botola Pro D1 : Le Hassania d'Agadir renoue avec la victoire    La 31ème édition du Marathon international de Marrakech ce dimanche : Plus de 13.000 athlètes de 75 pays au départ    Entretien avec Adil Terrab, président du Conseil Préfectoral du tourisme Meknès    Le défi national !    Destitution Trump: l'accusation en appelle au courage des sénateurs républicains    BCE: Pleins feux sur la future stratégie et les risques    Angola: Isabel dos Santos accusée formellement de fraude et blanchiment d'argent    Présidentielles boliviennes: Evo Morales désigne son candidat…    Qui est le binôme Alj-Tazi, le nouveau duo qui tient les rênes de la CGEM ?    La République centrafricaine ouvre sa représentation diplomatique à Laâyoune    Terres collectives : Ce que recommande le CESE    Un stand marocain aménagé par l'ONMT : La 40ème édition du FITUR de Madrid se poursuit jusqu'au 26 janvier    En Grèce, une femme élue pour la première fois à la présidence    Edito : Civisme    Province de Guelmim : 3 morts et 10 blessés dans un accident de la route    Une quinzaine de routes libre et une douzaine coupée    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    60ème anniversaire de l'USFP Grande manifestation à Larache    EuroMed Droits préoccupé par la restriction de la liberté d'expression    Dans son intervention lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des conseillers    Les Américains ont moins dépensé en jeux vidéos en 2019    Le cacao bio commence à sortir des petits paysans brésiliens de la misère    Atelier de formation à Safi sur l'insertion des jeunes dans le tissu socioéconomique    Insolite : Perché dans un tonneau    Arrestation d'un président de commune pour corruption    Divers sportifs    Sébastien Desabre : L'atteinte des objectifs est une responsabilité collective qui exige du travail fondé sur la discipline, le respect et l'efficacité    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    Présentation à El Jadida du livre "Mémoires d'un professeur"    Une nouvelle étoile cinématographique illumine Tiznit    Abdelkader Ababou: adieu l'artiste doux…    Au titre de l'année 2019 : 80 rencontres culturelles dans 35 cafés littéraires de par le Maroc    Improvisation sur «Des tranches de vie nées du néant»    Les avocats de Trump veulent un acquittement "immédiat" à son procès en destitution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un palmarès historique aux 67èmes Emmy Awards
Publié dans Libération le 22 - 09 - 2015

On accuse souvent les Emmy Awards de ne pas savoir aller de l'avant, de toujours récompenser les mêmes et de ne jamais prendre de risques. En changeant de mode de scrutin et en ouvrant les tours finaux des votes à l'ensemble de ses membres, il semble qu'un vent de progressisme a soufflé sur une grande majorité des prix de cette 67ème édition, dominée par «Game of Thrones», désormais roi des Emmy Awards.
Présentée par Adam Samberg, la cérémonie restera dans les annales du petit écran américain pour avoir pour la première fois récompensé une actrice afro-américaine dans un premier rôle dramatique. Viola Davis, remarquable dans «How to Get Away with Murder», est accompagnée de deux autres actrices noires, Regina King de «American Crime», meilleure second rôle dans une minisérie, et Uzo Aduba de «Orange is the New Black», meilleure actrice dans un second rôle dramatique.
«La seule chose qui sépare les femmes de couleur de n'importe qui d'autre, ce sont les opportunités (...) On ne peut pas gagner un Emmy pour des rôles qui n'existent tout simplement pas», a déclaré Viola Davis en recevant son prix à Los Angeles. L'actrice qui joue le rôle d'une avocate et professeur de droit exerçant une influence majeure sur plusieurs de ses élèves, dont certains se retrouvent impliqués dans un meurtre, n'avait jamais été nominée aux Emmys, mais avait, par deux fois, fait partie de la liste des Oscars. Elle a, lors de ladite cérémonie des remises de prix, également remercié les dirigeants de la chaîne ABC, qui diffuse la série, ainsi que la productrice Shonda Rhimes, elle-même noire, pour avoir «redéfini ce que voulait dire : être belle, sexy, une femme de décision, et être noire».
De son côté, «Game of Thrones», la célèbre série de la chaîne américaine HBO, a décroché pas moins de quatre trophées prestigieux après avoir déjà reçu huit récompenses aux Emmy d'arts créatifs cette année. La série a donc obtenu les prix de la meilleure série dramatique, de la meilleure réalisation et du meilleur scénario, ainsi que celui du meilleur second rôle. Avec douze récompenses au total, la série adaptée du roman de George R.R. Martin a battu le record de «The West Wing» établi en 2000. Il y a quinze ans, la série politique avait accumulé neuf trophées, parmi lesquels celui de la meilleure série dramatique, du meilleur scénario et de la meilleure réalisation.
Il faut dire qu'il s'agit d'une belle revanche pour la série de fantasy médiévale, extrêmement populaire dans le monde. Depuis le début de se diffusion en 2011, Game of Thrones n'avait remporté qu'un seul Emmy Award. Pour la première saison, Peter Dinklage avait déjà été récompensé en tant que meilleur acteur dans un second rôle dans une série dramatique. La fiction avait tout de même déjà reçu près d'une dizaine d'Emmy d'arts créatifs pour son générique, ses décors, ses effets visuels, ses costumes, son maquillage, son mixage ou encore son montage.
L'autre récompense marquante de ces 67èmes Emmy Awards est bien celle de John Hamm. L'acteur remporte enfin le prix du meilleur acteur masculin dans une série dramatique pour son interprétation du mystérieux et séduisant publicitaire Don Draper dans « Mad Men ». C'était la huitième fois que l'acteur américain de 44 ans était nommé pour ce rôle et sa dernière chance de le remporter avec « Mad Men », la série s'étant terminée cet été après sept saisons acclamées.
Notons qu'au décompte global des prix, la chaîne HBO, nommée quarante fois, écrase la concurrence en repartant avec 14 statuettes (en comptant les prix de mise en scène et de scénario), loin devant sa concurrente ABC, doublement récompensée. Quant à la bataille des fournisseurs de VOD (Vidéo à la demande), c'est bien Amazon qui l'a remportée devant Netflix. Cette dernière ne décrochant qu'une seule et unique statuette.
Les Prix

Meilleure série dramatique: Game of Thrones
Meilleure série comique: Veep
Acteur principal dans une série dramatique: Jon Hamm, "Mad Men"
Actrice principale dans une série dramatique: Viola Davis, "How To Get Away With Murder"
Acteur principal dans une série comique: Jeffrey Tambor, "Transparent"
Actrice principale dans une comédie: Julia Louis-Dreyfus, "Veep"
Meilleur acteur dans un second rôle dramatique : Peter Dinklage, "Game Of Thrones"
Meilleure actrice dans un second rôle dramatique : Uzo Aduba, "Orange Is The New Black"
Meilleur acteur dans un second rôle comique : Tony Hale, "Veep"
Meilleure actrice dans un second rôle comique : Allison Janney, "Mom"
Meilleur acteur dans une mini-série ou un film de télévision : Richard Jenkins, "Olive Kitteridge"
Meilleure actrice dans une mini-série ou un film de télévision : Frances McDormand, "Olive Kitteridge"
Meilleure mini-série: "Olive Kitteridge"
Meilleur film de télévision: "Bessie"


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.