Deux jalons de taille pour marquer la réunion du Conseil de sécurité    Driss Lachguar, hôte de la Fondation Lafqui Titouani    Le Polisario recherche désespérément son chef    La généralisation de la protection sociale, un levier d'intégration de l'informel    Maroc-Afrique : Un potentiel économique prometteur    La Bourse de Casablanca ouvre proche de l'équilibre    La main tendue du Maroc au Liban    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Super League: ce qu'en pense Infantino    Les services de la sûreté d'Errachidia à pied d'oeuvre dans la lutte contre le trafic de drogue    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Chambre des représentants : un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux adopté en commission    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 20 avril    Objectifs de développement durable: lutte contre la malnutrition, un enjeu majeur    La cour constitutionnelle statue sur le nouveau quotient électoral    Avec un financement MCA : 11 millions de dollars pour la zone industrielle de Bouznika    Botola Pro D1 : la valse habituelle des entraîneurs continue    Acteur majeur dans le secteur immobilier au Maroc, Sarouty place ses engagements sociétaux au cœur de sa stratégie    Développement du transport scolaire : Le Groupe Alsa Transport et la province de Rhamna unissent leurs efforts    Aïd Al Adha: 8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées, selon Akhannouch    Casablanca : Dès qu'il fréquente le milieu de l'escroquerie, la police l'épingle    Essaouira : Un sororicide sur fond d'héritage    Ouezzane : Un mauvais voisinage finit dans le sang    Khénifra/Service des urgences : une vidéo publiée sur internet fait réagir la Direction régionale de la Santé    Ukraine : Washington dénonce l'«escalade» de Moscou en mer Noire    Secousse tellurique de 3,8 degrés dans la province de Driouch    La terre a tremblé dans cette province du Maroc    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    SM le Roi félicite M. Patrice Talon à l'occasion de sa réélection Président de la République du Bénin    Cette semaine en Liga...    "Jazirat Al Kanz": La saison 6 démarre ce mardi à 22h45 sur 2M    Open d'Espagne de Taekwondo:Achraf Mahboubi médaillé d'or    Création de la Super League: La colère d'Alexandre Ceferin, président de l'UEFA    Le Maroc et le Danemark veulent élaborer un agenda post-pandémie    Arrivée à Beyrouth du 2è lot des aides alimentaires    Jubantouja est inspiré du Roi de la Mauritanie Juba II    Le 1er dictionnaire espagnol-arabe de football, présenté en ligne mardi prochain    Un riche programme de sensibilisation et de vulgarisation autour des valeurs historiques de Rabat    FRMF: Ammouta nouveau coach des U23, Fathi Jamal intègre la DTN    Afrique de l'Ouest et centrale : Le Programme alimentaire mondial appelle à éviter une catastrophe alimentaire    José Mourinho viré de Tottenham    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le trou d'ozone au-dessus de l'Antarctique proche du record de 2006
Publié dans Libération le 20 - 10 - 2015

Le "trou" dans la couche d'ozone au-dessus de l'Antarctique, bouclier gazeux protégeant la Terre du rayonnement solaire ultraviolet, s'approche cette année du record de 2006, mais cette extension, qui relève des conditions météo, n'est "pas inquiétante", ont indiqué vendredi des chercheuses françaises.
"Cette année, on se rend compte qu'on arrive à un +trou d'ozone+ qui approche le record observé en 2006", a déclaré Sophie Godin-Beekmann, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) "On observe le phénomène, on n'a pas encore analysé pourquoi il est plus grand cette année", a-t-elle ajouté, lors de la présentation à la presse d'un rapport de l'Académie des sciences sur "L'évolution de l'ozone atmosphérique".
Son extension actuelle n'est pas "un problème qui nous perturbe à l'échelle de la variation à long terme de l'ozone. C'est vraiment un problème météorologique spécifique cette année" et ce n'est "pas inquiétant", a souligné Marie-Lise Chanin, directeur de recherche émérite au CNRS.
Le "trou d'ozone" est devenu "un phénomène saisonnier récurrent dans l'hémisphère sud", rappelle le rapport. "En Antarctique, la quasi-totalité de l'ozone entre 15 et 20 km (d'altitude) est détruite chaque année au printemps. L'épaisseur totale (de la couche) d'ozone est alors diminuée d'environ 60%".
Après une augmentation régulière au cours des années 1980, la surface de ce "trou" "s'est stabilisée autour de 20 à 25 millions de km2 dans la décennie suivante". Depuis les années 2000, elle "montre une variabilité accrue, avec un record de 27 millions de km2 atteint en 2006", ajoute le texte.
Au niveau mondial, la couche d'ozone protège la Terre des rayonnements ultraviolets et son amincissement, constaté au début des années 1980 du fait de l'action humaine, a suscité une vive inquiétude en raison de ses conséquences pour la santé.
Selon une étude de l'ONU parue en septembre 2014, cette couche est en train de se rétablir grâce à l'action internationale concertée menée contre les substances chimiques appauvrissant l'ozone, les fameux gaz CFC, dans le cadre du Protocole de Montréal. Sa reconstitution d'ici à quelques décennies aura permis d'empêcher "deux millions de cas de cancer de la peau chaque année d'ici à 2030", indique-t-elle.
Selon l'ONU, la couche d'ozone devrait avoir retrouvé son niveau des années 1980 —époque précédant tout appauvrissement significatif— "avant le milieu du siècle aux latitudes moyennes et dans l'Arctique, et un peu plus tard dans l'Antarctique".
Selon l'Académie des sciences, dans l'Antarctique, ce retour au niveau des années 1980 devrait intervenir "après 2060".
Interrogée sur les relations entre l'ozone et le climat, à six semaines de la conférence de Paris (COP21), Sophie Godin-Beekmann a rappelé que le "trou" d'ozone "a joué un rôle sur le climat dans l'hémisphère sud". "Il a décalé vers le sud les zones de fortes précipitations, ça a changé aussi un peu la circulation atmosphérique, ça a augmenté les vents au niveau de l'océan Austral".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.