Hausse des exportations agro-alimentaires en 2019    Jamal Sellami: Nous sommes venus ici pour décrocher au moins un point    La DGI à la rencontre des membres de la CGEM    Séville : Yassine Bounou absent contre Granada    4ème Congrès du PAM : des pamistes toujours en quête d'un candidat rassembleur, proposent Mekki Zizi    Ajax : Tadic relativise l'importance du forfait de Ziyech    Les enseignants contractuels reviennent à la charge    Coronavirus : un troisième cas confirmé en France    ONEE-TAQA : Prorogation du Contrat d'achat et de fourniture d'électricité de la centrale de Jorf Lasfar    Ligue des Champions de la CAF : Le Wydad décroche son ticket pour les quarts    Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes    CGEM: Passation des pouvoirs entre Mohamed Bachiri et Chakib Alj    Crise libyenne : la ministre espagnole des Affaires étrangères, de l'UE et de la Coopération insiste sur la nécessaire contribution du Maroc    Aucun cas de coronavirus au Maroc, annonce la Santé    L'ambassade du Maroc en Chine met en place une cellule de crise    Le nouvel Ambassadeur du Maroc au Liberia remet ses lettres de créance au Président Weah    Voici le temps qu'il fera ce samedi    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    Le surfeur Boukhiam fier de représenter le Maroc, le monde arabe et l'Afrique aux JO 2020    La Bundesliga veut abaisser à 16 ans l'âge minimum pour jouer en pro    Rajoy, d'ex-chef du gouvernement à président de la fédération espagnole de football ?    La SIE change de positionnement    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    Insolite : Brève cavale    Des failles de sécurité constatées sur le navigateur web Safari    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Boeing : Le 737 MAX ne revolera pas avant le milieu de l'année    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





New Delhi octroie 10 milliards de dollars de crédits concessionnels aux pays africains
Publié dans Libération le 30 - 10 - 2015


Intervenant devant le troisième
Sommet
«Inde-Afrique», S.M le Roi invite les pays du Sud à témoigner leur confiance aux pays du Sud en vue de rattraper les pays émergents
Les travaux du troisième Sommet «Inde-Afrique 2015» au niveau des chefs d'Etat et de gouvernement se sont ouverts jeudi à New Delhi, en présence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Intervenant à cette occasion, le Premier ministre indien, Shri Narendra Modi a souligné que le partenariat stratégique entre l'Inde et l'Afrique dépasse les préoccupations et les intérêts économiques et qu'il tire sa force des relations d'amitié et de solidarité qui lient les deux ensembles géographiques.
Ce sommet est un nouvel engagement qui s'inspire de la solidarité afro-asiatique et de l'histoire commune de l'Inde et de l'Afrique, a poursuivi M. Narendra, notant que la forte participation de chefs d'Etat et de gouvernement à cette manifestation est une preuve supplémentaire de l'engagement des pays présents.
Le Premier ministre indien a annoncé que l'Inde s'engage à accorder aux pays africains des crédits concessionnels d'un montant global de 10 milliards de dollars durant les cinq prochaines années, ainsi que des dons d'une valeur de 600 millions de dollars.
M. Modi a également indiqué que son pays accordera, durant la même période, 50.000 bourses d'études aux étudiants africains désireux poursuivre leurs études en Inde, outre l'élargissement des programmes indiens destinés au développement des compétences, à la formation et à l'éducation.
Réitérant l'engagement de l'Inde à mettre son expertise en matière de santé et des nouvelles technologies à la disposition des pays africains, M. Modi s'est félicité du développement des échanges économiques entre l'Inde et l'Afrique qui dépassent désormais les 70 milliards de dollars.
Au sujet de la question du climat, M. Modi a souligné l'approche volontariste adoptée par son pays dans la lutte contre les changements climatiques, formant le vœu de voir la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, prévue en décembre prochain à Paris, aboutir sur un accord global et concret.
Concernant la réforme de l'Organisation des Nations-unies, le Premier ministre indien a mis l'accent sur le fait que les instances de gouvernance mondiale ne traduisent plus la réalité internationale, ni les mutations et les changements qui s'opèrent sur les plans politique, économique et technologique.
Evoquant la question de la sécurité et la recrudescence de la violence dans le monde, M. Modi a appelé les pays participants à approfondir leur coopération dans ce domaine et à œuvrer en faveur de l'élaboration d'un accord global sur le terrorisme international.
Dans le discours qu'il a prononcé en l'occasion, S.M le Roi Mohammed VI a invité les pays du Sud à investir leurs richesses et leurs potentialités pour servir le progrès partagé de leurs peuples.
«Nous avons déjà demandé à l'Afrique de faire confiance à l'Afrique. Aujourd'hui, de cette tribune, nous invitons les pays du Sud à témoigner leur confiance aux pays du Sud et à investir leurs richesses et leurs potentialités pour servir le progrès partagé de leurs peuples, en vue de rattraper les pays émergents», a affirmé le Souverain.
Après avoir rappelé que l'Afrique a adhéré à un ensemble de Forums de coopération bilatérale et continentale, qui restent, somme toute, bénéfiques en dépit des situations d'interférence et d'asymétrie que l'on peut porter au passif de certains d'entre eux, et qui entraînent souvent un faible niveau d'efficacité et d'engagement, SM le Roi a affirmé qu'«aujourd'hui, l'Afrique mérite des partenariats de coopération équitables, plus qu'elle n'a besoin de relations déséquilibrées assorties d'un soutien conditionnel».
«Ainsi que je l'ai affirmé dans mon discours à Abidjan, l'Afrique a moins besoin d'assistance que de partenariats mutuellement bénéfiques et de projets dédiés au développement humain et social», a rappelé le Souverain, notant que «l'avenir de nos peuples est notre responsabilité». «Soit nous poursuivons la coopération et la solidarité entre nos pays, au mieux de leurs intérêts, soit nous manquerons une fois de plus notre rendez-vous avec l'Histoire et nous précipiterons nos peuples dans l'inconnu», a relevé le Souverain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.