Académie du Royaume du Maroc : Concert mémorable de l'orchestre de l'opéra national du Pays de Galles    Le PLF 2020 passe le cap des Conseillers    L'AMMC présente son guide de lutte contre le blanchiment d'argent    Incendie à Arribat Center: pas de dégâts, selon la direction    PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9    Spotify fête son premier anniversaire au Moyen- Orient et en Afrique    Australie: Des incendies fusionnent en un « mégafeu » au nord de Sydney    Instagram veut empêcher les moins de 13 ans de s'inscrire    Deuxième plainte de Huawei contre l'administration Trump    OCP MS devient le 1er centre certificateur Mobius au Maroc    Tous à Londres, personne à Madrid!    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    Coupes africaines : Wydad-Mamelodi Sundowns, deux géants qui se connaissent bien    JO 2022 : Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    Mouvement national, Koutla et gauche: des faits pour l'histoire    Le tourisme, un maillon à fortifier!    Nouvel élan pour les relations entre le Maroc et les Etats-Unis    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    18ème Festival international du film de Marrakech : Mouna Fettou dédie son hommage à son fils    «Jeshop.ma» : Un pop-up store mis en place au FIFM    Lancement du plan national de lutte contre la mendicité des enfants    Hakimi en lice pour le titre des jeunes, Ziyech chez les grands    21e anniversaire de la disparition de Feu SM Hassan II    Pyongyang s'inquiète d'une « rechute du gâtisme » de Trump    Bourita rencontre Pompeo    «La mer est un personnage principal dans Lalla Aïcha»    FIFM 2019: Etoile d'or du festival pour Priyanka Chopra    Le Congrès va entamer la rédaction de l'acte d'accusation de Trump    Les Verts sont à Kinshasa. Coulisses d'un voyage    Soutien social au profit des handicapées : les résultats d'une étude présentés devant le conseil de gouvernement    Kia lance la prise de rendez-vous 100% en ligne    BatenborcH International Maroc et Afrique a soufflé sa sixième bougie en novembre    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    La Reine d'Espagne inaugure une exposition sur les arts amazighs en présence du Dr Leila Mezian Benjelloun    Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    Compétitivité    Ouverture à Tanger du 2ème Forum sur le rôle des zones franches et industrielles    L'APEBI appelle à la mise en place d'une gouvernance numérique regroupant l'ensemble des grands ministères    Les camps de Tindouf mis sur la sellette par le Canada    Le secrétaire général de l'UMA rend hommage à S.M le Roi    Le Raja acculé à l'exploit au stade des Martyrs à Kinshasa    Inauguration du Tribunal de Tifelt par Mohamed Benabdelkader    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    "Abidat Rma" font le show à New Delhi    «Quand la question minière se pose, la sécurité se pose inéluctablement»    JO Pékin-2022: Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    Le retour de Hakimi au Real est décidé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'émissaire des Nations unies pour la Syrie est arrivé à Damas
Publié dans Libération le 02 - 11 - 2015

L'émissaire spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, est arrivé dimanche à Damas, deux jours après la réunion qui s'est tenue à Vienne entre grandes puissances pour discuter de l'avenir de la Syrie déchirée par plus de quatre ans de guerre civile.
Staffan De Mistura a prévu des réunions au ministère syrien des Affaires étrangères, apprend-on auprès du personnel de l'Onu sans autre précision, rapporte Reuter.
Sa dernière visite dans la capitale syrienne remonte au mois de septembre.
Les représentants de 17 pays ont assisté vendredi aux discussions dans la capitale autrichienne. L'Union européenne et les Nations unies y étaient également représentées.
Les participants ont appelé à la mise en place d'un cessez-le-feu et à la reprise des discussions sous l'égide des Nations unies entre le gouvernement et l'opposition, mais n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur le sort à réserver au président syrien Bachar-Al-Assad.
Vendredi, le bilan du bombardement sur un marché de Douma, une ville située dans les environs de Damas, a atteint au moins 70 morts, a annoncé samedi Médecins sans frontières.
L'attaque a également fait 550 blessés, annonce l'ONG dans un communiqué.
Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui a fait de son côté état d'un bilan de 57 morts, les bombardements se poursuivent dans la zone et six autres personnes ont été tuées dans des frappes aériennes gouvernementales samedi matin.
L'attaque de vendredi est la plus sanglante enregistrée dans la région depuis des semaines, a dit l'OSDH, une ONG basée à Londres qui s'appuie sur un réseau d'informateurs en Syrie.
MSF a dit par ailleurs qu'une frappe sur un hôpital de Douma qui a tué 15 personnes jeudi avait gravement endommagé le matériel médical, ce qui a compliqué la tâche du personnel hospitalier le lendemain.
"L'hôpital de fortune le plus proche ayant été lui aussi bombardé la veille, les personnels médicaux peinent à faire face à l'afflux de blessés", dit MSF
"MSF craint que l'intensification des bombardements observée dans le nord et le centre de la Syrie depuis octobre dernier provoque de véritables carnages dans les zones assiégées autour de Damas, où près d'un million de personnes vivent piégées, sans aucune possibilité de fuite, ni d'évacuation médicale."
"Les blessures étaient pires que tout ce que nous avons pu voir auparavant , il y a eu beaucoup de morts. Nous avons dû procéder à de nombreuses amputations", a dit un médecin cité par MSF.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.