Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Victoire pour le RSB Berkane    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    Nouveau scandale d'abus dans les exploitations agricoles espagnoles ?    Meilleur joueur de L1. M'bappé sème le doute    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    WhatsApp attaqué par Pegasus    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    Le WAC rate le coche et se met davantage de pression    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    Divers    Volonté du Maroc d'accompagner ses startups et de promouvoir la coopération Sud-Sud    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Procès de l'attentat d'Imlil    Fondation Mohammed V pour la Solidarité    OMS    Etat des réalisations et programmation estivale 2019    Entretien avec M.Hassan Sentissi El Idrissi    Création de la zone franche Tanger Tech    5ème édition du Festival "Aji T'hdm"    Bilan de mi-mandat, les non-dits d'El Othmani    SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Vigilance et mobilisation!    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Journée Internationale de l'infirmière    Le concert de la tolérance d'Agadir tend à disparaître?    Amina Rachid, La soldate des planches    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Golfe: Les tensions montent d'un cran    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    News    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Après le désert californien, Tinariwen fait escale au Sahara marocain
Publié dans Libération le 14 - 03 - 2016

C'est un retour aux sources. Les Tinariwen, fameux groupe musical touareg, reviendront au Maroc, et plus précisément au Sahara marocain pour enregistrer leur nouvel album. Leur choix s'est porté sur la belle bourgade de Mhamid El Ghizlane, au Sud-est, là où les dunes et les palmeraies cohabitant en harmonie. Ils connaissent bien les lieux, puisqu'ils s'y étaient déjà reproduits en 2009, lors de la première édition du Festival Taragalte. A l'époque, Brahim Hag qui commençait à récupérer son énergie habituelle, n'avait pas fait le déplacement, mais cette fois-ci, il sera fort présent et régalera certainement ses fans de ses rythmes originaux.
Les Tinariwen ont aimé Mhamid, où ils ont récemment fait un court séjour de repérage. Et pour cause, ils savent que c'est un lieu empreint d'histoire. L'un des lieux de départ pour un voyage d'une cinquantaine de jours vers Tombouctou, au nord malien, mais aussi parce que la communauté nomade de la région est très proche de la culture Tamasheq.
Le nouveau projet, expliquent-ils, consiste à faire rencontrer la musique des Tinariwen avec les différentes cultures musicales du sud marocain : berbère, amazighe, Hassanya, Souss... Cette rencontre inédite entre les guitares Tamasheq et les traditions amazighe et saharienne sera un événement exceptionnel avec une symbolique très importante pour les populations sahariennes. «Nous sommes fiers d'accueillir nos amis Touaregs chez nous au Maroc, et nous sommes sûrs qu'ils produiront ici un album d'une énergie artistique porteuse... Leur présence apportera aussi une plus-value à notre école musicale et à notre groupe «Jeunes Tinariwen de Mhamid», explique Abdelhalim Sbai, président de l'Association Zayla, organisatrice du festival Taragalte.
Ainsi, et pour leur nouvel opus, Tinariwen souhaite prolonger une belle et fructueuse expérience que mènent depuis bien longtemps les membres du groupe.
Choisir le désert marocain est quelque part un retour à l'histoire et aux origines d'une relation séculaire. D'ailleurs, on ne saurait trouver mieux que Tinariwen pour représenter aujourd'hui et à l'échelle internationale la culture du désert et du Sahara.
Depuis maintenant plus de 15 ans, Tinariwen enregistre des albums dont le succès rayonne dans le monde entier. L'environnement propice à leur création a toujours été les grands espaces désertiques; leur premier album a été enregistré à Kidal au nord du Mali d'où est venue la majorité des fondateurs du groupe.
L'album "Imidiwan" a été enregistré à Tessalit, autre bastion de Tinariwen. Tassili tourné dans la région de Djanet en 2010 a même obtenu le Grammy Award aux Etats-Unis pour le meilleur album de musiques au monde de l'année. Quant à l'album "Emmaar" (le dernier en date), il a été enregistré dans le désert californien de Joshua Tree. Le périple s'arrête cette fois-ci dans le désert marocain, chez les populations de Mhamid El Ghizlane.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.