Coronavirus : 99 nouveaux cas lundi à 16 heures, 7532 cas cumulés    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Anwar El Ghazi : « Ziyech doit aller au gymnase »    Hakim Ziyech n'a que faire des excuses de Hervé Renard    Hicham Boussefiane se dit prêt à devenir leader du FC Malaga    Khalil Boubhi : La pandémie impactera considérablement les contrats sportifs    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    Les six grands principes de la doctrine d'intervention de la CGEM    L'AMMC rappelle aux émetteurs les règles et recommandations en matière de communication financière    Webinaires sportifs : Raccourcir les distances et enrichir les compétences    Progression du PNB de la CFG Bank au premier trimestre    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    Sara Bellali : Le Maroc a exploité toutes ses ressources matérielles et humaines.    Etude sur les conséquences de la pandémie du Covid-19 sur la profession de la médecine dentaire    Une étude confirme l'efficacité modeste d'un antiviral contre le Covid-19    Une plongée virtuelle au cœur du patrimoine culturel d'Essaouira    Colère en Malaisie après l'abandon des poursuites contre Riza Aziz    Le Réseau des journalistes contre la peine de mort appelle le Maroc à abolir cette peine cruelle    S.M le Roi accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc    Roumanie : Le président de l'EMSI Kamal Dissaoui distingué    Vidéo. Pakistan : 97 morts dans un crash d'avion    David Keene… Comment l'Algérie finance la propagande de sécession aux Etats-Unis    Achraf Bencharki plus près que jamais de Trabzonspor    Au temps du confinement, l'expression artistique se réinvente    Nos Vœux    L'ONU lance une initiative mondiale contre la désinformation    Un club chinois s'intéresse à Younès Belhanda    La CAN 2021 toujours sans visibilité…    Nizar Baraka: il est temps de redéfinir les priorités nationales    «REC» de Paco Plaza et Jaume Balaguero: un thriller viral!    La crise et après…    Le porteur de feu (L'Igniphore)    Lire Evelyne ou le djihad?    Israël…Gaza… Les Palestiniens    «Le législateur devrait insérer le télétravail pour une application claire et sans ambiguïtés»    508 mesures proposées par la CGEM et ses fédérations    A quoi sert une frontière?    Déconfinement: Les députés pointent l'absence de vision    Kamal Moummad, «The Man Behind the Scene»    Venezuela: Trump perd la partie…    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    DOC-Covid19 : Les principaux textes législatifs en un seul clic!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Grand prix de la 22ème édition du FICMT revient à "Trois fenêtres et une pendaison"
Publié dans Libération le 04 - 04 - 2016

img class="responsive" style="display:none" src="http://www.libe.ma/photo/art/grande/9245012-14757532.jpg?v=1459686616" alt="Le Grand prix de la 22ème édition du FICMT revient à "Trois fenêtres et une pendaison"" title="Le Grand prix de la 22ème édition du FICMT revient à "Trois fenêtres et une pendaison"" / img class="not-responsive" src="http://www.libe.ma/photo/art/default/9245012-14757532.jpg?v=1459686624" alt="Le Grand prix de la 22ème édition du FICMT revient à "Trois fenêtres et une pendaison"" title="Le Grand prix de la 22ème édition du FICMT revient à "Trois fenêtres et une pendaison"" /
Le film "Trois fenêtres et une pendaison" de Isa Qosja (Monténégro) a remporté le Grand prix "Tamouda" de la catégorie long-métrage de la 22ème édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan (FICMT) qui a pris fin samedi soir.
Ce film, réalisé en 2014, relate l'histoire d'un village traditionnel du Kosovo, un an après la fin de la guerre (2000), alors que tous les habitants s'efforcent de reconstruire leur vie, l'enseignante "Lushe", poussée par sa conscience, accorde une interview à une journaliste internationale dans laquelle elle affirme avoir été violée par les forces armées serbes avec trois autres femmes du village.
Ainsi, la parution de l'article éveille chez les hommes des soupçons à l'égard de leurs épouses. Avec l'audace de l'enseignante, les caractères d'égoïsme et de domination des hommes font surface.
Le Prix de la meilleure interprétation féminine a été attribué à l'actrice égyptienne, Menna Shalabi, pour son rôle dans le film "Nouara" (2015), de la réalisatrice, Hala Khalil, alors que celui de la meilleure interprétation masculine est décerné à l'acteur Goran Markovic pour son rôle dans le film "Zvisdan" (Soleil de plomb) du réalisateur croate, Dalibor Motanic.
Dans la catégorie court-métrage, le Prix de l'innovation cinématographique est revenu au film "Lost village" de George Todria (Georgia-Espagne), alors que le Prix spécial du jury a été remporté par les films "Hyménée" du réalisateur maroco-français Violaine Belletet, et "Ennemis intérieurs" du réalisateur français Sélim Azzazi.
Quant à la section des films documentaires, "Home" du réalisateur syro-libanais Rafat Alzakout a remporté le Grand prix, tandis que le Prix de la première œuvre est revenu à "Nous n'avons jamais été enfants" de Mahmood Soliman (Egypte). Le documentaire franco-italien "Aouine" d'Adam Pianko et Daniel Said a été primé du Prix spécial du jury.
Pour sa part, le Prix Azeddine Meddour pour la première oeuvre est revenu au film turc "Dolanma" de Tunç Davut. Pour sa part, le long métrage grec "Riverbanks" de Panos Karkanevatos a décroché le Prix Mohamed Reggab (Prix spécial du jury).
Le long-métrage "L'attesa" de Pierro Messina (Italie-France) s'est vu attribuer le Prix Mostapha Mesnaoui pour la critique, décerné pour la première fois cette année, dont le jury a été présidé par l'écrivain et critique Mohamed Noureddine Affaya. Le Prix du public a été décerné au film marocain "Dés...Espoirs" de Mohamed Smail.
La mention spéciale du jury de la catégorie long-métrage a été accordée au film tunisien "Les frontières du ciel" de Farès Naanaa, et celle de la section des films documentaires a été attribuée au "Contre-pouvoirs" de Malek Bensmail (Algérie).
Lors de cette cérémonie de clôture, de vibrants hommages ont été rendus à la star du cinéma marocain, Amal Ayouch, à l'acteur égyptien, Ahmed Rizk, et à la directrice de l'Institut culturel français de Tétouan, Anita Dolfus.
Douze longs-métrages, treize court-métrages et autant de documentaires étaient en lice pour remporter les prix de la 22ème édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan, en plus des films projetés hors compétition (26 mars-2 avril).
Le jury du long-métrage a été présidé par le réalisateur et producteur espagnol, Luis Minarro, alors que le critique et journaliste égyptien, Amir Emary, et la cinéaste belge Karine de Villers, ont été placés respectivement en tête du jury du court-métrage et du film documentaire.
.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.