Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    CNOM : "Génétique et sport : l'impact de l'hérédité sur la performance sportive"    MCA-WAC (1-1) : Le Wydad victime de la VAR, de l'arbitre et de la CAF    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    Le roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à Gaza et en Cisjordanie    Affaire Ghali : la plainte du Club des avocats transmise au parquet de l'Audiencia Nacional    Hirak: Les Algériens dans la rue malgré la répression    Manifestation à Casablanca après la prière du vendredi en solidarité avec la Palestine    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Afghanistan : attentat dans une mosquée près de Kaboul    Maroc/Covid-19: le bilan de ce vendredi 14 mai    La crise des réfugiés rohingyas «ne doit pas tomber dans l'oubli», selon le HCR    La COP26 se tiendra en présentiel à Glasgow (président)    Agadir : interpellation d'un individu pour publication d'un contenu violent    En vertu d'arrêtés conjoints publiés au BO, des sociétés étrangères autorisées à créer des fermes aquacoles à Dakhla    Masters 1000 de Rome: Nadal bat Zverev et se qualifie en demi-finales    Affaire Brahim Ghali : le silence du gouvernement espagnol est «contre-productif»    Maroc : Le CESE préconise une nouvelle organisation du souk hebdomadaire    Changement d'heure: voici quand le Maroc va repasser à GMT+1    Un joueur du Real en isolement    Un séparatiste du «Polisario» lance un appel au meurtre visant des policiers marocains    Santé connectée: A consommer avec modération !    Transport maritime: programmation d'une liaison spéciale entre Tanger et Algésiras    L'antitrust italien inflige une amende de 102 millions d'euros à Google    Les Casablancais retrouvent l'historique Parc de la Ligue Arabe (Reportage)    Covid-19 : l'OMS appelle à renoncer à vacciner les enfants pour donner les doses aux pays défavorisés    Podcast: Punk, en toute transparence    Réseaux sociaux: 84% des marocains utilisent WhatsApp en 2021    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Japon : l'état d'urgence élargi face à la pandémie    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    Météo Maroc: temps assez stable sur une majeure partie du pays ce vendredi    Célébration du 65ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR)    Coupes de la CAF : Missions périlleuses pour le WAC et le Raja en déplacement    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    Fermeture des salles de cinéma : Les exploitants lancent un appel au ministre El Ferdaous    Livre. Danse avec les riches    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Tour de France" Depardieu fait son show
Publié dans Libération le 17 - 05 - 2016

img class="responsive" style="display:none" src="http://www.libe.ma/photo/art/grande/9487086-15223930.jpg?v=1463403976" alt=""Tour de France" Depardieu fait son show" title=""Tour de France" Depardieu fait son show" / img class="not-responsive" src="http://www.libe.ma/photo/art/default/9487086-15223930.jpg?v=1463403982" alt=""Tour de France" Depardieu fait son show" title=""Tour de France" Depardieu fait son show" /
A l'affiche d'un "Tour de France" sans fard sur l'état de l'Hexagone, Gérard Depardieu a fait son show à Cannes dimanche, disant son mépris de "Nuit Debout" et racontant avoir enfin découvert la vérité sur le rap.
Aux côtés du rappeur Sadek qui campe Far'Hook, un rappeur de 20 ans, Gérard Depardieu incarne dans ce film Serge, un maçon aigri, misanthrope et raciste du Nord de la France en fin de carrière, peintre à ses heures perdues.
Alors que Far'Hook doit quitter Paris pour se mettre au vert après un règlement de comptes, lui et Serge se retrouvent lancés dans un tour des ports de France, sur les traces du peintre du XVIIIe siècle Joseph Vernet qui passionne Serge.
Présenté dans la sélection parallèle de la Quinzaine des réalisateurs, ce second film de Rachid Djaïdani -après "Rengaine", fiction coup de poing sur le racisme entre Noirs et Arabes remarquée à Cannes en 2012- a été abondamment applaudi dimanche.
Le film, plein d'énergie, "sorte de duo entre deux prolétaires qui s'ignorent" selon Rachid Djaïdani, montre "la rencontre entre deux France qui ne sont jamais confrontées l'une à l'autre". Il donne l'occasion de voir un Gérard Depardieu à la fois émouvant et drôle dans le rôle de Serge.
L'acteur s'illustre notamment dans une scène d'anthologie où il revisite la Marseillaise en rap.
"C'est un film sur la tolérance", a-t-il déclaré devant le public cannois. "Le Serge du début de ce film est sans couleur, sans saveur, après sa rencontre avec Sadek ça devient extrêmement vivant et intéressant, ce qu'il reste c'est l'amour et l'humour".
Le tournage a été l'occasion pour Depardieu de comprendre "ce que pouvait être" le rap". "C'est vrai, je ne connaissais pas", a affirmé le comédien de 67 ans, en qui Rachid Djaïdani, ex-champion de boxe d'Ile-de-France, voit un équivalent au cinéma de Mohamed Ali.
"Au début, on est toujours un peu agressé par un certain comportement" mais "chez beaucoup de rappeurs, j'ai cru comprendre qu'il y avait une autre façon de voir la vie", a-t-il découvert. "C'est drôle que les attitudes du rap soient plus violentes que ce qui y est dit", a noté Depardieu, confiant avoir décelé du "romantisme" chez les rappeurs, qui pratiqueraient "une sorte de chamanisme des sociétés modernes".
Le monstre sacré du cinéma français, dont les sorties médiatiques entretiennent régulièrement les polémiques, de son "admiration" déclarée du chef de l'Etat russe Vladimir Poutine à son exil fiscal revendiqué, a cette fois dit tout son mépris pour "Nuit Debout", le mouvement opposé à la loi El Khomri sur la réforme du travail.
"+Nuit Debout+ ou +Assis sur la cuvette des chiottes+, c'est pareil!", a lancé Gérard Depardieu dans Nice Matin. "C'est anecdotique. T'as des cons qui vont comparer à Mai 68, mais qu'est-ce que ça change? Tout cela va se terminer avec la blonde! (NDLR : Marine Le Pen, présidente du Front national)", a ajouté l'acteur.
"Il y a tellement de merde en France que c'est très difficile d'y faire sa place, puisque l'on vous prend tout. On prend tout, y compris aux plus pauvres, surtout aux plus pauvres. Raison pour laquelle tout le monde va se retrouver avec une Le Pen au cul", a-t-il prophétisé.
Le Festival de Cannes en a également pris pour son grade. "Il y a des marches que je n'aime plus monter", a dit Depardieu, qui a dénoncé "l'hystérie collective complètement infertile" du festival.
"Aujourd'hui, le fric prend toute sa place, on est loin du cinéma. Cannes ne mérite pas ça", selon lui. "Il y a de beaux films, mais avant de les voir, il y a tant de merde à passer... Rocco Siffredi monte les marches, deux-trois nanas avec des robes à la con et l'on ne parle que de ça".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.