Allam succède à Chaouki    Ouverture prochaine d'un consulat général de Gambie à Dakhla    S.M le Roi procède à la désignation des membres de la Commission spéciale sur le modèle de développement    RAM rejoint l'Alliance Oneworld en mars prochain    WAC-ASFAR, match phare de la mise à jour    L'intelligence artificielle, entre opportunité et menace pour la santé    Un grand pas dans le projet national pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel    La musique gnaoua, entre rituel africain et culte des saints vénérés au Maroc    André Azoulay: Il s'agit d'une consécration de l'engagement pionnier d'Essaouira    La CGEM veut améliorer la performance environnementale des PME    Le vivarium du jardin zoologique de Rabat désormais ouvert au public    Egypte-Algérie: Un président controversé en félicite un autre    L'emprunt obligataire AWB visé par l'AMMC    Les Algériens ne veulent pas Tebboune    Marrakech. Arrestation d'un homme pour possession et trafic de drogue    Football: Qui sont les joueurs africains les mieux payés?    Algérie : Abdelmadjid Tebboune, nouveau président    Les Jugements sont exécutoires    Participation massive au championnat du Maroc de lutte    Vidéo Commune de Dar Bouazza : Abattus comme des chiens…    Quelque 5.000 participants attendus au "10 km de M'diq"    Et de 6 pour Lydec qui se voit décrocher le « Top Performer RSE » !    Présidentielles algériennes : Abdelmadjid Tebboune vainqueur selon les résultats préliminaires    Le PPS au Parlement    Karim El Aynaoui : « Atlantic Dialogues », une invitation à formuler des réponses urgentes aux grands défis communs »    Les 100 femmes les plus puissantes du monde, selon Forbes    Prison locale de Bouizakarne : Journée sportive pour les détenus mineurs    Asilah : 12 millions de dirhams pour réhabiliter et fermer l'actuelle décharge publique    Nouvelle défaite cruelle de l'OCK    Eliminatoires Mondial-2022 : La date du tirage au sort fixée    PLF2020: L'article de la discorde    La France et Maroc tiennent leur forum interparlementaire    Twitter rêve de réseaux sociaux plus ouverts et de conversations en ligne moins énervées    Les Guinéens contre le 3ème mandat d'Alpha Condé…    Habib Sidinou, un président sobre et altruiste    Iberia annonce une ligne Madrid-Fès pour l'été 2020    Espagne: Les 3 footballeurs accusés de viol écopent de 38 ans de prison chacuns    Destitution: le vote préliminaire sur le renvoi de Trump en procès reporté à vendredi    Présidé par SM le Roi : Adoption de plusieurs textes en Conseil des ministres    Neutralité carbone en 2050: l'UE s'engage, mais sans la Pologne    Fares appelle à l'élaboration de rapports et études annuels sur la détention préventive    Une première, deux conventions collectives dans l'enseignement privé    Académie française: Abdeljalil Lahjomri reçoit le Grand Prix de la francophonie    G-B : La Livre sterling s'envole après la victoire des Tories    Expo: La symphonie en bleu de Saâd Hassani    Festival du film de Marrakech: Moins de glamour et plus de cinéma    Un colloque pour débattre du rôle de la darija    La Fédération de rugby minée par une crise sans précédent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Deux nouveaux naufrages meurtriers de migrants rappellent leur drame en Méditerranée
Publié dans Libération le 28 - 05 - 2016

Deux naufrages au large de la Libye ont fait plus d'une centaine de morts mercredi et jeudi, mettant à nouveau en lumière le drame que continuent à endurer des milliers de migrants en Méditerranée.
Les survivants d'un premier naufrage mercredi, dont un premier bilan avait fait état de cinq victimes, ont évoqué jeudi soir à leur arrivée en Italie la possibilité qu'il y ait une centaine de morts, selon l'OIM.
Selon ces derniers, le bateau contenait environ 650 personnes à son départ de Libye, dont la "majorité sont des Marocains", une nationalité jusqu'alors très peu représentée parmi les candidats à l'immigration en Europe par la voie libyenne, a précisé M. Di Giacomo.
Etant donné que la Marine militaire a réussi à secourir 562 personnes, le nombre de disparus pourrait donc s'élever à une centaine, faisant de ce naufrage "l'une des plus importantes tragédies en mer" depuis le début de la crise des migrants en Méditerranée.
La séquence du chavirage de ce bateau, ressemblant à un gros chalutier, a été intégralement reprise en photos et en vidéo par la marine italienne.
Dans de nouvelles images rendues publiques jeudi, on voit des centaines d'hommes jetés à la mer et tentant ensuite d'agripper désespérément les gilets de sauvetage ou les radeaux pneumatiques lancés par leurs sauveteurs.
Certains de ces marins italiens sont allés jusqu'à se jeter à l'eau pour secourir les migrants, attrapant certains par les cheveux, a raconté le capitaine du navire militaire italien ayant participé au sauvetage.
Ces nouveaux drames en Méditerranée, redevenue la principale route des migrants vers l'Europe depuis la fermeture de la route balkanique, intervient aussi le jour de l'évacuation totale du camp improvisé de migrants à Idomeni en Grèce, après trois jours d'une opération de démantèlement.
Jeudi, un autre naufrage a eu lieu, à quelque 35 milles (46 km) des côtes libyennes, faisant "de 20 à 30 morts", selon le capitaine Antonello de Renzis Sonnino, porte-parole de l'opération Sophia, la force navale européenne anti-passeurs. C'est un avion luxembourgeois engagé dans cette opération qui a localisé l'embarcation alors qu'elle avait déjà chaviré, avec environ une centaine de migrants à l'eau ou accrochés à l'épave.
Sur des images de la marine, on peut voir des dizaines d'hommes debout en équilibre instable, de l'eau jusqu'aux genoux, sur le pont de leur embarcation de fortune déjà totalement submergée.
Deux vedettes des gardes-côtes italiens et un navire espagnol, le "Reina Sofia", participant à l'opération anti-passeurs, se sont rapprochés des migrants à l'eau et en ont secouru 96, dont un enfant de cinq ans en hypothermie, selon les gardes-côtes italiens.
Les départs vers l'Italie se sont multipliés ces dernières semaines avec l'arrivée du beau temps.
Avec quelque 4.000 personnes sauvées jeudi lors de 22 opérations de secours, selon les gardes-côtes italiens, on frôle le record de 4.200 migrants en une seule journée, atteint en mai 2015. Surtout, pas moins de 10.000 migrants ont été récupérés à la dérive au large de la Libye en quatre jours, un chiffre impressionnant, mais qui reste en ligne avec ceux des précédentes années.
Selon des chiffres du HCR arrêtés au 25 mai, donc sans la journée de jeudi, 37.785 personnes sont arrivées en Italie depuis le début de l'année.
Sur la même période, 1.370 migrants et réfugiés ont perdu la vie en tentant de rejoindre l'Europe en traversant la Méditerranée, soit 24% de moins qu'à la même période l'an dernier (1.792), a précisé mardi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.