La ministre espagnole des AE inaugure le nouveau siège du Consulat général d'Espagne à Rabat    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    Le Maroc reconnait le gouvernement de Bolivie, annonce le MAE    Coronavirus : un Marocain résidant à Wuhan lance un appel de détresse à l'ambassade marocaine en Chine    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Coronavirus : la Grande muraille de Chine et Disneyworld Shangai fermés à cause de l'épidémie    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Cinquième journée des Coupes africaines – Objectif : sceller la qualification    Wuhan Coronavirus Could Hit China's Economy Harder Than SARS    Feux en Australie: Les enquêteurs sur le site du crash qui a tué trois pompiers américains    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    U.N. Suggests Bezos' Phone Was Hacked Using Saudi Crown Prince's Account    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Vie des «pros» marocains d'Europe    ONSSA : 17.641 tonnes d'aliments avariés détruites en 2019    Domaine maritime : Les députés donnent leur feu vert    La CSMD reçoit le Conseil de la Concurrence    Le Maroc à la tête du groupe arabe de l'UNESCO    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Fnideq : Saisie de près de 10.000 comprimés psychotropes    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    Pas de hausse des taux des crédits bancaires en 2020    Le Roi Mohammed VI félicite Chakib Alj, nouveau président du patronat marocain    Chakib Alj et Mehdi Tazi tracent de nouveaux horizons pour la CGEM    Rencontre entre le Monarque et le Roi du Bahreïn à Rabat    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Tholot : “Aït Bennasser a perdu son niveau”    Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Les députés russes approuvent les amendements constitutionnels de Poutine    S.M le Roi reçoit plusieurs ambassadeurs étrangers    Ecologique pendant son utilisation, la trottinette électrique l'est un peu moins lors des phases de production et de recyclage    Divers Economie    Le foncier confronté à des contraintes importantes en termes d'harmonisation et de convergence des objectifs et des actions    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    La ménopause prématurée augmente le risque d'avoir des problèmes de santé à la soixantaine    Ziyech victime d'une déchirure musculaire au mollet    Yassin Ayoub signe au Panathinaïkos    Mohamed Wahab désigné meilleur officiel technique africain 2019 par la CAA    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    A Essaouira, le travail de mémoire commune des juifs et des musulmans    Parution de l'ouvrage "Renouveau pour le Maroc" de ses coauteurs Abdelaâli Benchekroun et Nour-Eddine Saoudi    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les nomades célébrés à Mhamid El Ghizlane
Publié dans Libération le 27 - 06 - 2016


La septième édition du Festival
Taragalte aura lieu du 28 au 30
octobre 2016 à Mhamid El Ghizlane, province de Zagora, sous le thème « Les oasis, source de vie au cœur du Sahara».
La prochaine édition du fameux «Taragalte» sera l'occasion pour les arts et les artistes de fêter, encore une fois, le désert, les oasis, mais aussi ces nomades dont le mode de vie est toujours respectueux d'un environnement propice pour un développement durable, ajoute un communiqué des organisateurs.
La culture nomade sera ainsi au cœur de cette manifestation culturelle et artistique, à travers la célébration de tous les aspects de cette vie du désert ainsi que les musiques et danses du monde, pendant trois nuits sous les étoiles.
Après le succès des six dernières éditions, «Taragalte» s'érige ainsi parmi les manifestations culturelles les plus en vue dans les zones oasiennes marocaines. L'Association Zaïla, organisatrice de l'évènement, met en avant le thème des oasis, en vue d'élaborer une approche assurant un mode de vie viable, en faveur des générations futures et d'éviter la migration climatique de plus en plus persistante dans la région.
Le festival se déclinera sous forme d'une grande exposition des objets utilitaires dans la vie quotidienne au Sahara. Trois grandes tentes exposeront le travail des artistes et artisans du Maroc, du Mali et de Mauritanie.
En plus des ateliers relatifs à l'environnement et la migration climatique, les femmes et l'artisanat local, la dégustation des plats locaux, le cinéma et les oasis, la peinture en dédié aux enfants et et l'astronomie, le Taragalte prévoit également des activités parallèles qui rappellent les anciens jeux et le patrimoine culturel, tels que la construction en terre, le hockey sur sable, les parades en chameaux et divers jeux des oasis et du désert.
Quant au rôle écologique et environnemental du palmier dattier, il y a lieu de souligner que cette espèce constitue la structure de base de l'agronomie des oasis du Sahara notamment par la création d'un microclimat indispensable au bon développement des cultures sous- jacentes. Les cultures du palmier dattier constituent la limite nord du Sahara (région du Drâa-Tafilalet) où vit la population grâce à une organisation sociale dans laquelle nomades et groupes sédentaires cohabitent en symbiose. Les uns, caravaniers, ont une économie pastorale et caravanière ; les autres, sédentaires, habitent dans les oasis et sont les gardiens des points d'eau, des haltes et des précieuses cultures.
Dans un esprit de coopération culturelle, Mhamid El Ghizlane, accueille, à cette occasion, «La 3ème édition de la Caravane culturelle pour la paix», forte de la réussite du projet pilote des deux précédentes éditions. Les trois festivals initiateurs (Festival Taragalte du Maroc, Festival au désert au "Mali, et Festival du Niger, ont décidé d'élargir leur partenariat en créant un réseau de travail dénommé "Caravane Cultural Network". Ce réseau permet une meilleure coordination de leur coopération et d'assurer le succès de la 3ème édition de la Caravane culturelle pour la paix 2016.
Par ailleurs, les festivaliers auront l'occasion de se pencher sur des thèmes de réflexion. Cette année, les organisateurs ont choisi le thème de « La Culture comme vecteur de développement et de rapprochement entre les peuples ».
En effet, le festival développe, au fil des éditions, une véritable activité de valorisation et de promotion du territoire avec des répercussions concrètes et innovantes sur l'activité touristique en faveur du développement économique et humain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.