Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Fès-Meknès : amphithéâtres et salles couvertes pour les épreuves du baccalauréat    L'insécurité juridique extrinsèque au droit du travail    La crise sanitaire; une opportunité ?    Assurance: le groupe Holmarcom opère la fusion de ses deux filiales    L'illustration du nombrelisme européen: allons nous vers l'explosion?    Coronavirus : Les opérateurs touristiques plaident pour une réouverture des frontières    Coronavirus : le ministère de la Santé lance l'application «Wiqaytna »    Maroc Telecom lance sa solution de paiement mobile    Coronavirus : 12 nouveaux cas, 7.819 au total, lundi 1 juin à 10h    Trump signe un décret limitant les protections juridiques des RS    Tanger: La plaque commémorative de la Rue Abderrahmane El Youssoufi saccagée    Modeste grandeur    Istiqlal: Comité exécutif    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Covid-19: La Santé confirme les 2 millions de tests rapides    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Avis de tempête sur l'avenir professionnel des jeunes    Le Groupe Renault annonce la suspension du projet d'augmentation de ses capacités au Maroc    Le plan de relance proposé par la CGEM, un référentiel extrêmement riche    Le Yémen réitère son soutien à notre intégrité territoriale    Adieu Si Abderrahmane, adieu l'homme politique sage et raisonnable, l'homme d'Etat intègre, le leader rassembleur et l'homme avenant    Le Maroc dans le peloton des pays relativement peu touchés par le Covid-19    Khalid Ait Taleb: L'efficacité de la chloroquine dans le traitement du Covid-19 peut être prouvée    Saad Dine El Otmani exclut tout recours à une politique d'austérité    La Cour d'appel de Marrakech en ordre de bataille contre le coronavirus    Marie-Hélène El Youssoufi adresse un message de condoléances au Souverain    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Epidémies... Ces romanciers qui ont tout vu !    L'acteur égyptien Hassan Hosni s'est éteint à l'âge de 89 ans    Le gouvernement à l'écoute des syndicats    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hong Kong: Le Parlement chinois adopte sa «loi sur la sécurité»…    TAS. WAC-EST, Ahmad Ahmad livre sa version des faits    Yunis Abdelhamid nominé pour le Trophée Marc-Vivien Foé    Tunisie: le championnat reprendra le 2 août    Message de condoléances du PPS à l'USFP    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    Message de condoléances de SM le Roi à la veuve du grand militant, feu Abderrahmane El-Youssoufi    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Divers
Publié dans Libération le 31 - 10 - 2016


MP
Le Conseil national du Mouvement populaire (MP) a confié, samedi à Salé, au bureau politique et au secrétaire général du parti, Mohand Laenser, la gestion de la question de participation au prochain gouvernement.
A l'issue d'un exposé présenté, lors d'une session extraordinaire dudit Conseil, axé sur les concertations avec le chef du gouvernement, M. Laenser a indiqué que le parti ne dispose pas actuellement de données suffisantes pour définir sa position.
Il a estimé, dans ce cadre, que la participation au gouvernement imposera des conditions au parti, insistant sur la nécessité de coordiner avec les alliés.
Il a, par ailleurs, rappelé que l'expérience a démontré que la non-participation nuisait au MP et que la participation dans des conditions inappropriées avec des portefeuilles non satisfaisants conduisait au même résultat.
RNI
Aziz Akhannouch a été élu samedi nouveau président du Rassemblement national des indépendants (RNI), lors du congrès extraordinaire du parti tenu à Bouznika. M. Akhannouch a été porté à la présidence du RNI par 1.707 voix contre 98 voix pour Rachid Sassi. Il succèdera à ce poste à Salaheddine Mezouar qui avait présenté sa démission après les résultats obtenus par ce parti lors des élections législatives du 7 octobre.
Le nouveau président du RNI a, dans ce cadre, annoncé que sa rencontre, dimanche, avec le chef du gouvernement pour entreprendre les consultations autour de la participation dans le prochain gouvernement, «va fixer le positionnement du parti», ajoutant que «ce n'est pas les portefeuilles ministériels qui nous intéressent mais plutôt les compétences qui vont poursuivre la dynamique et le progrès que connaît le Royaume».
Ali Aarrass
Le détenu Ali Aarrass, condamné dans des affaires de terrorisme et d'extrémisme, bénéficie de tous les droits reconnus par la loi régissant les établissements pénitentiaires, à l'instar des autres détenus, souligne la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion (DGAPR).
"Ce détenu reçoit des repas, d'une manière régulière, qui répondent aux critères exigés en matière de diversité, de quantité et de calories, bénéficie de visites médicales à la demande et de visites de sa famille ou de son avocat et se trouve dans une cellule suffisante pour un détenu, bénéficiant de toutes les conditions sanitaires", indique la DGAPR dans un communiqué, en réponse aux allégations d'un blogueur belge au sujet des conditions de détention de Ali Aarrass.
La prison locale Tifelt 2, où Ali Aarras a été transféré, est un établissement pénitentiaire normal, tout comme les autres prisons locales du Royaume et non une prison sous haute surveillance, comme prétendu par le blog, fait connaître la délégation, précisant que cet établissement, nouvellement construit, compte des détenus condamnés dans diverses affaires avec différentes peines.
Trafic maritime
Les mouvements de ferries assurant la liaison entre les ports de Tanger-ville et Tarifa, suspendus en raison du mauvais temps qui sévissait sur le Détroit de Gibraltar, ont repris dimanche.
Le trafic a repris normalement dimanche vers 07h00 dans les deux sens sur la ligne maritime Tanger-ville-Tarifa, après la réouverture du port de Tarifa, fermé depuis vendredi à cause du vent fort et des mauvaises conditions météorologiques sévissant au niveau du Détroit de Gibraltar, a confié à la MAP le commandant du port Tanger-ville, Ouqebli Ahmed.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.