France: le gouvernement Castex détaille sa feuille de route    Coronavirus : 165 nouveaux cas et 379 guérisons en 24h    Le petit fils d'Elvis Presley se suicide    Vols spéciaux : Des tarifs fixes pour la RAM    Report des cérémonies prévues à l'occasion de la fête du Trône    Pour un soutien gouvernemental juste et équitable à la presse    Maroc: le taux de réussite au Bac 2020 est de...    Un juriste japonais tire à boulets rouges sur le polisario    Casablanca à 2M ou l'homicide d'une cité    Rassemblement des artistes autour de «L'art pour l'espoir»    M2M décroche un marché à Casablanca    Nasser Bourita revient sur les accusations d'Amnesty International    Quelques réflexions pour une rentrée réussie    Comment booster son système immunitaire    Les plages: ces bombes à retardement?    Vacances. Le soleil c'est bon mais ça peut être dangereux    Mali: Un imam rigoriste fait trembler le pouvoir    Message du roi Mohammed VI au sultan de Brunei Darussalam    Serie A: l'Atalanta n'en finit plus de régaler    PAM-PJD. Un débat qui risque de mal finir    Aïd Al-Adha: voici le prix du mouton cette année (VIDEOS)    Tourisme : 16 milliards de DH pour relancer le secteur    Aïd Al-Adha : Les préparatifs dans le respect des exigences sanitaires    Urbanisme. La destruction du patrimoine se poursuit    La deuxième Chambre est dominée par l'opposition : Le PLFR à l'épreuve du feu des conseillers    Coronavirus : les autocars bientôt autorisés à transporter jusqu'à 75% de leur capacité    Coronavirus : Chakib Alj appelle les entreprises à plus de vigilance [Courrier]    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 84 nouveaux cas, 16.181 au total    Chelsea. Une victoire signée Giroud    Covid-19: ce qu'il faut retenir de la réunion Laftit/CGEM    Espagne: Arrestation de deux présumés terroristes algériens    Explications    Netflix dévoile les coulisses du tournage de "The Old Guard" à Marrakech    Nouveau programme de diffusion de longs métrages marocains sur le site web du CCM    La famille Travolta en deuil    Retour sur six années de procédure    Les canoë-kayaks reprennent de plus belle au Bouregreg    Stage de l'EN de futsal au Complexe Mohammed VI de football    Tenue de 362 procès à distance en moins d'une semaine    Le Maroc reconduit à la vice-présidence du comité exécutif du Centre Nord-Sud    La Turquie et le monde arabe    Driss Lachguar : Il est grand temps de mettre fin aux agissements électoralistes afin de doter les consultations électorales de la crédibilité nécessaire    Sous conditions : Rentrer au Maroc ou en sortir, c'est possible    France post-Covid-19: Macron décline les priorités de son plan de relance    Liga: le Real Madrid se rapproche du sacre    L'émergence du cinéma digital    Foot. Le Real se rapproche du titre    Jim Ratcliffe, le milliardaire britannique qui veut s'offrir l'usine Daimler de Moselle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La "Raspoutine" sud-coréenne au centre d'un scandale politique en Corée du Sud
Publié dans Libération le 05 - 11 - 2016

La présidente sud-coréenne Park Geun-Hye est plongée dans la tourmente politique, accusée d'avoir permis à une trop proche confidente de se mêler des affaires de l'Etat.
Choi Soon-Sil, 60 ans, au coeur du scandale, est un personnage de l'ombre, fille d'un mystérieux chef religieux, qui n'occupait aucun poste officiel et n'avait aucune habilitation en matière de sécurité.
Voici quelques éléments sur un scandale parfois étrange, qui n'en finit pas de faire des vagues et porte gravement atteinte à la réputation de la présidente.
Celle-ci a été contrainte vendredi d'accepter d'être entendue par le parquet, tout en tentant de prendre ses distances avec son amie de 40 ans.
Mme Choi est la fille d'un mystérieux religieux aujourd'hui défunt: Choi Tae-Min, six fois marié, qui avait de multiples pseudonymes, avait fondé un mouvement religieux aux allures de secte baptisé Eglise de la vie éternelle.
Choi-Tae-Min s'était lié d'amitié avec Park Geun-Hye, traumatisée par l'assassinat de sa mère, en 1974. Il affirmait que sa mère lui était apparue en rêve.
Le religieux était devenu le mentor de la future présidente, ce qui avait suscité l'ire de plusieurs collaborateurs de son père, le président autoritaire Park Chung-Hee arrivé au pouvoir à la faveur d'un coup d'Etat militaire.
Ce dernier avait lui même été assassiné en 1979 par son chef du renseignement, qui avait expliqué pour partie son geste par l'incapacité du président à faire barrage entre Choi et sa fille.
Park Geun-Hye avait également noué des liens très forts avec la fille de Choi, qui ont perduré après la mort du religieux en 1994.
L'ancien époux de Choi Soon-Sil fut un proche collaborateur de Mme Park, jusqu'à sa victoire à la présidentielle en 2012.
Placée en garde à vue lundi après son retour d'Allemagne, Mme Choi a fait l'objet jeudi d'un mandat d'arrêt officiel pour fraude et abus de pouvoir.
Elle est accusée d'avoir utilisé son entregent pour contraindre des conglomérats comme Samsung à verser de fortes sommes d'argent à des fondations douteuses, dont elle se servait à des fins personnelles.
Mais ce qui irrite profondément l'opinion publique, c'est l'influence énorme qu'elle aurait exercé sur les prises de décision de la présidente.
D'après des archives provenant de l'ordinateur personnel de Mme Choi, obtenues par la chaîne JTBC TV, celle-ci réécrivait les discours de Mme Park et recevait des documents confidentiels, y compris sur les liens de Séoul avec Tokyo et Pyongyang.
Mme Choi s'est défendue dans un interview à un journal local de toute malversation, déclarant qu'elle avait aidé la présidente "de bonne foi".
Le taux de popularité de Mme Park a plongé à des plus bas.
Cette affaire renforce les convictions de ceux qui reprochent à la présidente d'être distante, d'ignorer les avis des spécialistes et de s'entourer d'une coterie de fidèles.
L'aura quasi mystique qui entoure Mme Choi, accusée par les médias d'avoir joué le rôle d'un Raspoutine, alimente aussi les critiques.
Certains médias accusent Mme Choi d'être toujours impliquée dans le culte de son père et de jouer le rôle d'un "chamane" auprès de Mme Park qui serait tombée sous sa coupe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.