Bac 2019. 150 personnes interpellées pour fraude    AWB lance un emprunt obligataire d'un milliard de dirhams    Maroc Telecom, 1ère privatisation du programme de la LdF 2019    Agression d'une Allemande à Tanger, le suspect arrêté    Vidéo. Sit-in de soutien aux professeurs suspendus    Crise au PAM : la réunion de la commission préparatoire maintenue à Agadir    BAC 2019. Les résultats seront affichés le 26 juin    Larache: Coup d'envoi du 9e festival international d'équitation « Mata »    CAN 2019 : Royal Air Maroc mobilise 54 vols supplémentaires depuis et vers l'Egypte    Relance du secteur immobilier : Fassi Fihri sollicite les MRE    Inauguration officielle du Smap Paris 2019    Dialogue social: à combien s'élève le coût de l'accord ?    Bac: Nouveaux cas de triche!    Visa se mobilise pour la CAN    Enseignement public payant: Le niet des parents    Arabie Saoudite: Le conflit s'intensifie    Marrakech: Le festival des arts populaires fête un demi-siècle    Un salon pour encourager les jeunes à lire    SAEDM et REALITES scellent un partenariat    Copa America : Le Brésil en reconquête sans Neymar    Les sanctions de la Commission de discipline et de fair-play    Meeting International Mohammed VI : Beau plateau attendu aux épreuves de sprint    Le Mpay Forum, un observatoire de veille en Mobile payment, Mobile banking et Fintech    Un roadshow national pour promouvoir l'accès des TPME au financement et à la commande publique    Activités du parti    Attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman    Rapatriement des familles de l'EI Que font leurs pays d'origine ?    Pour améliorer le goût de vos aliments, mangez assis !    Insolite : Le tatouage du patron de Twitter    Jessica Préalpato, la pâtissière qui bouscule le dessert    News    Younes Moujahid à la tête de la FIJ    Dialogue social : Le coût global de l'accord s'élève à plus de 14 milliards de dirhams    Zagora à l'honneur du "Moroccan day" aux Etats-Unis    "Rolling Thunder Revue", quand Scorsese s'amuse à raconter Dylan    Nouvelle édition du Moussem culturel international d'Assilah    CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l'Atlas    La Fondation nationale des musées s'allie au ministère de la culture    Moujahid, premier journaliste arabe et africain à la tête de la FIJ    Ouyahia écroué, Sellal entendu par un juge d'instruction    Le Suriname salue le rôle de «leader africain» de SM le Roi Mohammed VI    Célébrations de la Fête du Trône. Les consignes du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie    NBA : Toronto fait chuter Golden State et s'offre son premier titre    Taper sur Trump? C'est possible à un salon tech en Chine    Caractère officiel de l'amazigh : Le conseil provincial de Tiznit premier à passer à l'acte    Compromis européen sur un budget de la zone euro    Entre pirates, collision ou missiles, les tankers évoluent en eaux troubles    La protection des données revêt une importance capitale pour Bank Al-Maghrib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le développement des compétences à l'ordre du jour à l'Université Al Akhawayn : Conférence régionale sur la cybersécurité
Publié dans Libération le 12 - 01 - 2010

Sous le thème «Cybersécurité et confiance numérique: stratégie, sensibilisation et développement des compétences», l'Université Al Akhawayn en collaboration avec le ministère de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies (MICNT) organisent une conférence régionale sur la cybersécurité à Ifrane les 21 et 22 janvier prochains.
Organisée avec le concours du ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), de l'International Telecommunications Union, du Groupe de la Banque mondiale, de la Carnegie Mellon University, de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), du Conseil de l'Europe et de la Commission économique pour l'Afrique (CEA), cette conférence, qui aura lieu à l'Université Al Akhawayn à Ifrane, s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre, par le MICNT, du programme de confiance numérique qui fait partie du plan stratégique national «Maroc Numeric 2013», et du programme mondial cybersécurité (Global Cybersecurity Agenda - GCA), lancé en 2007 par l'Union internationale des télécommunications. L'objectif principal est d'instaurer la confiance numérique et la sécurité des systèmes d'information en instituant un cadre national juridique, technique et organisationnel. L'enjeu est également international dans la mesure où le Maroc entretient de nombreux partenariats internationaux et que la visibilité offerte par les technologies de l'information et de la communication (TIC) est mondiale.
Selon les organisateurs, la première journée sera marquée par des sessions plénières animées par des experts en cybersécurité et en confiance numérique qui aborderont des thèmes tels que le cadre réglementaire, politiques et stratégies, structures organisationnelles, standards et coopération internationale, cyber-attaques, infrastructures d'information critiques, protection des données personnelles, formation des ressources humaines et renforcement des compétences.
Considérant aussi, le rôle important de la communication et de la sensibilisation, du développement des compétences techniques et juridiques requises pour les pays en voie de développement afin de mettre en place les contre-mesures nécessaires aux cyber-menaces, à travers une stratégie efficace, la deuxième journée de la rencontre sera composée des sessions parallèles, sous forme de tables rondes interactives animées par des experts de haut niveau, qui traiteront des thématiques suivantes :
-développement des compétences techniques;
-préparation des compétences juridiques;
-formation professionnelle et formation continue;
-communication et sensibilisation ;
Résultats attendus de la conférence :
- élaboration des recommandations pour la sensibilisation et le développement des ressources humaines et renforcement des compétences en cybersécurité;
- élaboration d'une feuille de route/un plan d'action pour l'intégration de la sécurité des systèmes d'information dans le cursus de l'enseignement supérieur, de la formation professionnelle et de la formation continue.
Il y a lieu de rappeler que dans un monde de plus en plus connecté où la croissance économique devient corrélée à un cyberspace sécurisé, la cybersécurité est devenue un souci majeur auprès des individus, des entreprises, des administrations voire des Etats.
Aujourd'hui, la vie quotidienne des citoyens à travers le monde est devenue plus dépendante de l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) grâce à l'expansion rapide du nombre des terminaux connectés à Internet permettant d'accéder aux différents services y afférents.
Cependant, de nouvelles menaces et attaques plus sophistiquées sont découvertes presque chaque jour. Celles-ci incluent, entre autres, l'usurpation d'identité, les spywares, le «phishing», le déni de service, et les «botnets». Les conséquences de ces attaques peuvent se caractériser par un manque de confiance en l'espace numérique, une dégradation de la productivité de la cible attaquée, une détérioration des infrastructures d'information critiques,…
Face à la croissance exponentielle de ces cyber-attaques, la mise en œuvre d'une stratégie de cybersécurité claire et concertée est devenue une priorité incontournable et qui devrait prendre en considération la diffusion et le partage des bonnes pratiques, une forte coopération internationale, un développement et un renforcement des compétences techniques et juridiques en la matière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.