Malgré des imperfections, les OPCI restent attractifs    Orage    CFCIM: Les enjeux d'une élection atypique    Brèves Internationales    Réforme des retraites en France: Le bras de fer continue    Algérie: Des élections sous haute tension    Généralisation du préscolaire: Comment éviter le scénario du simple «gardiennage» d'enfants?    Brèves    L'Espagne salue la position du Maroc dans la lutte contre le terrorisme    La prison Moul El Bergui fait une mise au point et dément les rumeurs de viols    Mohamed Amkraz appelle à une réglementation permettant d'encadrer les nouveaux modèles d'emploi    Energie électrique : La BAD accorde un financement de 245 M€ au Maroc    Mango revient en force au Maroc    La perception de la violence envers les femmes selon OXFAM Maroc    Paris accueille le 4e Forum parlementaire franco-marocain    Qui sont les cinq candidats à la présidentielle en Algérie ?    Les cours des produits alimentaires au plus haut depuis plus de deux ans    Rien ne va plus pour l'ovalie nationale    Energie: Le modèle marocain expliqué à Madrid    Assises de la régionalisation avancée les 20 et 21 décembre à Agadir    Un Guide pour aider les procureurs à mieux lutter contre la torture    Le Lesotho suspend toutes les décisions et déclarations antérieures relatives au Sahara et à la pseudo-RASD    Conférence internationale à El Jadida sur la famille et l'éducation dans le monde arabe    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    Lever de rideau sur le Festival international «Cinéma et migrations» d'Agadir    Le rêve s'éveille par le pinceau d'Abdellah Elatrach    Journées théâtrales de Carthage : «Un autre ciel» en lice pour le Tanit d'Or    Une structure intégrée dédiée à la performance et à l'excellence    Camp payant de l'Espayonl Barcelone pour enfants au Maroc    OCK-WAC et Raja-MAT ce mercredi    Benmoussa dévoile sa méthodologie et son agenda    Notre photographe Ahmed Boussarhane de nouveau primé au Grand Prix National de la Presse    Agadir: Une cérémonie voluptueuse!    Des membres fédéraux quittent la Fédération royale marocaine de rugby    Euro-2020 : La Suisse et l'Allemagne en match préparatoire en mai    Finlande: Sanna Marin, 34 ans, nouvelle cheffe du gouvernement…    La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement fait son bilan    Mise à jour de la Botola Pro D1 : Le MAT défend son fauteuil de leader face au Raja    Impeachment, quel impeachment? Trump retrouve des couleurs    Johnson brandit le risque de « paralysie » du Brexit en cas de défaite jeudi    Le Lesotho fait évoluer sa position sur le Sahara    Congrès international de l'arganier : De nouvelles orientations prometteuses pour l'arganier    Le ministre Bill Barr, bouclier de Trump et fer de lance conservateur    McLaren confirme le pilote marocain Michael Benyahia pour son programme de développement 2020    L'intégration financière, un impératif important pour l'Afrique    "Mains de lumière" fait escale à Tétouan    L'université et son importance dans l'épanouissement des personnes autistes    Un musée privé de musique voit le jour à Marrakech    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Divers
Publié dans Libération le 09 - 01 - 2017


Tétouan
Le service préfectoral de la police judiciaire de Tétouan a procédé, vendredi, à l'arrestation d'un agent de police de grade de brigadier-chef, qui exerce au commissariat de police d'Oued Zem, pour son implication présumée dans une affaire de faux et usage de faux, d'escroquerie et de corruption.
L'arrestation du mis en cause intervient suite à l'interpellation par les services de sûreté de Tétouan, d'une personne faisant l'objet d'un avis de recherche pour avoir présenté un certificat de résidence falsifié en vue d'obtenir la carte d'identité nationale. Selon l'enquête, le document a été délivré par le mis en cause qui exerçait ses fonctions à la circonscription de police de Tétouan avant son transfert à Oued Zem, en contrepartie d'une somme d'argent, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les investigations ont dévoilé que le policier arrêté a menti à la mère de la personne recherchée, prétendant pouvoir suspendre la validité de l'avis de recherche émis à l'encontre de son fils.
Rabat
Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat a arrêté, vendredi, trois individus, dont un faisait l'objet d'un avis de recherche, soupçonnés de liens avec un réseau criminel et d'implication dans une affaire d'enlèvement, de séquestration et de vol avec violence.
Selon les informations préliminaires de l'enquête, les suspects ont procédé, en compagnie de deux autres personnes, à l'enlèvement de leur victime dans un café avant de la conduire à la ville de Témara où elle a été séquestrée, dépouillée de certains de ses biens et forcée à mettre son empreinte sur un document vierge, sur incitation d'une femme, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les investigations menées à ce sujet ont montré que les mis en cause, un employé et deux videurs dans une boîte de nuit, ont commis ces actes criminels en échange de 50.000 dirhams, à la demande d'une femme qui prétendait que la victime la menaçait de publier des photos indécentes la concernant.
Salé
Un individu inculpé pour des actes de terrorisme, a été condamné, jeudi soir, à 20 ans de prison ferme par la Chambre criminelle de première instance chargée des affaires de terrorisme à l'annexe de la Cour d'appel de Salé.
L'accusé était poursuivi pour "tentative d'homicide volontaire avec préméditation, incendie volontaire contre un véhicule, fabrication et possession de matières explosives et leur utilisation de manière illégale dans le cadre d'un projet individuel visant à porter gravement atteinte à l'ordre public par l'intimidation, et apologie du terrorisme".
Le mis en cause a été arrêté en avril 2016 par la Gendarmerie Royale de Tata après avoir tenté d'agresser un touriste étranger avec de l'acide.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.