Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 2 décembre    L'international marocain Mohamed Abarhoun n'est plus    Officiel : L'Assemblée Générale du Raja est fixée au 21 décembre 2020    LDC: le Real Madrid s'incline face au Shakhtar Donetsk (VIDEO)    Coopération au Développement maroco-allemande: Le Maroc bénéficie d'une enveloppe de 1,387 milliard d'euros    Addoha : Forte baisse du CA à fin septembre    SM le Roi appuie le droit du peuple palestinien à établir un Etat indépendant    L'américain BayBridgeDigital à la recherche de 150 profils en CDI au Maroc    Régularisation fiscale : les promoteurs immobiliers arrachent un accord avec le Fisc    Dialogue inter-libyen à Tanger: Le Haut Conseil de l'Etat libyen satisfait des résultats    Covid-19 : soins à domicile, bonne alternative ou danger ?    Evolution du coronavirus au Maroc : 3508 nouveaux cas, 359.844 au total, mardi 1er décembre à 18 heures    Loi sur le blanchiment d'argent : les députés se penchent sur la réforme proposée par le gouvernement    Maroc-UE : Nasser Bourita invite les Européens à aller vers le « more for more »    Emploi. Le handicap n'est pas une fatalité    Jennifer Lopez complètement nue    La réalisatrice Sofia Alaoui sélectionnée aux César 2021    « Qendil ». Le nouveau single rock de Ayoub Hattab    Ikken: World Ptx Summit, un véritable carrefour pour la communauté des hydrogènes verts    Paris: la Tour Eiffel rouvrira à cette date    L'Opinion : Maquiller l'échec par l'intox    Une association appelle à la gratuité du vaccin anti-Covid    Phase II : Lancement de l'accompagnement psychiatrique pour les enfants bénéficiaires de la Grâce Royale    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme dénonce l' agression perpétrée par les nervis du Polisario contre la manifestation pacifique des Marocains à Paris    Driss Lachguar : Pour les Marocains, la cause palestinienne compte tout autant que la cause nationale    Nouveau revers pour Donald Trump    Oujda : La culture et l'art, créneaux de développement    El Otmani met en évidence l'élan de développement    L'Union européenne verse 8,5 milliards d'euros pour en soutien aux programmes de chômage partiel    Algérie: trois ans de prison requis contre Karim Tabbou    Mission française au Maroc: le masque désormais obligatoire dès le CP    Les outils d'échanges et la passion de la lecture    2è festival Al-Mahsar pour la culture et le patrimoine hassanis    «Mohamed Choukri... Tanger et les écrivains étrangers»    Le FUS s'appuiera sur la jeunesse    Le Youssoufia Berrechid, les prémices d'une saison prometteuse    Ouaddar, Boukaa, Ahrach et Colman représenteront le Maroc    BAM: vers une nouvelle baisse du taux directeur ?    Les objectifs (très ambitieux) d'Ait Taleb pour 2021    Le chef du gouvernement espagnol attendu à Rabat    Message du roi Mohammed VI au président roumain    Qualifications CAN U20: Ce ne sera pas facile pour l'équipe nationale !    Supercoupe de la CAF : La RSB cherche à jouer au Qatar !    L'Espagne défend la centralité de l'ONU dans le règlement de la question du Sahara    Covid-19: l'OMS a fait une promesse    L'OCI réaffirme son attachement à l'accord de Skhirat comme base à toute solution définitive en Libye    Coup d' envoi du Salon du Maroc des arts plastiques à Fès    Outat Al Haj: décès du camarade Mohamed Idrisi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les habitants de l'ex-bloc “D” d'Anza rasé en 2008 attendent toujours leurs lots de terrain aménagés : Des centaines de familles manifestent contre Al Omrane à Agadir
Publié dans Libération le 19 - 01 - 2010

883 familles de l'ex-bloc D d'Anza, rasé en 2008 dans le cadre du programme national «Villes sans bidonvilles», attendent toujours de recevoir des lots de terrain aménagés au lotissement Taddarte mis à leur disposition par la holding Al Omrane. Ne voyant rien venir, ils ont intensifié leurs protestations en manifestant pendant quatre jours à Anza. Les centaines de manifestants ont scandé des slogans contre la société Al Omrane réclamant l'intervention des autorités pour faire valoir leur droit, un droit bafoué par ceux-là mêmes qui ont promis, voilà un an et demi, de les recaser dans de meilleures conditions. Les habitants du bidonville enchaînent manifestation, sit-in et marche en signe de ras-le-bol des atermoiements des autorités à faire respecter des engagements pris la veille de la destruction de leurs baraques.
La fameuse formule de base «Une baraque détruite vaut un lot de terrain» semble se traduire par le seul rasage parce que jusqu'à la semaine dernière et selon les manifestants, aucun engagement pris par les responsables n'a été tenu. Conséquence : les 883 familles continuent d'attendre. Beaucoup d'entre elles vivent dans des conditions difficiles, entassées à deux ou trois familles dans un logis exigu à Aourir, Anza, Taddarte, Hay Mohamadi ou encore plus loin à Tikiouine, Drarga et à Inzegane-Aït Melloul. Lors de leur première protestation, on leur avait avancé la date du 15 novembre 2009 comme délai d'aménagement du lotissement Taddarte, destiné à les recaser. D'autres mouvements ont suivi suite au statu quo dans ledit lotissement. Il s'en est suivi une étape de dialogue avec comme ultimatum la date butoir de janvier 2010 pour l'aménagement de 40% des lots, le reste ultérieurement.
Les travaux d'aménagement du lotissement Taddarte pour le recasement des bidonvillois d'Anza ont commencé mais les protestataires ne sont pas pour autant satisfaits, vu la cadence trop lente des travaux. Une autre façon, selon un acteur associatif d'Anza pour qu'Al Omrane n'honore pas ses engagements. Devant ce revirement de cette société au détriment des intérêts des habitants, ces derniers ont décidé d'observer un sit-in à Anza du lundi au vendredi derniers, exigeant comme ils l'expliquent dans leur communiqué, l'aménagement et la remise immédiate des lots de recasement au lotissement Taddarte, le dédommagement des frais de location des familles concernées sur les 18 derniers mois de retard à la livraison des lots en question.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.