Covid-19 au Maroc: le dernier bilan par région    Audit en cours pour déterminer les causes exactes    Covid-19: le point sur la situation aux Etats-Unis, nouvel épicentre de la pandémie    «Mon Dieu gardez moi de mes amis, Quant à mes ennemis je m'en charge»    Les réserves des centrales syndicales    L'artiste marocain Marcel Botbol meurt du coronavirus    Fonds spécial: la contribution du groupe Centrale Automobile Chérifienne    El Youbi: “On s'attend à un aplatissement de la courbe de l'épidémie, à condition…”    OCP: Un Chiffre d'affaires de plus de 54 MMDH en 2019    Coronavirus : Le vrai du faux sur l'épidémie au Maroc ce mercredi 1 avril 2020    Sancho, le digne héritier de CR7 à United?    Le CCM divertit les citoyens marocains en période de confinement    «Quand on vit de lecture et d'écriture, on s'habitue à la solitude»    La musique: Ce langage universel qui a sorti le monde de sa boule!    Assurances automobiles : La FMSAR s'organise pour garantir le renouvellement    Soyons des acteurs réactifs et encourageons les propositions positives    Mali: Des législatives entre terrorisme et coronavirus…    ADM : chiffre d'affaires en hausse de 8% à fin 2019    Coronavirus : L'Arabie saoudite appelle à reporter les plans du hajj    Fadel Iraki, le cofondateur du “Journal Hebdo”, n'est plus    La Fondation de Salé pour la culture et les arts reporte toutes ses activités    Coronavirus : A quand une audition des responsables gouvernementaux marocains ?    Fadel Iraki, mécène et acteur du monde culturel et des médias, homme d'affaires et d'engagements, s'est éteint    Le Gadem pense fort aux socio-économiquement isolés ou plus vulnérables    Institut national des sciences de l'archéologie et du patrimoine : Les filières d'enseignement et de recherche publiées au BO    Pour amortir le choc économique dû au coronavirus : Bank of Africa annonce ses mesures de soutien aux ménages et entreprises    Un projet terroriste déjoué en Tunisie    UE: 1 nouveau naturalisé sur 10 est Marocain    Covid-19 : les composantes parlementaires mobilisées pour répondre aux exigences de la situation actuelle    La CNDP prolonge le moratoire sur la reconnaissance faciale    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    Décès du docteur et militant Ahmed Bourra    Les commissions de contrôle des prix sur le qui-vive    Détermination du gouvernement à protéger les citoyens contre le coronavirus    Les éboueurs en première ligne à Fès    Du rêve au report : La course d'obstacles de Tokyo-2020    Les Jeux olympiques de 2020 auront lieu le 23 juillet 2021    Les Mondiaux d'athlétisme repoussés à 2022    L'activité des ports de Mohammedia, Agadir et Jorf Lasfar n'est pas affectée par la pandémie    Les marchands non financiers pronostiquent une stabilité de leur activité au premier trimestre    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La musique au temps du coronavirus, un refuge qui apaise les esprits    Les éditeurs multiplient les initiatives pour garder le contact avec les lecteurs    Liga: Real Madrid va finalement baisser les salaires de ses stars    Covid-19: la Bundesliga ne reprendra pas avant cette date    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    Ligue des champions: le Wydad et le Raja disent «niet» à la CAF    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vicente Amigo invité de marque des "musiques sacrées" de Fès
Publié dans Libération le 15 - 02 - 2017

img class="responsive" style="display:none" src="http://www.libe.ma/photo/art/grande/11179602-18572745.jpg?v=1487079615" alt="Vicente Amigo invité de marque des "musiques sacrées" de Fès" title="Vicente Amigo invité de marque des "musiques sacrées" de Fès" / img class="not-responsive" src="http://www.libe.ma/photo/art/default/11179602-18572745.jpg?v=1487079625" alt="Vicente Amigo invité de marque des "musiques sacrées" de Fès" title="Vicente Amigo invité de marque des "musiques sacrées" de Fès" width="708" /
Considéré comme l'un des plus grands
guitaristes flamenco, l'Espagnol
Vicente Amigo se produira le 18 mai
prochain à Fès, à l'occasion du Festival
des musiques sacrées du monde.
Organisée sous le Haut patronage de S.M le Roi Mohammed VI, le Festival de Fès des musiques sacrées du monde aura lieu du 12 au 20 mai prochain, sous le signe "L'eau et le sacré". De nombreuses stars sont attendues pour cette 23ème édition, dont notamment la chanteuse libanaise Majda El Roumi, sa compatriote Yasmin Hamdane, Mehdi Nassouli et Titi Robin, en plus du grand guitariste flamenco, Vicente Amigo qui se produira le 18 mai à «Place Bab Makina». Né en 1967, Vicente Amigo est l'un des chefs de file de la génération de guitaristes post-Paco de Lucia, aux côtés de Gerardo Nunez, Tomatito et Chicuelo. Il fut le disciple de Manolo Sánlucar, qu'il a accompagné durant de longues années, après l'avoir rencontré à l'âge de 14 ans. Auprès du Maître, Vicente Amigo va acquérir expérience, maturité et professionnalisme qui lui permettront de développer un style profondément personnel. Malgré son jeune âge, Vicente Amigo fait aujourd'hui partie des grands noms de l'histoire de la guitare flamenca et s'est produit dans les quatre coins du globe. En 1988 et 1989, il remporte trois des principaux concours internationaux de guitare flamenca : La Union (1988), BADAJOZ (1988) et Cordoue (1989). C'est en partie grâce au grand guitariste américain de jazz Pat Metheny, qu'il a pu se forger une réputation internationale. Lors de sa tournée en Espagne, l'artiste américain qui se produit sur scène à raison de 200 concerts par an depuis 1974, avait présenté Vicente comme étant le joueur le plus doué de la guitare espagnole.
Il est, par ailleurs, à noter qu'après l'hommage rendu à l'Inde en 2016, cette édition du festival mettra à l'honneur la Chine qui présentera officiellement quelques-unes de ses grandes expressions millénaires et dont l'une des plus prestigieuses troupes donnera le coup d'envoi de l'événement. «La médina de Fès deviendra neuf jours durant, comme à l'accoutumée, le cœur battant et le creuset d'expressions artistiques, de réflexions philosophiques, d'échanges précieux susceptibles de nourrir une communauté d'esprit établie sur la reconnaissance de la différence comme richesse», souligne Abderrafih Zouitene, président du Festival et de la Fondation
Esprit de Fès.
Notons enfin que depuis sa création en 1994, le Festival de Fès des musiques sacrées du monde, déjà consacré par l'Unesco comme un évènement culturel majeur au niveau international, a toujours accueilli les plus grandes stars mondiales tout en respectant la ligne éditoriale de ce festival "spirituel". On en citera notamment Patti Smith, Paco de Lucia, Sabah Fakhri, Salif Keita, Barbara Hendricks, Kadhem Saher, Wadiî Al Safi, ou encore Youssou N'Dour.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.