La BCIJ arrête l'un des extrémistes allié à Daesh    L'Organisation de la coopération islamique réagit aux attaques israéliennes    Algérie: Peine de prison pour 22 manifestants ayant arboré un drapeau berbère    Espagne: Accord entre socialistes et Podemos pour former un gouvernement    Soldes monstres en Chine: Alibaba bat son record mais la croissance ralentit    Casablanca: arrestation d'un Algérien pour vol par effraction dans un établissement hôtelier    Insurance: ACAPS asserting control    L'Université Al Akhawayn classée première université marocaine pour la 5ème année consécutive    Le grand cinéaste Costa Gavras à Marrakech pour les Semaines du film européen    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    ONG Freedom House : le Maroc « partiellement libre » sur internet    Mohamed Boudra, représente l'Afrique pour la présidence du CGLU-Monde    LaLiga en opération de charme à Casablanca    TGR : Le déficit budgétaire continue de se creuser    Nador: 8e Festival international de cinéma et mémoire commune    Après 38 ans de recherches, l'acteur Rabie Kati retrouve la tombe de son père    Fatimazahra Akhiar au sprint final de l'Arab Reading Challenge    Le PLF 2020 au cœur des réunions parlementaires    Négociateurs d'instruments financiers : 30 professionnels certifiés par l'AMMC    Voici les adversaires de la RSB et du HUSA en Coupe de la CAF    Blessé, Marco Ansensio est à Marrakech !    Kamal Hachkar explore l'héritage musical judéo-marocain    Cameroun : Wafa Assurance acquiert 65% du capital de Pro Assur SA    Hong Kong: Les manifestations touchent les universités et le quartier des affaires    Concours télévisé à Moscou    Gastronomie: Une semaine pour consacrer le Made in Italy    Africagua 2019. Le Maroc invité d'honneur    Enfants en institution. Le Parquet s'allie à l'UNICEF    Il y a 30 ans aujourd'hui que le «Mur de Berlin» est tombé…    Jamal Sellami nouvel entraîneur du Raja de Casablanca    La Tribune de Nas : Liverpool…Oh la main…    Le discours de la vérité!    ZLECA, une aubaine pour les échanges intra-maghrébins    «Une partie de la mémoire musicale a disparu avec les orchestres nationaux»    Youssef El Azzouzi sacré meilleur inventeur arabe    Coupe du Trône : Le TAS sort le DHJ et retrouve le HUSA dans une finale inédite    Politique budgétaire. Le Maroc, bon élève du FMI    Tous responsables    Programme emploi FBR du MCC : 6,2 millions de dollars pour les 9 premiers boursiers    Table ronde: Le paysage politique après le remaniement gouvernemental, quels enjeux?    Convention de partenariat : TIBU Maroc devient le représentant officiel de STEM Sports au Maroc    Le Maroc et la Mauritanie font revivre leur histoire d'amour à Chinguetti    Météo: Le temps qu'il fera ce mardi    Cisjordanie : La commémoration du décès de Yasser Arafat vire au drame    Né dans la rue, une bavure inadmissible !    El Otmani interpellé sur le financement de l'économie et les catégories vulnérables    Le marocain Youssef El Azzouzi sacré meilleur inventeur arabe    Le bruit augmenterait le risque d'AVC    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le taux de remplissage des grands barrages atteint 57,6%
Publié dans Libération le 29 - 03 - 2017

Les retenues des principaux barrages du Maroc, tous usages confondus, ont atteint plus de 8,76 milliards de m3 à la date du 27 mars 2017, enregistrant ainsi un taux de remplissage de 57,6%, selon le ministère délégué chargé de l'Eau.
Ce niveau est inférieur à la même période de l'année 2016, durant laquelle les retenues se sont chiffrées à environ 9,43 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 62%, indique le ministère dans sa situation journalière des barrages.
Le taux de remplissage est passé à 100% dans les barrages "Garde Sebou", "Imil El Kheng" et "Mokhtar Soussi", le 27 mars 2017, contre respectivement 99,2%, 95,3% et 76,1% un an auparavant, précise le département, notant que les barrages "Nakhla", "Bouhouda" et "Sidi Said Maachou" ont maintenu leur taux de remplissage optimal (100%), rapporte la MAP.
Le ministère relève une forte amélioration des taux de remplissage de plusieurs barrages, notamment Oued El Makhazine de 57,1% à 72,9%, Ibn Battouta (74,1% contre 43,8% un an plus tôt), Bab Louta (94,6% contre 69,9%), El Kensera (92,6% contre 59,6%), Lalla Takerkoust (84% contre 44,9%), Dkhila (73,6% contre 35,1%) et Aoulouz (92,5% contre 55,3%).
En revanche, les barrages "Ait Messaoud", "Asfalou" et "Hassan II" ont accusé des baisses en s'établissant respectivement à 69,9%, 57% et 22,4%, fait savoir la même source, ajoutant que le taux de remplissage du barrage sur Oued Za est passé de 100% à 54,7%.
Selon un rapport de l'Agence du bassin hydraulique du Loukkos, les retenues des neuf barrages relevant du ressort de ce territorial ont dépassé, ce lundi, les 713 millions de m3.
Ainsi, les réserves hydrauliques ont totalisé un volume de 713,2 millions de m3 au 27 mars, soit un taux de remplissage de 64%, contre 628,8 millions de m3 durant la même période une année auparavant (56,4%), explique le document.
Le barrage d'Oued El Makhazine (province de Larache) a atteint un taux de remplissage de 72,9% durant cette période, contre 57,1% en glissement annuel (490,62 millions de m3 contre 383,93 millions de m3), alors que les retenues du barrage du 9 Avril 1947 ont atteint 149,89 millions m3, soit un taux de remplissage de 50%, contre 179,49 millions m3, une année auparavant (59,8%).
Pour sa part, le barrage de Smir (province de Tétouan) a connu un taux de remplissage de 30,6%, soit une disponibilité d'eau de 12,46 millions de m3, contre 9,17 millions de m3 une année auparavant (22,5%), alors que le taux de remplissage du barrage Moulay El Hassan Ben El Mehdi s'est établi à 28,9% (8,32 millions de m3), contre 35% en glissement annuel (10,08 millions de m3).
Quant au barrage de Tanger Med (province de Fahs-Anjra), il a enregistré un volume de 19,93 millions de m3 (90,5%) contre 19,25 millions de m3 (87,4%), tandis que celui d'Ibn Battouta a enregistré 21,59 millions de m3 (74,1%), d'Abdelkrim El Khattabi (province d'Al Hoceima) s'est établi à 2,78 millions de m3 (23,9%), et de Nakhla a affiché 4,34 millions de m3 (100%).
Concernant le barrage Joumoua (province d'Al Hoceima), il a atteint 3,24 millions de m3 (64,2%), contre 4 millions de m3 durant la même période une année auparavant (79,3%).
Le taux de remplissage de ces barrages a enregistré une nette amélioration après les dernières précipitations qu'a connues le Nord du Royaume, ce qui permettra d'améliorer les retenues des nappes phréatiques, d'assurer les besoins en eau potable aux différentes provinces de la région et de garantir une bonne campagne agricole dans les différents périmètres irrigués.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.