Hydrogène : Comment le Maroc peut devenir le premier fournisseur de l'Union Européenne ?    Maroc: baisse du flux des IDE à fin juin 2020    Explosions à Beyrouth: le dernier bilan    Alerte santé au Maroc : Cette maladie « mange » les enfants dans une indifférence générale    Détournements des aides destinées à Tindouf: deux ONG italiennes entrent en jeu    Football: L'AS Rome reste propriété américaine    Audi et Volkswagen : Nouveaux rebondissements dans l'affaire de truquage des moteurs diesel    Sbata : nouvel effondrement d'immeuble    Ritz-Carlton Hotel confirme le maintien de ses projets au Maroc    Covid-19 : le Ministère mise sur le suivi à domicile pour décharger l'hôpital    Coronavirus : 18 nouveaux décès au Maroc (récap')    Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre    Après la blessure de Mbappé, nouveau coup dur pour le PSG    Coronavirus : comment la Commune de Marrakech gère la situation ?    Météo Maroc: temps chaud ce jeudi avec des températures au dessus de la normale    Transferts : Arda Turan de retour à Galatasaray    Explosions à Beyrouth: Une Marocaine blessée    Botola : le classement général    L'écrivain marocain Mohamed Adib Slaoui n'est plus    Botola Pro D1 : Deux joueurs du MAT testés positifs à la Covid-19    La DTN désigne 48 responsables techniques des ligues régionales    Fulham, vainqueur de Brentford, retrouve la Premier League    Nadal dit non à l'US Open et au calendrier infernal    Les IDME ont atteint 11 MMDH l'année dernière    Pour l'ONSSA, la Fête du sacrifice s'est déroulée dans de bonnes conditions d'hygiène et de santé animale    Le CNDH présente son mémorandum sur le nouveau modèle de développement    Opérationnalisation des Hautes Orientations Royales contenues dans le discours du Trône du 29 juillet    Pour faire face au nombre croissant des contaminations au nouveau coronavirus    Comment réduire les risques de démence    Message de condoléances de S.M le Roi au Président libanais    Le FUS, précurseur dans le trading de joueurs au Maroc    "Les Khettaras au Maroc .. un patrimoine écologique", nouvel ouvrage de la Fondation Miftah Essaâd    Marc-Aurèle : Le Chemin de la sagesse    La Libye cible de folies hégémoniques    Le président portugais a envoyé un message au roi Mohammed VI    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination ! (2e partie)    Le roi Mohammed VI a reçu un message du roi Abdallah II    Explosions au Liban: Macron attendu à Beyrouth    Covid-19: une rentrée des classes sous le signe de l'incertitude    SundanceTV lance son 1er concours de courts métrages dans la région MENA    L'ancien roi Juan Carlos 1er prend le chemin de l'exil    Safaâ Baraka, une jeune réalisatrice qui marque le pas    Beyrouth : la ville dévastée par des explosions dans son port    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le taux de remplissage des grands barrages atteint 57,6%
Publié dans Libération le 29 - 03 - 2017

Les retenues des principaux barrages du Maroc, tous usages confondus, ont atteint plus de 8,76 milliards de m3 à la date du 27 mars 2017, enregistrant ainsi un taux de remplissage de 57,6%, selon le ministère délégué chargé de l'Eau.
Ce niveau est inférieur à la même période de l'année 2016, durant laquelle les retenues se sont chiffrées à environ 9,43 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 62%, indique le ministère dans sa situation journalière des barrages.
Le taux de remplissage est passé à 100% dans les barrages "Garde Sebou", "Imil El Kheng" et "Mokhtar Soussi", le 27 mars 2017, contre respectivement 99,2%, 95,3% et 76,1% un an auparavant, précise le département, notant que les barrages "Nakhla", "Bouhouda" et "Sidi Said Maachou" ont maintenu leur taux de remplissage optimal (100%), rapporte la MAP.
Le ministère relève une forte amélioration des taux de remplissage de plusieurs barrages, notamment Oued El Makhazine de 57,1% à 72,9%, Ibn Battouta (74,1% contre 43,8% un an plus tôt), Bab Louta (94,6% contre 69,9%), El Kensera (92,6% contre 59,6%), Lalla Takerkoust (84% contre 44,9%), Dkhila (73,6% contre 35,1%) et Aoulouz (92,5% contre 55,3%).
En revanche, les barrages "Ait Messaoud", "Asfalou" et "Hassan II" ont accusé des baisses en s'établissant respectivement à 69,9%, 57% et 22,4%, fait savoir la même source, ajoutant que le taux de remplissage du barrage sur Oued Za est passé de 100% à 54,7%.
Selon un rapport de l'Agence du bassin hydraulique du Loukkos, les retenues des neuf barrages relevant du ressort de ce territorial ont dépassé, ce lundi, les 713 millions de m3.
Ainsi, les réserves hydrauliques ont totalisé un volume de 713,2 millions de m3 au 27 mars, soit un taux de remplissage de 64%, contre 628,8 millions de m3 durant la même période une année auparavant (56,4%), explique le document.
Le barrage d'Oued El Makhazine (province de Larache) a atteint un taux de remplissage de 72,9% durant cette période, contre 57,1% en glissement annuel (490,62 millions de m3 contre 383,93 millions de m3), alors que les retenues du barrage du 9 Avril 1947 ont atteint 149,89 millions m3, soit un taux de remplissage de 50%, contre 179,49 millions m3, une année auparavant (59,8%).
Pour sa part, le barrage de Smir (province de Tétouan) a connu un taux de remplissage de 30,6%, soit une disponibilité d'eau de 12,46 millions de m3, contre 9,17 millions de m3 une année auparavant (22,5%), alors que le taux de remplissage du barrage Moulay El Hassan Ben El Mehdi s'est établi à 28,9% (8,32 millions de m3), contre 35% en glissement annuel (10,08 millions de m3).
Quant au barrage de Tanger Med (province de Fahs-Anjra), il a enregistré un volume de 19,93 millions de m3 (90,5%) contre 19,25 millions de m3 (87,4%), tandis que celui d'Ibn Battouta a enregistré 21,59 millions de m3 (74,1%), d'Abdelkrim El Khattabi (province d'Al Hoceima) s'est établi à 2,78 millions de m3 (23,9%), et de Nakhla a affiché 4,34 millions de m3 (100%).
Concernant le barrage Joumoua (province d'Al Hoceima), il a atteint 3,24 millions de m3 (64,2%), contre 4 millions de m3 durant la même période une année auparavant (79,3%).
Le taux de remplissage de ces barrages a enregistré une nette amélioration après les dernières précipitations qu'a connues le Nord du Royaume, ce qui permettra d'améliorer les retenues des nappes phréatiques, d'assurer les besoins en eau potable aux différentes provinces de la région et de garantir une bonne campagne agricole dans les différents périmètres irrigués.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.