Hausse de l'IPC dans les principales villes de la région    Ramadan: le tramway de Casablanca change ses horaires    Le roi Mohammed VI a reçu un message du roi Salmane    La haute précision marocaine mondialement reconnue    Front commun de Moscou et Téhéran face aux Occidentaux    David Govrin, représentant d'Israël au Maroc, nous ouvre son coeur (TEASER)    Jamel Sellami Out, Lassaad Chabbi In !    Le Japonais Hideki Matsuyama remporte le Masters d'Augusta    Maroc/Covid-19: le bilan de ce mardi 13 avril    Le mariage des mineures, un phénomène d'une grande actualité au sein de la société    Ventre vide, tables garnies    Covid-19 au Maroc : 684 nouvelles contaminations, 6 décès    Meryem Aassid : «notre vision est d'explorer la chanson amazighe dans toute sa splendeur !»    Musée «Leila Mezian Benjelloun» prêt dans deux ans    Quand l'art fédère le Grand Maghreb    Coronavirus : l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson suspendue par les autorités américaines    Mariage des mineures : une plaie gangrenée    Ramadan: voici les nouveaux horaires des cours diffusés à la télévision    La France regrette les menaces d'Alger envers son ambassadeur    Interview avec l'Ambassadeur du Sénégal au Maroc : les dessous de l'initiative sénégalaise à Dakhla    La loi 46.19, une occasion pour lutter efficacement contre la corruption    Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine opérant dans le nord du Maroc    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue omanais    Barça: le clan Messi dément une rumeur au sujet de Neymar    PSG-Bayern: à quelle heure et sur quelles chaînes? (Ligue des champions)    M. Benabdelkader : Bientôt un nouveau projet de loi régissant la fonction d'Adoul    Transport: la nouvelle flotte de bus fait le bonheur des Casablancais    Gaz Butane : Hausse de 9% de la moyenne de subvention unitaire par bouteille (12kg) à fin avril    SM le Roi lance l'opération de soutien alimentaire «Ramadan 1442»    Les rebelles Houthis du Yémen affirment avoir lancé 17 drones et missiles sur l'Arabie saoudite    Le joli 4 sur 4 du Raja en Coupe de la Confédération    Décès sur le terrain de Reda Saki, joueur de l'Etoile    Raja / Lassaâd Chebbi : Une association de raison qui profite aux deux parties    Diversité des genres : le groupe OCP s'associe à IFC    Naima Lamcharki, meilleure actrice au Festival international du film arabe de Malmö    Le mois sacré de Ramadan débutera mercredi au Maroc    Sociétés cotées : Baisse de 34,4 % de la masse bénéficiaire    Financement anti-Covid : le plaidoyer de Benchâaboun    Formation : la Fondation Phosboucraâ opte pour le distanciel    Conseil de gouvernement : Le menu de la réunion de jeudi prochain    Journée internationale de la femme : ASEGUIM-Settat honore Mme Cissé Nantènin Kanté    Real Madrid: Florentino Pérez réélu président    Ramadan: Joe Biden adresse ses vœux aux musulmans    France: Indignation suite aux tags antimusulmans à Rennes    Hicham Idelcaid chante «Mali Mali»    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Choukran Amam : Nous œuvrerons pour la réussite du gouvernement tout en assumant notre rôle de contrôle
Publié dans Libération le 28 - 04 - 2017


Ph. Lmoussaoui
Intervenant dans le cadre de la discussion du programme gouvernemental, Choukran Amam a affirmé que le Groupe socialiste à la Chambre des représentants dont il assure la présidence œuvrera au succès du nouveau gouvernement dont il a qualifié le programme d'objectif, de réaliste et d'ambitieux.
Il a néanmoins souligné que son groupe sera ferme dans son rôle de contrôle de l'action gouvernementale dans tous les domaines et mis en avant que le fait de soutenir le programme gouvernemental ne s'écartait absolument pas du référentiel de l'USFP en tant que parti social-démocrate moderniste qui a toujours milité pour l'édification de la démocratie et de l'Etat de droit et pour un Maroc de liberté, de dignité et de justice sociale.
Dans ce sens, il a assuré que si notre pays avait réalisé des acquis en matière d'édification démocratique, de liberté, d'égalité et de culture des droits de l'Homme, la réalité atteste aujourd'hui que cela reste insuffisant et qu'il faut déployer davantage d'efforts pour consolider les institutions constitutionnelles et garantir la dignité, la liberté, l'égalité entre les genres, la justice sociale et l'égalité des chances.
Tout en saluant l'ensemble des mesures et des réformes énoncées dans le programme gouvernemental, le Groupe socialiste a attiré l'attention sur le fait que les mesures et réformes ne peuvent donner leurs fruits que si elles sont accompagnées par un comportement idoine en matière de traitement des manifestations (enseignants stagiaires, infirmiers...).
Selon Choukran Amam, parler du renforcement du choix démocratique et de l'Etat de droit serait vain si les interventions musclées des forces de l'ordre persistaient à disperser les manifestations pacifiques, car cela porterait atteinte à l'image du Maroc.
Quant à la réforme de l'administration et à la consécration de la bonne gouvernance, le Groupe socialiste a insisté sur la nécessité de leur consacrer des ressources financières qui sont à même de réaliser les objectifs escomptés.
Tout en saluant l'ensemble des mesures gouvernementales visant à concrétiser une croissance forte et durable, à renforcer la compétitivité de l'économie nationale et à consolider le développement durable, il a mis en relief la nécessité de préserver le pouvoir d'achat des citoyens et d'adopter une approche globale visant à lever tous les obstacles et à solutionner les problèmes qui entravent le développement de l'économie nationale. Cela doit passer par le contrôle strict des projets réalisés dans le cadre des marchés publics, la simplification des procédures administratives pour les investisseurs, et la réforme fiscale, a déclaré Choukran Amam.
En ce qui concerne les relations extérieures du Maroc, il a appelé à la mise à niveau des ressources humaines diplomatiques, officielles et sociétales (cadres et jeunesse des partis politiques et de la société civile) qui représentent notre pays lors des forums mondiaux, tout en allouant une subvention suffisante à la diplomatie parallèle.
Il a, enfin, souligné que le rattachement du secteur de l'immigration et des Marocains résidant à l'étranger au ministère des Affaires étrangères, permettra aux Marocains du monde de régler leurs problèmes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.