Casablanca : Inauguration de l'annexe du tribunal de commerce réservée au registre de commerce    Joe Biden retirera toutes les troupes américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre    Vaccination Covid au Maroc: les derniers chiffres    Evolution du coronavirus au Maroc : 684 nouveaux cas, 502.961 au total, mardi 13 avril 2021 à 18 heures    Messages du roi Mohammed VI aux chefs d'Etat des pays musulmans    David Govrin, représentant d'Israël au Maroc, nous ouvre son coeur (TEASER)    La FRMVB adopte ses rapports moral et financier lors de son AGO à Marrakech    Liverpool-Real, la magie évanouie d'Anfield face au sorcier Zidane    Front commun de Moscou et Téhéran face aux Occidentaux    La haute précision marocaine mondialement reconnue    Ventre vide, tables garnies    Meryem Aassid : «notre vision est d'explorer la chanson amazighe dans toute sa splendeur !»    Quand l'art fédère le Grand Maghreb    Votre livre de poche motivateur    Maroc/Covid-19: nouvel horaire pour le bulletin quotidien durant Ramadan    Mariage des mineures : une plaie gangrenée    Couvre-feu à Casablanca: le tramway adapte ses horaires    Coronavirus : l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson suspendue par les autorités américaines    Ramadan: voici les nouveaux horaires des cours diffusés à la télévision    La France regrette les menaces d'Alger envers son ambassadeur    Interview avec l'Ambassadeur du Sénégal au Maroc : les dessous de l'initiative sénégalaise à Dakhla    La loi 46.19, une occasion pour lutter efficacement contre la corruption    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue omanais    Barça: le clan Messi dément une rumeur au sujet de Neymar    PSG-Bayern: à quelle heure et sur quelles chaînes? (Ligue des champions)    M. Benabdelkader : Bientôt un nouveau projet de loi régissant la fonction d'Adoul    SM le Roi lance l'opération de soutien alimentaire «Ramadan 1442»    Transport: la nouvelle flotte de bus fait le bonheur des Casablancais    Gaz Butane : Hausse de 9% de la moyenne de subvention unitaire par bouteille (12kg) à fin avril    Golf : Hideki Matsuyama, soleil levant à Augusta    Des chiffres alarmants de demandes de mariages des mineures (Président du ministère public)    Diversité des genres : le groupe OCP s'associe à IFC    Raja / Lassaâd Chebbi : Une association de raison qui profite aux deux parties    Les rebelles Houthis du Yémen affirment avoir lancé 17 drones et missiles sur l'Arabie saoudite    Naima Lamcharki, meilleure actrice au Festival international du film arabe de Malmö    Sociétés cotées : Baisse de 34,4 % de la masse bénéficiaire    La Bourse de Casablanca débute en légère baisse    Financement anti-Covid : le plaidoyer de Benchâaboun    Le mois sacré de Ramadan débutera mercredi au Maroc    Formation : la Fondation Phosboucraâ opte pour le distanciel    Officiel: le Tunisien Lassaad Chabbi nouveau coach du Raja Casablanca    Casablanca : le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Real Madrid: Florentino Pérez réélu président    Journée internationale de la femme : ASEGUIM-Settat honore Mme Cissé Nantènin Kanté    Ramadan: Joe Biden adresse ses vœux aux musulmans    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Neuf migrants clandestins morts dans une remorque surchauffée au Texas
Publié dans Libération le 25 - 07 - 2017

Neuf migrants clandestins ont trouvé la mort et 30 autres ont été blessés dimanche dans une remorque de camion surchauffée garée sur un parking de San Antonio (Texas), près de la frontière mexicaine, ont annoncé les autorités.
Les blessés, dont 17 grièvement, ont été hospitalisés, certains dans un état "extrêmement critique", souffrant de coup de chaleur et de déshydratation, ont précisé le chef de la police locale, William McManus, et les pompiers.
Le chauffeur du camion a été arrêté, a déclaré M. McManus. Cet homme, James Matthew Bradley Jr, 60 ans, originaire de Floride, doit être inculpé, selon un communiqué de la justice fédérale.
"Cela semble bien être un trafic d'êtres humains", a dit le chef de la police, parlant d'une scène "d'horreur".
Au moins 39 personnes étaient à l'intérieur de la remorque. Le corps d'une d'entre elles a été trouvé ultérieurement dans un bois voisin, a indiqué la justice fédérale.
Parmi ces personnes, il y avait au moins deux enfants, a déclaré le commandant des pompiers Charles Hood.
Le chef de la police a déclaré sur la chaîne de télévision CNN que les morts étaient tous des hommes adultes.
Il a ajouté que les images des caméras de sécurité sur le parking montraient que des véhicules étaient venus chercher certains voyageurs cachés dans la remorque.
"Nous avons été appelés par un employé du supermarché Walmart concernant ce camion garé sur leur parking. Il nous a dit que quelqu'un du camion lui avait demandé de l'eau. Il a apporté l'eau puis a appelé la police. Nous sommes arrivés, et nous avons trouvé huit morts dans le fond de la remorque", a raconté M. McManus au cours d'une conférence de presse. Le neuvième corps a été trouvé par la suite.
Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a confirmé dans la soirée le bilan de neuf morts et a déploré "une tragédie bouleversante".
"Le Texas continuera à fournir sa protection aux victimes qui ont été dépouillées de leurs droits les plus fondamentaux et appliquera toute la rigueur de la loi aux auteurs de ce crime méprisable", a-t-il déclaré.
Le chef des pompiers a précisé que la climatisation dans la remorque ne fonctionnait pas et que les personnes à l'intérieur étaient "chaudes au toucher".
Il a estimé que la température à l'intérieur de la remorque pouvait avoir atteint 65 degrés Celsius, la comparant à "un four". "Si ce camion avait passé la nuit à cet endroit" sans être découvert, "il n'y a pas de doute que nous aurions perdu la totalité" des personnes qui s'y trouvaient, a ajouté le chef des pompiers.
San Antonio est à deux heures de route de la frontière avec le Mexique et le temps était particulièrement chaud et sec ces derniers jours dans la région.
Le département américain de la Sécurité intérieure et les agents de l'immigration participent à l'enquête avec les autorités locales.
"Ce n'est pas un incident isolé", a déclaré M. McManus, "cela se produit tout le temps". "Ils arrivent tard dans la nuit, sous couvert de l'obscurité parce qu'ils ne veulent pas être découverts".
Le ministère mexicain des Affaires étrangères a annoncé dans un communiqué que le consulat du Mexique à San Antonio coopérait avec les autorités américaines pour "déterminer l'identité et la nationalité des victimes, afin de fournir l'assistance et la protection consulaire, en particulier le rapatriement des restes d'éventuels citoyens mexicains".
Des dizaines de milliers de personnes en provenance du Mexique et d'Amérique centrale tentent chaque année d'entrer clandestinement aux Etats-Unis.
En 2003, 19 migrants avaient trouvé la mort dans les mêmes circonstances, dans un camion surchauffé, tandis qu'ils étaient transportés du sud du Texas, près de la frontière, vers la ville de Houston.
Le président Donald Trump s'est engagé à construire un mur le long de la frontière avec le Mexique, afin de stopper l'immigration clandestine.
Ce projet controversé est jusqu'à présent bloqué en raison des réticences du Congrès à autoriser le financement d'un ouvrage qui pourrait coûter jusqu'à 20 milliards de dollars, selon certaines évaluations.
Le ministre de la Sécurité intérieure, John Kelly, s'est rendu au Mexique à deux reprises pour discuter de l'immigration, du trafic d'êtres humains et de l'augmentation du trafic de drogue entre les deux pays.
"Le terrible crime découvert la nuit dernière est un vif rappel de la raison pour laquelle les responsables de réseaux de trafic d'êtres humains doivent être poursuivis, capturés et punis", a déclaré le directeur de l'immigration et des douanes, Thomas Homan, dans un communiqué.
"Ces réseaux ont montré à maintes reprises un total mépris pour ceux qu'ils transportent, comme le démontre encore le cas de cette nuit", a-t-il dit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.