Programme des principaux matchs de ce dimanche 17 décembre    Mondial 2018 : Les chances des Lions selon les statisticiens    Message de condoléances de SM le Roi au président français suite à la collusion de train à Millas    Fermeture définitive de la prison locale Salé    Khémisset: 18 blessés dans le renversement d'un véhicule de transport    Troisième AG de la FAAPA à Casablanca    OiLibya s'allie à SGS pour la qualité de ses carburants    FAR :LE REVERS DE LA MEDAILLE; HISTOIRE D'UNE DERIVE    DERNIERE MINUTE: LA FRM DE BOXE CHANGE LE LIEUX DE SON A/G    ONCF : C'est les soldes d'hiver sur les cartes de réduction !    Parlement : Habib El Malki en visite de travail au Vietnam    4 tonnes de Haschich saisies en Espagne    AUJOURD'HUI A 13 H A L'INSTITUT NATIONAL DES STATISTIQUES DE LA FAC DES SCIENCES HUMAINES :JOURNEE CULTURELLE DE COREE DU SUD    « Plasticiens du Maroc, Poètes du Monde » à la Société Générale    La Fondation AWB s'intéresse à la Citoyenneté en son Espace Actua    Abdelhak Najib signe « Le pays où les pierres parlent »    AUTOROUTES DU MAROC: HAUSSE DE 12% DES RECETTES    DEMANTÈLEMENT D'UN GANG QUI KIDNAPPAIT DES RICHES CONTRE DES RANÇONS    Que faisait le président de la Région Beni-Mellal avec la délégation du WAC au Mundialito?    ATTENTION! POULES DANGER!!!    PREVISIONS METEOROLOGIQUES POUR LA JOURNEE DU SAMEDI 16 DECEMBRE    MISE A JOUR DE LA BOTOLA: LE WAC ET LA RAJA AU COMPLEXE PRINCE MOULAY ABDALLAH (LUNDI,MARDI ET JEUDI)    LA CIMR AVANCE LA DATE D'ACTIVATION DE LA CARTE RAHATI    Atlantic Dialogues : Plus de 600 millions d'Africains n'ont pas accès à l'électricité !    LA BAD PRÊTE 265 MILLIONS DE DOLLARS AU MAROC POUR NOUR MIDELT    Historique de la langue arabe à l'UNESCO    ATTENTION!LA GRIPPE SAISONNIERE TUE PLUS DE 650 000 HUMAINS PAR AN.OU EN EST LE MAROC?    Programme des principaux matchs de ce samedi 16 décembre    Droits de l'Homme: El Othmani promet un plan d'action    Un mondial sans Espagne ?    Deux chocs pour les Lions en mars    L'agroalimentaire marocain intéresse les Chinois    Disney rachète 21st Century Fox    La migration africaine se joue à 80 % à l'intérieur du continent    Sahara marocain    Mise en place de commissions provinciales pour lutter contre les effets de la vague de froid    Négociations sur le Brexit: ce que l'on sait    Institut français : Quand Oujda écrit l'histoire    Le Maroc adhère au protocole... 3 ans après    Dernière ligne droite avant des élections en Catalogne qui pourraient ne rien régler    Fisc: Le Luxembourg fait appel de la sanction de Bruxelles sur Amazon    La Chambre des représentants adopte en deuxième lecture le projet de loi de Finances 2018    Le Hamas appelle à des manifestations « de colère » tous les vendredis    CPI: 10 millions de dollars de réparations pour les enfants-soldats d'une milice congolaise    Saisie et destruction de 345 t de produits impropres à la consommation en novembre    Terrorisme: Des peines allant de 1 à 3 ans de prison ferme à l'encontre de 4 accusés    Ligne rouge    Leith Alam, artiste Marocain, auteur, compositeur et arrangeur musical    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guliyev : Le troisième larron
Publié dans Libération le 12 - 08 - 2017

Le Turc Ramil Guliyev a créé la surprise en remportant le 200 m en 20 sec 09 (v-0,1 m/s) aux Mondiaux de Londres, privant le roi du tour de piste Wayde Van Niekerk ("WVN") du doublé 200-400 m, jeudi soir.
Guliyev offre ainsi à son pays la première médaille d'or de son histoire.
Le Sud-Africain Van Niekerk (20.11) et le Trinidadien Jereem Richards (20.11), quasi inconnu également, ont pris les médailles d'argent et de bronze.
L'Américain Michael Johnson reste donc l'unique athlète à avoir réalisé le doublé 200-400 m, deux fois plutôt qu'une, aux Mondiaux-1995 à Göteborg et aux Jeux d'Atlanta l'année suivante.
"C'est le jour le plus incroyable de ma carrière. Je ne pensais jamais avoir une récompense aussi importante. Hier, il faisait très froid et c'était très difficile. Toute l'année j'ai travaillé aussi pour que ce soit possible", a souligné Guliyev.
Issu de la communauté turcophone d'Azerbaidjan, Guliyev avait émigré de son pays natal, "où l'athlétisme n'intéresse pas", pour des raisons financières aussi.
Parmi les meilleurs européens depuis ses années juniors, quand il contestait au Français Christophe Lemaitre la suprématie continentale, Guliyev n'était évidemment pas attendu à ce niveau.
Agé de 27 ans, Guliyev a donc arbitré le duel annoncé entre WVN et le Botswanais Isaac Makwala, qui n'a finalement pas eu lieu.
Makwala s'est effondré dans la ligne droite, sixième en 20.44, plus vidé que remonté par les péripéties des derniers jours.
Par les tours et détours d'une décision de la Fédération internationale (IAAF), le Botswanais, initialement empêché de prendre part aux séries du 200 m lundi et à la finale du 400 m mardi, en raison d'une maladie infectieuse qui sévit dans un des hôtels de la compétition, avait été repêché par l'IAAF à la fin de sa quarantaine et après un examen médical.
L'athlétisme semble redevenu humain et la répétition des efforts -six courses en autant de jours- a produit ses effets sur Van Niekerk.
"J'ai vécu cette compétition comme des montagnes russes. Je n'ai pas seulement célébré ma médaille ce soir, mais plutôt toute ma compétition", a déclaré WVN. "C'est bien pour ma carrière, et c'est un autre moment pour être reconnaissant."
La veille, le recordman du monde du 400 m (43.03 l'an passé aux JO, effaçant des tablettes le record vieux de 17 ans de Michael Johnson) avait peiné, troisième de sa demi-finale deux centièmes devant Lemaitre.
"C'est plus facile à dire qu'à faire, avait pressenti Van Niekerk à propos du doublé 200-400 m. C'est la compétition et tout est très indécis. Mon corps tient bien mais maintenant, il faut passer directement de l'endurance à la vitesse."
Malgré cet accroc, le Sud-Africain confirme son statut de nouvelle tête d'affiche du premier sport olympique, orphelin de la légende du sprint Usain Bolt, seulement troisième du 100 m.
Car avant l'argent du 200 m, Van Niekerk avait facilement conservé son titre sur 400 m, mardi soir, en 43 sec 98.
Premier homme à descendre à la fois sous les 44 secondes au 400 m, les 20 secondes (19.84) au 200 m et les 10 secondes au 100 m (9.94), Van Niekerk n'a pas fini d'explorer les frontières des capacités physiologiques de l'être humain, sous la direction de "tante" Ans Botha (75 ans).
Au triple saut sous tutelle américaine, Christian Taylor (17,69 m) a pris une fois de plus la mesure pour cinq centimètres de Willy Claye, qui doit encore se contenter de l'argent, comme aux Jeux de Londres et de Rio. Le vétéran portugais Nelson Evora, 33 ans et champion olympique en 2008, a complété le podium (17,19 m).
Mais Taylor, à son 3e titre mondial, n'a pas inquiété la marque planétaire du Britannique Jonathan Edwards, plantée depuis 1995 à 18,29 m. Edwards n'a pas tremblé depuis son poste de commentateur pour la chaîne Eurosport.
Au 400 m haies, autre domaine US, Kori Carter (53.07) a puni la championne olympique Dalilah Muhammad, partie très vite, qui a conservé néanmoins la 2e place (53.50).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.