La Chambre des représentants adopte trois projets de loi sur la nomination aux fonctions supérieures et les échéances électorales    L'Allemagne réagit à la décision du Maroc    Casablanca: nouvelles coupures d'eau prévues par la Lydec    Le Maroc, premier exportateur arabe vers le Brésil en janvier    Coupe du Trône : Le MAS au bout du suspense    Averses orageuses localement fortes le 3 mars dans plusieurs provinces marocaines    Monétique: Attijariwafa bank accepte les cartes JCB du réseau Japonais sur ses guichets automatiques    L'Iran n'est plus suspendu pour refus d'affronter Israël    Grèce : un séisme de magnitude 6,3 au centre du pays    Pour une université ancrée dans son espace régional    Fadila Mastaka, une «militante» passionnée pour l'amélioration du quotidien de la gent féminine    Badiâa Bouya, référence avérée de l'art culinaire marocain au Rwanda    Musique: le refrain classique des fins de mois !    Raja- Sidi Kacem: à quelle heure et sur quelle chaîne ? (Coupe du trône)    Message du roi Mohammed VI au président bulgare     Bartomeu relâché mais l'enquête se poursuit    «Nous sommes de retour, vous êtes perdus!» : en Algérie, le Hirak veut chasser la caste au pouvoir    Signature de 12 contrats-objectifs et lancement du projet du géo-portail national des documents de l'urbanisme    L'œuvre de Churchill représentant la mosquée Koutoubia vendue à 7 millions de livres sterling à Londres    «La création et l'art face à l'extrémisme et au discours de la haine»    Décès de la légende du reggae Bunny Wailer    «Itsxanaxx/Xanaxx» lance «Flex» en featuring avec d'autres artistes    Le coach limogé de la journée : Madihi (RBM) partant, Jrindou arrivant !    Ligue des Champions : Le Horoya sera bel et bien à Casablanca !    Zniber fustige les allégations mensongères de l'Algérie    Fiscalité: La TVA, «principale composante» qui influence le secteur informel    Le Maroc, puissance diplomatique émergente, se dote d'une voix audible en Afrique    Vaccin Covid-19: 8 millions de doses reçues par le Maroc à ce jour    Sociétés cotées: baisse considérable de l'investissement en 2020    Election à la présidence de la CAF : Le candidat ivoirien se révolte contre la FIFA !    Participation du Maroc à la 155ème session du Conseil de la Ligue arabe    Une plainte visant les attaques chimiques attribuées au régime syrien déposée à Paris    Pays-Bas : explosion près d'un centre de dépistage Covid-19    Plus de la moitié des marchandises de contrefaçon saisies sont transportées par voie maritime    L'arganier au centre de l' attention de l'Assemblée générale des Nations unies    Camille Sari: La formation et l'égalité des chances feront du Maroc un hub pour les investissements étrangers    Emploi : la DEPF réalise une étude sur les coûts des inégalités de genre    Covid-19 : 168 millions d'enfants ont déserté les bancs de l'école depuis un an    Comment s'explique la baisse de la rentabilité des secteurs cotés entre 2008 et 2019 ?    15.754 audiences à distance et 300.000 affaires mises au rôle en 10 mois    Une ONG alerte sur l'ampleur de la répression en Algérie    L'Association d'amitié maroco-israélienne voit le jour aux Etats-Unis    Contribution financière du Maroc au Plan d'intervention humanitaire au Yémen    Johnson soutient une éventuelle candidature Royaume-Uni/ Irlande au Mondial 2030    Concerts live et sessions digitales au menu de la nouvelle édition de Visa For Music    Spike Lee prépare une série documentaire pour le 20ème anniversaire des attentats du 11 septembre    Baie de Cocody: Les ouvrages maritimes achevés    Sahara marocain: des personnalités canadiennes lancent un appel à Joe Biden    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Real-Barça, des enjeux en coulisses Cinq matches de suspension pour Ronaldo
Publié dans Libération le 16 - 08 - 2017

Vainqueur à Barcelone dimanche (3-1), le Real Madrid s'achemine sauf surprise vers le septième trophée de l'ère Zinédine Zidane mercredi en match retour de la Supercoupe d'Espagne (23h00, 21h00 GMT). Mais hors champ, la suspension de Cristiano Ronaldo et les carences du Barça agitent le clasico.
Dans l'histoire de cette compétition, aucune équipe n'a jamais réussi à remonter deux buts de retard concédés à domicile au match aller et on voit mal l'implacable Real de "ZZ" lâcher prise devant son public du stade Santiago-Bernabeu. D'autant que cela fait 67 matches officiels consécutifs que l'équipe merengue marque au moins un but par rencontre.
Les Barcelonais eux-mêmes ne sont pas dupes: "Il faudra marquer trois buts, donc nous irons là-bas pour attaquer. C'est devenu difficile pour nous, voire quasiment impossible", a reconnu le milieu catalan Sergio Busquets.
Après la Supercoupe d'Europe mardi dernier, voilà Zidane proche d'un septième titre sur neuf possibles depuis sa nomination en janvier 2016, dont deux Ligues des champions.
L'entraîneur français a néanmoins joué la prudence: "Nous sommes contents de ce résultat (du match aller) mais ce n'est pas plié et nous devons rejouer mercredi", a-t-il fait valoir.
Son équipe ne s'était-elle pas inclinée à domicile contre le Barça en avril dernier (3-2) en Liga, sur une ultime action victorieuse de Lionel Messi ?
Ce dernier n'a pas brillé au match aller mais il a diffusé lundi un message de remobilisation sur son compte Instagram: "C'est une journée difficile mais il faut relever la tête et continuer. Cela ne fait que commencer", a écrit le quintuple Ballon d'Or argentin.
L'un des motifs d'espoir, pour Messi et pour le Barça, est l'absence de Cristiano Ronaldo, exclu dimanche au Camp Nou et suspendu cinq matches pour avoir bousculé l'arbitre.
Cette sanction, susceptible de recours, a beaucoup fait parler en Espagne tant les deux cartons jaunes reçus par l'attaquant portugais étaient évitables. Ronaldo a écopé du premier pour avoir enlevé son maillot au moment de fêter son but (80e), et le second est intervenu pour une chute dans la surface interprétée comme une simulation par l'arbitre (83e).
Les supporters madrilènes sont d'autant plus échauffés que cette exclusion de Ronaldo, qu'ils jugent sévère, est intervenue après une grossière simulation de l'avant-centre barcelonais Luis Suarez, synonyme de penalty en faveur du Barça...
En signe de protestation contre l'arbitrage, certains supporters ont appelé le stade Bernabeu mercredi à effectuer une "pañolada", c'est-à-dire à agiter des mouchoirs blancs en tribune.
Côté Barça, le mécontentement a également gagné les "socios" (supporters-actionnaires) du club.
Lundi, le mot-clé "BartomeuDémission" appelait sur Twitter au départ du président Josep Maria Bartomeu, ébranlé par le départ inopiné de la star brésilienne Neymar vers le Paris SG.
Ce transfert record a laissé 222 millions d'euros dans les caisses barcelonaises mais le match de dimanche a mis en évidence les grosses lacunes de l'équipe blaugrana: quand Zidane a pu faire entrer en fin de match la pépite Marco Asensio, auteur d'un but somptueux, son homologue Ernesto Valverde manquait de solutions sur un banc bien dégarni.
"Il est question de se réinventer et d'essayer de progresser en permanence. Nous devons (recruter) quoi qu'il arrive", a lancé Busquets.
Sous pression, le Barça a annoncé lundi son premier renfort de l'ère post-Neymar: le solide milieu brésilien Paulinho (29 ans), acquis pour 40 M EUR auprès du club chinois de Guangzhou Evergrande. Pas vraiment une arrivée susceptible de faire rêver les "socios".
La presse catalane espère toujours voir débarquer en Catalogne le milieu brésilien Philippe Coutinho (Liverpool) et l'ailier français Ousmane Dembélé (Dortmund), deux noms un peu plus séduisants pour succéder à Neymar. Mais en attendant, le Barça doit faire sans eux et limiter la casse mercredi soir au stade Bernabeu...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.