Mondial 2026 : le dossier du Maroc est fin prêt    Corruption : Une évolution en trompe-l'œil    Sept mille quatre-vingts secondes    Sous-traitance: Des pistes pour un travail décent    Brèves Internationales    Coaching territorial: L'expertise de l'Oriental dupliquée au Sénégal    Maroc-Espagne : Des hélicoptères pour transporter le haschich    Températures min et max prévues - Vendredi 23 Février 2018    Marrakech: Protéger l'histoire contre l'acharnement immobilier    Affaire Bencharki: le MAS va-t-il se tourner vers la FIFA    Brand content, une plus grande proximité entre annonceurs et consommateurs    Mondial 2026: Blatter soutient la candidature du Maroc    Sidi Ifni : Pour 60 DH, il tue son ami avec une clé à mollette    Armer des enseignants? Donald Trump persiste et signe    En kiosque n° 1245 : UN RÊVE MAROCAIN    Mounib: La gauche connait actuellement une crise d'existence    4ème édition du Marathon International de Rabat : 12.000 participants attendus    Dakhla, carrefour mondial de kitesurf    McDonald's Maroc et le Marrakech du Rire lancent «Masterclass du Rire»    La barbarie et les droits de l'homme    Syrie: Plus de 300 morts en trois jours à la Ghouta orientale    Maghreb Oxygène: Bénéfices en hausse de 34,9% à 12,6 millions de DH en 2017    L'OM à la conquête du monde arabe    Italie: Une campagne électorale à relent fasciste    Pacte mondial pour les migrations: le train est lancé    Assurance Maladie : Total Maroc et Saham Assurance s'allient pour les professionnels de la route    13è session plénière solennelle annuelle de l'Académie Hassan II des sciences et techniques    Vidéo : L'arbitre qui distribue les cartons rouges comme des petits pains !    Majorité !    Le français, «langue maternelle» en Afrique...    Le Maroc joue dans la cour des grands    Afrisanté et Officine Expo: la santé à l'honneur à Marrakech    Le secteur du BTP exposé à des entraves :    Coupe de la CAF : La renaissance de Berkane se qualifie au prochain tour    Enfance : Le Souverain appelle les grandes puissances à assumer leur responsabilité    Monténégro: L'ambassade des Etats-Unis à Podgorica attaquée à la grenade    Nouveau coup de filet du BCIJ à Tanger    CGI inaugure un nouveau centre d'excellence    Stabilité de l'indice des prix à la consommation, selon le HCP    CGEM : Comment faire cohabiter des cultures différentes au sein d'une entreprise ?    La princesse Lalla Meryem a présidé la cérémonie de clôture de la rencontre « Femme et enfant en situation de précarité »    Don de sang: un acte de civisme et de citoyenneté    Majorité : Mets de l'huile, Saad Eddine...    Grand-messe de la franchise en avril    Rencontre sur «Les nouvelles routes de la soie» à Fès    Joaquin Phoenix époustouflant en John Callahan !    Festival «Dakar-Gorée Jazz» : La RAM sponsor et transporteur officiel de la 4ème édition    « Mazagan, mémoires partagées », de Mustapha Jmahri    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Insolite : Un cygne sur la voie
Publié dans Libération le 18 - 08 - 2017

Ce n'était pourtant pas un éléphant, comme l'ont souligné des usagers, mais la présence d'un cygne sur une voie a malgré tout entraîné des retards d'une trentaine de minutes sur une ligne de chemin de fer britannique.
L'oiseau blanc, propriété, comme tous ses congénères, de la couronne d'Angleterre, a été repéré entre Egham et Ashford (ouest de Londres) aux alentours de 07H30, pile à l'heure de pointe, provoquant des retards affectant l'arrivée des trains à la gare londonienne de Waterloo, selon la compagnie de train South West Trains, qui dessert le Sud-ouest de l'Angleterre.
South West Trains signalait environ une heure plus tard que l'animal avait été retiré des voies, puis pris en charge. Trop long aux yeux de certains usagers qui ne se privaient pas de le faire remarquer sur les réseaux sociaux.
"Combien de temps faut-il pour enlever un cygne? C'est quand même pas un éléphant!", a tweeté Nish Mahajan.
Un cygne sur la voie... "et vous pensez que mon patron va croire ça?", s'interrogeait de son côté Ellie Kishore.
Harry avait, lui, proposé d'utiliser le sifflet du train pour faire fuir l'animal. Dans un genre plus expéditif, Capucho avait recommandé de... "rouler dessus, bordel!".
Décidément guère en veine avec les animaux, South West Trains a dû annoncer quelques heures plus tard un ralentissement du trafic dans le Sud en raison de la présence de vaches sur la voie... "Des cygnes le matin, et maintenant des vaches? Les animaux nous attaqueraient-ils?", commentait Dimitar sur Twitter.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.